Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 13:33


De tels écussons ou insignes de clans étaient et sont utilisés pour décorer les maisons, les objets usuels de toutes sortes et pour la fabrication de piliers de totem et d'autres objets rituels .
L'Ours ou le Saumon (ex.)symbolise la force et la nourriture ...

La raison pour laquelle les clans se sentent proches de certains animaux se trouve dans les mythes :
- Au commencement, il n'y avait rien d'autre que Alkuntam, le dieu supérieur, mais strictement aucune autre créature. Ce dieu vivait à Nusmatta. Lorsqu'il se décida un jour à peupler le monde, il créa les quatre charpentiers surnaturels qui inventèrent le travail et fabriquèrent les premiers ancêtres à partir de bois. Ils sculptérent et peignirent également tous les animaux, les arbres, les fleurs, les montagnes, les fleuves, les étoiles, c'est-à-dire tous les êtres vivants à part le soleil qui lui était déjà là.
Des vêtements d'oiseauxet d'animaux étaient suspendus aux murs de Nusmata et ce dernier invita les ancêtres à les porter. C'est ainsi que chacun porta son choix sur l'animal qui lui plaisait. Alkuntam leur donna alors des noms et les envoya sur terre où chaque animalatterit sur un sommet montagneux. Là-bas, les ancêtres se défirent de leurs vêtements et prirent une apparence humaine et les habits d'animaux retournérent en volant vers Nusmatta d'où ils venaient. -


Les clans du nord-ouest font remonter à de telles légendes leur origine et revendiquent  le droit de faire figurer le régne animal sur leurs écussons puisque leurs ancêtres ont pris une forme animale pour venir sur terre. (....)

 

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Les Symboles des Amérindiens
commenter cet article
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 13:50

Les Danses du Soleil  jusqu'au début du XXé siécle se déroulaient aux alentours du solstice d'été, plutôt quelques jours après. Certaines autres conditions devaient être réalisées: < pendant le mois lunaire>; ... < quand les bisons sont gras>; ... < quand les nouvelles pousses d'armoises ont un span de long >( dans les plaines du Dakota du Sud, il s'agit souvent de l'armoise, sage ou sagebrush- termes à tort traduits par "sauge" - , identifiée le plus souvent comme étant Artemisia gnaphalodés Nutt, qui fleurit de Juin à Octobre ) ; ... < quand les merises sont mûres>; ...< quand la lune se lève lorsque le soleil se couche>... Mais d'autres Sioux ont proclamé que ce rituel avait lieu " chaque année à la pleine lune au milieu de l'été quand les "june berries "étaient mûres et quand l'armoise avait atteint sa pleine maturité >.

Aujourd'hui, il y  a une certaine volonté et désir , pour un nombre de plus en plus important d'Indiens, de participer à plusieurs Sundances, ce qui explique , entre autres, les différentes dates espacées de juillet à fin août, voire fin juin pour des Danses du Soleil pour les femmes.
Par ailleurs, les Indiens étant des travailleurs comme tout le monde, il vaut mieux fixer les dates aux périodes de vacances officielles et pendant les week-ends pour permettre à un plus grand nombre d'assister et de participer à ce rituel. D'ailleurs , autrefois, il y avait plusieurs Sundances par an; les Sioux Teton Lakota ( ceux de l'Ouest) s'alliaient avec les Yanktonnais , et les Sioux Santee avec les Sioux Sisseton ( Sioux de l'Est) , ce qui expliquerait les différences entre les cérémonies pratiquées par ces deux grands groupes.

La plupart des tribus des Plaines célébraient annuellement une cérémonie de ce genre , sous des formes différentes dues à l'éparpillement des tribus. Les symboles variaient d'une tribu à l'autre. Un même terme pouvait désigner là une réalité fondamentale et ailleurs un aspect secondaire de cette même réalité. Mais les aspects essentiels de la pensée mythologique et religieuse des Indiens des Plaines restaient toujours assez identiques dans la variété de leurs expressions.

Il est certain que la rencontre des Indiens et des Euro-Américains modifia quelque peu ces cérémonies . Dès la fin du siécle dernier, les relations privilégiées que ce rituel entretenait avec la chasse et la guerre s'estompérent , mais ne disparurent pas entiérement.
Par ailleurs, le but central de la cérémonie devint la survie et le bien-être des Indiens confinés, dans un premier temps, dans les réserves.

