Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 10:11

Hau à tous et toutes, de retour de Marseille , je vous remercie de vos messages de Voeux.
Il ne faisait pas froid mais.... un apéro de Noël au balcon ( bèn, oui...) me donne l'idée de vous parler de "moun pais"... des nouvelles pour Pâques si ......?! pour vérifier le dicton!



Quelques dictons de Provence,

à lire au coin du feu !
METHAMIS VENTOUX
( Methamis et le Ventoux)

Dans la campagne marseillaise, on appelle fortes étoiles les jours de l'hiver où le froid est le plus vif.Un proverbe d'Aubagne dit : Sant Clar d'Allau( Saint Clair d'Allauch, 2 Janvier), Sant Vincèn de Rocovaire (22Janvier), Sant Antoni de Cujo (17 Janvier)  è Sant Blàsi de Ceiresto (3 Février) soun quatre fouerti tèsto.

A Méthamis, les quatre cavaliers geleurs et grêleurs les plus terribles pour les jeunes pousses de vigne sont : Jourget (Georges,23-4) Marquet (Marc,25-4) Troupet (Eutrope,27-4) et Crouzet(Sainte-Croix,3-5) . Ils sont redoutés et remerciés si tout se passe bien.

ALLAUCH
( Allauch )

Pour les regains du froid, on connait la légende méridionale de la Vieille qui perdit toutes ses vaches pour s'être moquée de la clémence de mars. Depuis cette aventure, les quatre derniers jours de mars et les trois premiers d'avril aménent réguliérement des temps plus ou moins épouvantables.

Début mai, on redoute un dernier retour du froid pour la Saint-Jean qu'on fauche.

Noël au jeu , Pâques au feu. Noël ensoleillé, Pâques glacées.

Si le soleil se lève brillant à la Chandeleur, il fera plus froid aprés qu'avant.

Si la neige tombe la veille de Noël, il en tombera neuf fois dans le courant de l'hiver. Neige en janvier prépare une riche récolte de grain. Neige de février, au sol vaut fumier.

Prévisions pour l'année

Le temps moyen des douze derniers jours avant Noël indique le temps moyen des douze mois de l'année suivante :

(photo: Marseille - le Palais Longchamp)
MARSEILLE LONGCHAMP 

- le 13 décembre: temps de janvier
-le 14 décembre : temps de février
- etc.....
le 24 décembre : temps de décembre

Un procédé pour connaitre d'avance le temps de l'année qui vient est appelé lei coumtiè ( les compteurs) . Il consiste à observer l'état du ciel du 13 au 25 décembre (douze jours) . Chaque jour représentant un mois de l'année, cela donne le caractére du temps des saisons prochaines. Mais un vieux dicton mettait en garde les trop crédules paysans :
Qu vou si faire messourguiè, si fasse devinaire de tèms !
( qui veut devenir menteur, se fasse "devineur" du temps ! )

MARSEILLE PORT
(Marseille et le Vieux -Port ,au pied de Notre -Dame de La Garde)

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans TRADITIONS de Provence
commenter cet article
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 11:51

Le gros souper est précédé par la pose du cacho-fio. C'est une grosse bûche d'arbre fruitier. Le plus vieux de la famille la prend à un bout, le plus jeune à l'autre; ils font rois fois le tour de la table préparée pour le gros souper, puis la posent dans la cheminée ; l'aïeul l'arrose alors d'un verre de vin cuit, en disant :

"
Alègre, alègre!
Mi bèus enfant, Diéu nous alègre!
Emé Calèndo, tout bèn vèn.
Diéu nous fague la gràci de vèire l'an que vèn,
E se noun sian pas mai, que noun fuguen pas mens.
"



FEU DE BOIS

Allegresse, allegresse!
Mes beaux enfants, que Dieu nous réjouisse!
Avec Noël, tout bien vient,
Dieu nous fasse la grâce de voir l'an qui vient,
Et, si nous ne sommes pas plus, que nous ne soyons pas moins.

...et tous répétent alègre, alègre .

A Arles , la bûche était arrosée d'huile. A Aix, la formule de bénédiction était un peu différente. A certains endroits, la bougie était allumée et éteinte trois fois, en signe de feu nouveau.


BOUGIE.jpg

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans TRADITIONS de Provence
commenter cet article
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 13:07

CRECHE DE NOEL

Quelques jours avant Noël, chaque famille prépare sa crèche.
Avant la Révolution, il n'y avait que des créches d'église, avec des ornements en bois doré, en verre filé, en cire et des personnages habillés de riches étoffes. Les premiéres créches de famille ont tout d'abord eu un caractére oriental. Au XIXe siécle, les personnages primitivement en bois, sont remplacés par des santons en argile.

Tous, grands et petits, participent à la confection de la crèche, installée sur un meuble, bien en vue. Elle représente en général, un village ( quelquefois Moustiers) installé sur des collines, confectionnées avec des boites échafaudées, recouvertes de papier d'emballage froissé et dissimulé sous la mousse, des écorces, des pierres, avec un fond de branchages. Quelques jours avant Noël, beaucoup d'enfants, et de grands, vont dans les collines environnant Marseille, chercher tous ces éléments.
Des pieds de thym imitent parfaitement les oliviers; il y  a une cascade en paraffine fondue , pour le pescadou ( pêcheur), enjambée par un pont où passera bravement la femo

sus soun ase

( la femme SANTON BERGER MOUTONSsur son âne) .

 

La Sainte Famille est installée dans une grotte ou dans une étable. (...) chacun de nous était représenté auprés d'elle par un petit mouton en coton, qui s'en rapprochait plus ou moins chaque soir , lorsqu'on faisait la priére en famille devant la crèche, suivant que l'on avait été plus ou moins sage ...
Le tout est éclairé de bougies de couleur que l'on allume le soir pour la priére , et qui sont souvent l'occasion d'incendies miniatures, trés appréciées des enfants, comme l'inteméde pendant la priére.
Au début du siécle, dans certaines familles, on allumait une veilleuse, le soir de Noël, et on la laissait brûler jusqu'à ce qu'elle s'éteigne seule, car celui qui l'éteignait mourrait

dans l'année. SANTONS VIEUX

Et maintenant que le décor est bâti, les santons peuvent venir prendre place. 
Petites figurines en argile crue et peinte ( et non en plâtre, car ce seraient alors des  "santibelli"(*) , ils représentent les personnages de la pastorale: la Sainte-Famille et les habitants du village, le Maire, le tambourinaire, les artisans , les boumian ( bohémiens) , lou ravi, les bras en l'air, à sa fenêtre, l'Ange boufarèu, qui souffle dans sa trompette, suspendu à une branche, au-dessus de l'étable.

CRECHE PR
On pense que le premier créateur des santons d' argile est " le sieur Agnel, modeleur à Marseille" ou " figuriste", en 1803. Il y eut des santonniers à Aix ( Lamy, Jourdan, Gondran, Julien) à Avignon, à Pernes, à Jonques; Aubagne est , pour ainsi dire, la capitale des santons; le plus ancien santonnier connu, Guis, avait ses moules en 1835, puis Teisseire, Roland" grosse barbe" , Rougier " le goï " (le boiteux) , Vassal , etc...Il y a aussi à Marseille toute une phalange de bons santonniers, dont beaucoup le sont depuis plusieurs générations.
- - - - - - - - - - - - -
(* santibelli : étaient de petits personnages en plâtre, peinturlurés, représentant la Vierge, des saints, des évêques, des cardinaux, des moines et le Pape, pinturlurés comme le font les vilaines gens de St Sulpice. Un marchand napolitain criait dans les carriéres (rues) marseillaises, vers 1830, dans un patois dont le mieux qu'on en peut dire est qu'il méditerranéen: " Un sol lou sant Papa" - " Dous sol la Vierge Mario" - Tres sol lou paire Eterne" - " Que n'en vouel"....

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans TRADITIONS de Provence
commenter cet article
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 08:56

Traditions de l'Avent , Autrefois...en Provence.