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans TRADITIONS amérindiennes
commenter cet article
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 22:36


En Cheyenne :

                                 Nemehotates

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Pensées....Priéres...
commenter cet article
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 13:17


<
Jardin est un joli mot, j'aime à le dire et à le répéter.
Il y a toujours une part de songe émerveillé qui se blottit dans le coeur d'un jardin.
Nous avons tous notre jardin imaginaire, s'il n'est extraordinaire.
Dans un jardin, tout peut arriver , tout peut s'animer.>

Sylvie Verbois

Repost 0
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 13:18

La danse du soleil
 - WIWANYANG WACIPI -
< en regardant le soleil ils dansent >

est la grande cérémonie annuelle des Indiens des Plaines et des Sioux en particulier.
C'est une cérémonie religieuse impressionnante pendant laquelle les Indiens rendent grâces au Grand Esprit , par des priéres et des pratiques d'autosacrifices , pour sa bonté envers les êtres humains, pour toutes les choses et les animaux peuplant l'Univers.

Dans le passé, les rares observateurs blancs : agents indiens, missionnaires, visiteurs éventuels, aveuglés par les aspects sanglants et barbares, et effrayés par la violence et le sang, furent incapables de comprendre les buts profonds du rituel de la Danse du Soleil. Pourtant, les sacrifices sanglants ont appartenu à toutes les sociétés, qui s'en sont servies à un ou plusieurs moments de leur histoire. Répandre le sang des hommes et des animaux apparaissait et continue d'apparaitre pour de nombreux groupes humains, comme le meilleur moyen d'invoquer les puissances qui gouvernent l'univers.
Le Christ lui-même ne donna t-il pas son accord à un rituel dont il fut la victime?Comme Serge Grinnel le souligne justement dans son livre sur les Indiens Cheyennes:
< ...on condamne les sauvages pour les actions mêmes que l'on admire lorsqu'elles sont rapportées dans les Livres Saints> ( Grinnel, 1972).

Or, tout au long de la semaine que duraient les préparatifs et la cérémonie , les observateurs auraient pu constater, s'ils ne s'étaient pas laissé obnubiler par les pratiques d'autotorture, un raccourci des pratiques et des croyances religieuses des Sioux. De même, ce rituel leur permettait de se retrouver tous les ans dans un immense campement où les amitiés se nouaient et se consolidaient ; des dettes au Grand Esprit se payaient; des alliances matrimoniales se décidaient; des liens politiques s'affirmaient; et les sociétés, les confréries et associations se réorganisaient. En bref, tous faisaient des plans pour l'avenir de la nation sioux.

 

Cette cérémonie fut interdite dès 1879 par le gouvernement de Washington mais les Sioux continuérent à la pratiquer clandestinement dans des endroits reculés des réserves , hors de portée des agents gouvernementaux, car une société n'abandonne pas, du jour au lendemain , ce qui forme le coeur de son existence. Ces rituels clandestins se déroulaient en prenant certaines précautions : un mât central beaucoup plus court pour ne pas attirer l'attention, sans enceinte de branchages, pas de sacrifice sanglant, les Danseurs du Soleil se contentant de passer des cordes autour de leur torse. Les seules cérémonies publiques autorisées avaient lieu pendant les fêtes annuelles américaines: il y eut des pow-wow pour la fête nationale du 4 juillet et la fête des moissons à l'automne.

A partir de 1920, la Sundance reprit un peu d'importance , plus ou moins ouvertement jusqu'en 1928, année qui connut un changement dans la politique du gouvernement fédéral. Et la Danse du Soleil recommença à être pratiquée officiellement , mais toujours sans piercing, des non-Indiens y assistérent, certains y participérent, dit-on. Dès 1928, le directeur de la Sundance ( Sundance intercessor) demanda à un jeune chaman ( wicasa wakan, "  homme saint "), Frank Fools Crow, de l'aider à encadrer le rituel, que Fools Crow fut seul à diriger à partir de l'année suivante. Cependant, vers les années 40, il y eut une baisse d'intérêt des Sioux envers leur grande cérémonie annuelle. Ainsi, certains soldats qui, au retour de la Seconde Guerre Mondiale, voulurent accomplir ce rituel, durent aller chez leurs voisins les Cheyennes.
Les Indiens exercérent des pressions sur l'agent indien pour que la Sundance se déroule normalement comme autrefois. A partir de 1952, le Bureau des Affaires indiennes (BIA) donna son accord à une seule condition, que Fools Crow soit responsable si les danseurs tombaient malades à la suite d'une infection de leurs blessures.
Peu de temps aprés que les Sioux traditionalistes eurent remis à l'honneur le sacrifice personnel(piercing) des Danseurs du Soleil, les chefs politiques des réserves sioux essayérent de se servir de cette cérémonie pour leur propre publicité et leur avancement politique. Mais c'était sans compter avec la force de la tradition et l'influence des leaders traditionalistes qui jouérent un plus grand rôle que certains spécialistes ne l'avaient prévu.
D'un autre côté, le fait que les Indiens aient été enfermés pendant si longtemps dans les réserves , où ils furent considérés comme des prisonniers de guerre jusque vers la Premiére Guerre Mondiale , les avaient aidés à maintenir leur foi religieuse, qui restait, tout compte fait, la seule force morale et culturelle capable d'unifier les Sioux , et cela malgré l'intrusion et une adoption certaine, par la plupart des Indiens, d'un mode de vie non indien.

Et d'ailleurs, les rassemblements pour la Danse du Soleil se sont faits de plus en plus traditionalistes, depuis l'année 1970 ; les manéges et les attractions commerciales qui se déroulaient à cette époque, autour de l'enceinte cérémonielle ont disparu ou se tiennent loin de l'emplacement consacré...

Ancienneté de la Danse du Soleil

Les Sioux disent qu'ils ont pratiqué le Danse du Soleil depuis la nuit des temps. Les anthropologues la font remonter à 1750-1800 (!)
Les archéologues ont mis en évidence la disposition particuliére de certaines des pierres composant les alignements à 28 tas de pierres dits < Medecine Wheels > que l'on trouve dans les hautes plaines du nord des USA , de chaque côté de la frontiére canadienne.
Or, on sait que < le tipi du Soleil > comporte lui aussi 28 poteaux.
Ces monuments de pierre auraient été construits entre  - 5000 à - 400 av. J-C.
Ces < Roues Medecine > présentent trois tas de pierres alignés de maniére à ce qu'ils annoncent successivement l'apparition de trois étoiles : Aldébaran de la Constellation du Taureau , Rigel d'Orion et Sirius du Grand Chien. Vers les années de leur construction, Aldébaran se levait le jour du solstice d'été juste avant le soleil, annonçant ainsi ce jour fastueux. Vingt-huit jours plus tard, c'était le tour de Rigel d'annoncer le lever de l'astre solaire, et vingt-huit jours aprés, le tour de Sirius.....

(...) de Terre Indienne : Autrement

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans TRADITIONS amérindiennes
commenter cet article
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 22:34

Le syndrome de la fibromyalgie

Les personnes atteintes de fibromyalgie manifestent en premier lieu trois types de symptômes primaires chroniques: la douleur, la fatigue et les troubles du sommeil. Viennent ensuite régulièrement d’autres malaises secondaires appelés symptômes concomitants dont nous en énumérerons les principaux.

LES SYMPTÔMES PRIMAIRES:

La douleur chronique
Touchant la totalité des patients fibromyalgiques, cette douleur se distingue par des points sensibles à la palpation en neuf sites bilatéraux bien définis du corps. Cette douleur s’étend principalement dans la région musculaire du cou, des épaules, des bras, du bassin et des genoux. Elle siège dans les tissus mous des muscles entourant les articulations (contrairement à l’arthrite qui affecte directement les articulations). C’est un processus non inflammatoire et non dégénératif.

La fatigue chronique
Suivant en importance la douleur chronique, la fatigue chronique se caractérise par une fatigue languissante à la suite d’efforts physiques, de travaux intellectuels prolongés, ou par une faiblesse soudaine sans cause apparente. Elle s’intensifie par un manque de sommeil et par des situations stressantes, prolongées ou consécutives.
Présent chez tous les patients fibromyalgiques, ce symptôme peut se poursuivre durant plusieurs jours et semaines, voire des mois. Elle réduit sensiblement – voire considérablement – les activités quotidiennes et la qualité de vie des patients.