Tout commence, le jour de la Sainte-Barbe : le 4 décembre, par la plantation du blé et des lentilles dans des < sietoun > ( petites assiettes peu profondes) ou sur des toiles enroulées sur des bouteilles ( on peut y semer aussi du cresson ).
Cette verdure représentera les champs, dans la créche , et constitue un présage pour la prospérité de la famille :
<Quand lou blad vèn bèn tout vèn bèn.>

Dans le Var, à La Roquebrussanne ,le blé de la Sainte-Barbe se conservait désséché et les grands jours d'orage, on en jetait quelques pincées dans le feu, en disant :
< Sainte Barbe, sainte Fleur - La couronne du Seigneur - Quand le tonnerre tombera - Sainte Barbe nous protégera - >

A Brignoles ( Var) , on met le blé à germer dans trois assiettes, que l'on posera sur le rebord de la cheminée où, grâce à la chaleur, il germera et se fera beau. Les jours de soleil on exposera les assiettes sur le rebord de la fenêtre ; le blé poussera dru et vert. 
Pour la Noël, ces trois assiettes de blé vert figureront entre les trois chandelles allumées posées sur le rebord de la cheminée. Pendant tour le cycle calendal, on soignera avec amour le blé de Sainte-Narbe , on n'attendra pas qu'il dépérisse pour aller le  "transplanter" aux quatre coins d'un champ préalablement ensemencé.
Cette pratique porte bonheur et laisse présager de belles moissons:

< Santo Barbo, santo Flour, la crous de nouaste Segnour
Quouro lou tron petara, Santo Barbo m'assoustara >

( Sainte Barbe, Sainte Fleur, la croix de notre Seigneur
Lorsque le tonnerre grondera, Sainte-Barbe me protégera)




Dictons météorologiques
 

Nouvè sènso Luno - Auro bruno - Luno mecruno - dins cènt an n'a trou d'uno -
( Noël sans lune, tempête noire - Lune de mercredi, dans cent ans une est de trop)

Quouro Nouvè a ges de Luno, qu a tres fedo, n'en vende qu'uno.
( Lorsque Noël n'a pas de lune, qui a trois brebis,n'en vende qu'une)

Tout ceci est en prévision du mauvais temps que laisse présager un Noël sans lune.

Nouvè au fue, Pasco au jue
( Noël au feu, Pâques au jeu)

Noël au jeu, Pâques au feu . Cela s'est souvent vérifié.
Nouvè au jue, Pasco au fue.

La Luno deis Avènt, fa béure pu souvènt.
( La lune des Avents fait boire plus souvent)
La taille de la vigne à la lune des avents est parait-il très favorable...


 

Je suis une fleur de Provence..lalalalalala .. .
MDR.... connaissez vous cette chanson??

Bref..... je suis fille du Sud, la Provence est "moun païs " et j'aime les traditions d'Ici ( et celles d'Ailleurs...); alors pour ces fêtes de Noël je vous ferai un p'ti résumé de tout ce qui se fait, se mange.... dans la pure tradition provençale !!!!!!

DES BISOUS                                       TOKSA AKE

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans TRADITIONS de Provence
commenter cet article
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 14:10

sapindenoel-69068Entre 2000 et 1200 avant JC, on parlait déjà d'un arbre (L'épicéa, arbre de l'enfantement), le jour du 24 décembre, puisqu'on considérait ce jour comme la renaissance du soleil.  Les celtes avaient adopté un calendrier basé sur les cycles lunaires. A chaque mois lunaire était associé un arbre, l'épicéa fut celui du 24 décembre. Pour le rite païen du solstice d'hiver, un arbre symbole de vie était décoré avec des fruits, des fleurs et du blé.

En 354, l'Eglise institue la célébration de la naissance du Christ, le 25 décembre, pour rivaliser avec cette fête païenne. Initialement la célébration de Noël se résumait à la messe de la nativité.

 

Au XIème siècle, l'arbre de noël, garni de pommes rouges, symbolisait l'arbre du paradis. C'est au XIIème siècle que la tradition du sapin est apparue en Europe, plus précisement en Alsace.

On le mentionne pour la première fois comme "arbre de noël" en Alsace vers 1521. Au XIVème siècle, les décorations étaient composées de pommes, de confiseries et de petits gâteaux. A cette même époque, l'étoile au sommet de l'arbre, symbole de l'étoile de Bethleem commença à se répandre. Ce sont les protestants en 1560 qui développèrent la tradition du sapin de noël pour se démarquer des catholiques.

Au XVIIème et XVIIIème siècle apparaissent les premiers sapins illuminés. On utilisait des coquilles de noix remplies d'huile à la surface desquelles des mêches flottaient ou des chandelles souples nouées autour des branches.

 

Depuis la tradition perdure au grand bonheur des petits et des grands.

 

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

Photo LO 5621Cette année, je n'avais pas très envie de décorations à la maison ( hum...ma déco perso ne fait pas bon ménage avec les boules de Noël ou les guirlandes!!!! ) mais j'ai capitulé devant la mine désapointée d'Ambre et la future- déception de ma Maman pendant ces quelques jours de fête familiale !!

 

Donc, aprés avoir fait chacune des compromis , un peu de déco :  au salon avec l'Arbre de Noël miniature ( j'ai donné le grand à ma fille aînée, un échange qui me ravie ) et une mini crèche 

et dans sa chambre, Ambre s'est défoulée !!!!

Chose faite ... Noël arrive à grands pas et j'ai rempli ma part du "marché" donc maintenant...

 

 

BEN! j'attends le Père Noël avec une hotte de pluie, de neige et pardi! du FROID !!!!

http://www.gifgratis.net/gifs_animes/cheminee_de_noel/27.gif

 

 

Oui, je sais.... je suis "fadade" en plein, mais voyez vous, à cette période de l'année, on se blottit au coin du feu , on boit du chocolat chaud fumant, on mange des fruits secs - énergie assurée! -

http://www.gifgratis.net/gifs_animes/journee_de_pluie/9.gifBref... en décembre , il ne fait pas 15° ! on ne chauffe pas qu'à partir de l'Am  - et encore - !

 

Avec tout ça , j'oublie où je suis , qui je suis ...et si j'écoute les infos , alors là , 

misère ,mon ciboulot fume à plein régime !!!!

 

GrrrRRRRRRRrrrrrrRRRRRrrrrrrrrr...... MAIS QUE SE PASSE T-IL

http://www.gifgratis.net/gifs_animes/neige/34.gif

 

Cela dit  , je vous souhaite à tous de Belles et Joyeuses Fêtes !!!

x_3bcf6c4a

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans TRADITIONS de Provence
commenter cet article
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 20:18

Un beau diaporama ayant pour théme la Provence en 1900...

de belles photos noir et blanc, avec en toile de fond une chanson bien de chez nous !

Découvrez et écoutez .... comme il est beau ce coin de France !

 

AU ventoux combe cannaud

 

C'est drôle ! je ne savais pas que nous faisions la fête du " Boeuf Gras " par chez moi !!!

la seule dont je me souvienne, c'est celle de Bazas , en Gironde ...

Par contre, les bories , la plage , les asperges etc... oui ! bien de chez nous !!!! lol

 

des bisous

toksa ake

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans TRADITIONS de Provence
commenter cet article
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 08:19

CALENDRIER DE L AVENT

 

 

La tradition de l'Avent ....avec 3 jours de retard ! 

Un calendrier qui , chaque jour du mois de Décembre, s'ouvre, fenêtre par fenêtre ,  et ce, jusqu'au réveillon de Noël !

 

 Les enfants ont la joie et le plaisir de découvrir derriére chaque fenêtre, une suprise pour patienter jusqu'à

l'arrivée du Père Noël , et pour beaucoup, jusqu'à la naissance du petit Jésus....

Un avant-goût de la fête, des réjouissances en famille

mais  ce n'est malheureusement pas le cas pour tous les enfants du Monde entier !!!!

 

Un très beau pps ( clic sur la photo) pour souhaiter, à tous ,de trouver les petits bonheurs qui jalonnent nos vies...

 

BONNE FÊTE A TOUS                      DES BISOUS                            TOKSA  AKE

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans TRADITIONS de Provence
commenter cet article
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 07:47

Ce samedi, j'ai préparé la terre du futur potager , au soleil et aprés une bonne pluie; vous le savez peut-être mais plus on retourne la terre plus on découvre des "trèsors" !!!

En l'occurence, une collection de ... pierres sèches !

D'où l'envie de vous parler des bories de ma provence , sans oublier que toutes les régions de France ont leurs cabanes de pierres !

 

Des cabanes en pierres sèches : les bories ... 

BORIE dessinPlusieurs fois centenaires, les cabanes en pierres sèches défient les lois de l'équilibre avec leurs empilements de pierres. Elles sont presque toujours établies sur des plateaux calcaires, car c'est bien l'épierrage des sols qui se retrouve à l'origine de leurs constructions , quelles que soient les règions où elles se dressent et les noms qu'on leur donne. En Bourgogne, on les désigne sous le nom de " loges" ou des "cadoles". Dans le Bourbonnais, on les nomme "caves". Dans le Velay, " chibottes", dans les Bouches -du-Rhône et dans le Vaucluse, "bories" et en Auvergne, "cases".