Attention: Puisque la fatigue chronique associée à la fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique sont deux syndromes qui s’apparentent de très près, il est difficile de différencier ces deux maladies. Un médecin portera chez une personne un diagnostic de fatigue chronique, alors qu’un autre portera celui de fibromyalgie.

Les troubles du sommeil
Ils se distinguent par une difficulté à s’endormir, de fréquents réveils et une perte du sommeil profond. Ce type d’insomnie chronique se traduit par des raideurs et une fatigue languissante dès le réveil matinal.
Chez les bons dormeurs, la phase profonde du sommeil rétablit les forces indispensables à l’équilibre de l’organisme. En fibromyalgie, la fréquence des ondes alpha (du stade de somnolence) déborde anormalement sur la fréquence des ondes delta durant le cycle profond du sommeil. Cette anomalie occasionne un état de sommeil léger qui prive l’organisme d’un repos essentiel.

LES SYMPTÔMES CONCOMITANTS:

Bien que les critères de diagnostiques de la fibromyalgie ne s’appuient que sur la présence des points sensibles, les patients subissent souvent d’autres symptômes dont voici les principaux:

  • allergies
  • syndrome du tunnel carpien
  • côlon irritable (alternance de diarrhée et de constipation)
  • cystite (inflammation de la vessie) ou vessie irritable
  • dépression (légère à sévère souvent proportionnelle à l’intensité des douleurs
  • engourdissement et fourmillement
  • maux de gorge (enrouement ou difficultés à la déglutition)
  • céphalées (sous forme de migraine ou maux de tête de tension nuchiale)
  • perte de cognition (troubles de la mémoire)
  • reflux gastro-oesophagien (brûlure d’estomac)
  • syndrome prémenstruel
  • yeux secs, bouche sèche (syndrome de Gougerot-Sjögren et non malaladie de Gougerot-Sjögren!)
  • atteinte de la thyroïde (hypothyroïdie, thyroïdite)
  • extrémités froides semblables aux manifestations de la maladie de Raynaud
  • douleur maxillo-faciale

Il est important de préciser que la fibromyalgie est un diagnostic d’exclusion. Avant de conclure à une fibromyalgie, il est nécessaire de procéder à certaines analyses pour exclure toute autre maladie s’exprimant par une symptomatologie analogue.

 

( recueilli sur le site de : www.fibromyalgie.ch   - un site fort interessant et un forum qui aide ,  soutient , informe - )

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans FIBROMYALGIE
commenter cet article
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 13:03

Hier, ma fille était en repos et ....
une envie irrésistible d'aménager son appartement!


Je l'ai prise au mot, elle n'avait jamais pris le temps de s'installer vraiment
- un peu désordre! - LOL

Donc, tout l'AM , nous avons porté, déplacé, remué et re-belote X fois, pour trouver la place de chaque meuble, chaque tableau etc....
Rentrées hier soir vers 19H avec Ambre, je vous avoue que j'étais une larve , je rêvais d'un cocon bien chaud ...
Chose faite!!

Ce matin, envie de prendre mon temps pour vous répondre MAIS...
le vent aujourd'hui souffle en rafales puissantes , tout déménage sur la terrasse Y COMPRIS la voliére !!!!!!! Mes perruches vont bien, mais il a fallu que je rentre la voliére dans le salon ( rien ne passe côté cuisine!) , trouver une place ( plus difficile encore!) en attendant de trouver LA SOLUTION ...

Ici, quand le vent de la pluie se met de la partie, rien ne résiste sur la terrasse !
Je le savais mais sans me douter que la voliére bougerait à ce point...
Bref! des aménagements encore pour aujourd'hui , avec une lenteur désespérante!
J'ai du mal à bouger bras et jambes , même des bleus qui apparaissent partout...
la fibro devient à ces moments-là un vrai calvaire!!!!

DES BISOUS          TOKSA AKE
à ce soir peut être, je ne promets rien ...

Repost 0
Published by DREAMOKWA - PTEWI - dans Au tepee de PteWi
commenter cet article
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 20:54



Une bonne soirée à tous ... un petit coup de fatique ce soir, envie de plonger sous la couette ... je passerai, demain, "semer" quelques mots , c'est promis!