Si certaines dans des périodes de troubles, ont abrité des guetteurs, elles étaient le plus souvent occupées quelques jours ou quelques mois de l'année par des bergers ou des agriculteurs.Elles servaient au rangement des outils, à offrir un coin de fraîcheur le temps d'un déjeuner les jours de grande chaleur ou d'abris le temps d'un bivouac d'une nuit ou deux pendant la transhumance. BORIE Forcalquier les cabanons

Aujourd'hui, si la plupart de ces cabanes sont laissées à l'abandon , certains particuliers ont fait le choix d'en restaurer pour créer des chambres supplémentaires ou d'y faire des gîtes. D'autres s'inspirent de ces constructions traditionnelles pour édifier des cabanes en pierres sèches modernes.

A Forcalquier, dans le Vaucluse, les bories ont une forme particuliére.Ce sont des cabanons ronds avec un toit conique. 

 

BORIE SALONLeur nom vient de la francisation du mot provençal bori - lui-même dérivé de l'occitan boria - , d'abord employé au XVIIe et au XVIIIe siécle pour désigner une ferme ou un domaine agricole, puis au XIXe siécle dans le sens de cahute , avant d'être utilisé plus spécifiquement , au tournant du XXe siécle , pour désigner une cabane en pierres sèches. Dans la région, la construction des premiéres cabanes remonteraient à l'époque néolithique. Elles étaient alors sommaires, avec leur toiture constituée d'un cône de branchages, de chaume, de terre cuite ou de pisé. Avec l'âge du bronze apparaissent les premiéres voûtes en pierre. Les petites cabanes deviennent plus confortables et plus solides. Mais des cabanes de cette époque ne subsiste aucune trace, les plus anciennes bories qui se dressent encore aujourd'hui datant du XVIIIe siécle. 

Construites généralement sur les parcelles les plus éloignées du village, les bories servent de refuge ou habitation saisonniére, de bergerie, de fenil ou de grange...

 

Des dizaines de milliers de pierres...

Les bories peuvent revêtir différentes formes: rondes, ovales ou quadrangulaires,BORIES PROVENCE avec une toiture qui peut prendre l'aspect d'une demi-sphére, d'une pyramide ou d'un bonnet d'évêque. Mais leur construction respecte des règles très précises.

Une seule pierre vacille, et c'est tout l'édifice qui s'écroule. Sans ciment ou mortier, les forces doivent s'équilibrer parfaitement pour assurer la stabilité de l'ensemble. Le choix des pierres est donc primordial, et lorsque l'on sait qu'il en faut des dizaines de milliers pour une seule cabane, on ne peut que louer le savoir-faire et le coup d'oeil de l'artisan qui les choisit.  L'épaisseur des parois des bories varie de 45 cm à 1.60 m . Généralement, plus les murs sont épais, plus la borie est ancienne. Les parois peuvent accueillir jusqu'à 5 ou 6 couches de pierres entassées, car la construction d'une borie est aussi l'occasion d'épierrer le champ.

 

  ( extrait de : VIVRE AUTREMENT de Stéphanie Caumont .Ed. Gründ )

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

 

MURET DE PIERRES SECHES

Travail d'équilibriste et d'orfévrerie, il est bien dommage que je n'ai pas la connaissance des anciens pour construire une borie côté jardin !

Il y a déjà 4 tas de pierres de toutes tailles - loin d'avoir terminé d'épierrer le champ -  aux quatre coins du potager , ce serait une belle maniére de joindre l'utile à l'agréable ..., En attendant,nous pourrons bâtir des murets :  un ouvrage qui va prendre du temps mais tellement plus beau que du grillage !!!

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans TRADITIONS de Provence
commenter cet article
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 22:36

Le 25 décembre , nous prenions l'apéro au balcon - ben oui! -

et comme promis, des nouvelles à Pâques :

 

-Noël au balcon, Pâques au tison! -

 

Tout compte fait , le dicton a toujours raison!!!

------------------------

 

Quelques traditions de Provence, pour la plupart oubliées...

 

AIOLIA Cadolive, pour la semaine sainte (Pâques), le jour du départ des cloches, le curé envoie les enfants du village quêter dans chaque maison, légumes, oeufs, huile... pour l'aïoli, qui se fait le même jour, dans la grnde salle des fêtes pour tout le village. A midi, les enfants tapent avec des bouts de bois sur les verres et les assiettes en criant : Mie jour! Mie jour!