Plein de bisous, toksa ake

Repost 0
Published by DREAMOKWA - PTEWI - dans Pensées....Priéres...
commenter cet article
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 17:43


Tous les clans des Hopis commencérent un jour leurs migrations à TUWANASI.
Ce lieu n'est pas le centre géographique de l'Amérique du Nord, mais constitue plutôt une sorte de centre spirituel. C'est pourquoi pour les Indiens, c'est même en fait le centre du monde. C'est de cet endroit que, selon le récit qui en a été fait, partirent toutes les migrations des différents clans le long de l'axe nord-sud et est-ouest.
C'est ainsi que s'est constituée une grande croix délimitée au nord par la glace, la côte pacifique à l'ouest, la côte atlantique à l'est et le Golfe du Mexique au sud.
&&&&&&&&&&
A leur arrivée sur ces extrémités géographiques , tous les clans bifurquérent à droite et ne prirent qu'ensuite le chemin du retour. C'est ainsi que la croix devint une grande croix gammée qui tourne vers la gauche comme une roue de moulin à eau et qui symbolise ainsi la Terre .
Comme les clans dirigeants disposaient d'un savoir plus élevé et qu'ils furent les premiers à commencer leurs migrations, ils revendiquérent le pays. De tous les clans engagés dans cette migration, seuls sept atteignirent la pointe de l'Amérique du Sud : Ceux de l'Ours, de l'Aigle, du Soleil, de Kachina, du Perroquet, de la Flûte et du Coyote. Les autres clans dirigeants étaient entre autres : le Serpent, l'Araignée, le Tabac, l'Eau et l'Arc.
Les clans les moins importants tournérent à gauche quand ils arrivérent au bout de leur chemin. Ils se bornérent à saluer le soleil dans leur priéres et offrirent leur soutien aux clans dirigeants lors de leurs cérémonies dans la mesure où ils ne possédaient de toute maniére pas de rituels complets.

Suite à leur bifurcation vers la gauche, ils formérent une croix gammée qui tournent dans le sens des aiguilles d'une montre ,c 'est à dire dans le sens de la course du soleil. De cette maniére, ils voulaient proclamer leur fidélité au Créateur , leur père le Soleil.
Ses clans étaient entre autres les suivants: la Taupe, l'Oiseau Bleu, l'Epervier, le Papillon, la Corneille, le Millet, la Calebasse, la Fontaine Plate, le Brouillard, le Soleil, le Sable et le Maïs. 

                           &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&


Pour un complément d'information voir :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Swastika
Repost 0
Published by DREAMOKWA - PTEWI - dans Les Symboles des Amérindiens
commenter cet article
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 22:30

L'écureuil est un collectionneur. Il aime bien constituer des réserves et il est paré à toute éventualité. Comme il conserve ses réserves de nourriture dans différents endroits, il pourra aisément passer l'hiver.
Sa capacité d'adaptation et sa rapidité sont ses autres caractériqtiques principales.
Ses feintes sont tout à fait uniques.
Les humains qui ont son énergie ont beaucoup de mal à rester tranquillement assis et à écouter quelque chose.

Si jamais ce petit animal vous rend visite dans vos rêves, c'est qu'il vous faut vous préparer à l'avenir et à des transformations majeures.
Cela comprend aussi par exemple la nécessité de se séparer du lest qui ne portera de toue maniére plus aucun fruit.
Donnez ce dont vous n'avez pas besoin et préparez vous au grand changement.

Repost 0
Published by DREAMOKWA - PTEWI - dans Les Totems - Les Astrologies
commenter cet article

Le Tipi ...de Dream-Ptewi

  • : Le blog de DreamOKWA
  • Le blog de DreamOKWA
  • : " AMERINDIENS PASSION "... la Nature, ma vision du monde , mes lectures...et les peuples Amérindiens . Partager et communiquer...
  • Contact

Bienvenue chez DreamOkwa

Feeling_Grizzly-1600x1200.jpg

Un Sujet = Un Article ...

Bury my Heart at Wounded Knee

  WoundedKnee.jpg-29.12.1890.jpg

 

 

 

 

 

 

Archives

Traduction ou Gifs

 

Englishblogger

Englishblogger

españolblogger

deutsch

 

Gifs et compagnie

blogger

ANNUAIRE POUR LES NULS.

 

 

 

 

 

le Cercle des Passions

indian_bear.jpg

indian_turtle.jpg6a00d83516889e53ef00e54f39af358834-800wi.jpgla-terre-entre-nos-mains.jpg

LUNE-FROIDE.jpg