 

 

A Methamis, les enfants de choeur parcourent les rues avec des reinetoCRECELLE ( crécelles) qu'ils font grincer à qui mieux mieux pour remplacer les cloches parties à Rome. Lorsqu'elles en reviennent elles laissent tomber des dragées et des bonbons. Elles sont si adroites qu'elles parviennent à les faire pénétrer dans la maison et rouler dans les endroits les plus divers.

OREILLETTESLes mamans font ce jour-là des oreillettes et des tranches dorées. On fait également des "compliments" mais c'est une imitation du Nord( comme l'arbre de Noël). ( Yvonne Burgues)

 

A Saint-Maximin, les cloches sont remplacées par divers instruments bruyants: Tarabast, cliquettes ou criquets.

 

Autrefois, à Grasse, le Samedi-Saint , à 10 h , les enfants, les jeunes gens et les hommes rassemblaient une énorme quantité de vieilles caisses devant l'église et dès les premiers sons des cloches , les réduisaient en morceaux à coups de gourdin. (...)

 

Les oeufs

 

L'oeuf pondu le Vendredi Saint jouit de maintes propriétés merveilleuses. Il ne se gâte jamais, se désséche, et finit par devenir dur comme une pierre, disent les bonnes femmes avec un accent de conviction qui ne permet aucun doute. Cet oeuf, conservé dans la garde robe ou le buffet, a toutes les propriétés qu'on attribue aux cendres de la Saint-Jean, ou de la bûche de Noël ( Bérenger-Feraud, milieu du XIXe siécle)

 

On ramasse tous les oeufs de la cour et des dépendances, le soir du Jeudi Saint, afin qu'ils ne soient pas mélangés avec ceux du Vendredi Saint. Ceux ci servent ensuite à faire l'omelette du dimanche de Pâques.OEUFS

 

Pour Pâques, à Saint-Martin-de-la-Brasque, les enfants du village munis de grands paniers, s'en vont par la campagne quêter des oeufs. Au retour, les mamans font des patisseries: oreillettes et beignets, que, grands et petits, dégustent dans la soirée, arrosés de vin clairet du terroir.

 

Salade pascale

(des oeufs durs,laitues "pascale", olives noires, anchois, radis...)

 

Les oeufs sont teintés en jaune et en rouge. On fait bouillir de l'eau. on y met la premiére peau d'oignons - rouges, jaunes - avec les oeufs qui se colorent ainsi de jaune ou de rouge ( chaque couleur à part). (Louis Pellet, Marseille)

PIQUE NIQUE panier 

Le Lundi de Pâques, on se rend en famille à la campagne. C'est, un peu partout, le jour de l'omelette ( c'est-à-dire du repas en famille sur l'herbe, avec ou sans oeufs à manger). On va particuliérement à l'Abbaye de Saint-Michel-de-Frigolet où a lieu un grand rassemblement , un cortége et la bénédiction des chevaux et des gardians.

Autrefois, à Arles, les passants se lançaient , en se croisant sur le Pont de Trinquetaille, des graines d'épinard et des noisettes.

Avant la guerre de 14-18, ce jour-là les hommes remettaient pantalons blancs et canotiers.

 

LAVANDE Vaucluse

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans TRADITIONS de Provence
commenter cet article

Le Tipi ...de Dream-Ptewi

  • : Le blog de DreamOKWA
  • Le blog de DreamOKWA
  • : " AMERINDIENS PASSION "... la Nature, ma vision du monde , mes lectures...et les peuples Amérindiens . Partager et communiquer...
  • Contact

Bienvenue chez DreamOkwa

Feeling_Grizzly-1600x1200.jpg

Un Sujet = Un Article ...

Bury my Heart at Wounded Knee

  WoundedKnee.jpg-29.12.1890.jpg

 

 

 

 

 

 

Archives

Traduction ou Gifs

 

Englishblogger

Englishblogger

españolblogger

deutsch

 

Gifs et compagnie

blogger

ANNUAIRE POUR LES NULS.

 

 

 

 

 

le Cercle des Passions

indian_bear.jpg

indian_turtle.jpg6a00d83516889e53ef00e54f39af358834-800wi.jpgla-terre-entre-nos-mains.jpg

LUNE-FROIDE.jpg