Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 23:02

http://www.gifgratis.net/gifs_animes/bisons/7.gif

Avant l'introduction du cheval, le bison était chassé à pied. 

On acculait le troupeau jusqu'au bord d'une falaise et les bêtes affolées s'écrasaient au fond du précipice.

De vieux Sioux ont raconté comment ces chasses s'opéraient...


 CHASSE BISONS déguisés à pied

Un homme se propose pour attirer la horde des bisons; il se propose parce qu'il a eu un rêve dans lequel il s'est senti désigné.

 

Il se sert d'une sorte de porte-voix en écorce pour les attirer, ou bien se déguise lui-même en bison, il se mêle au troupeau qu'il guide jusqu'au ravin.

 

 

Au dernier moment, il se dérobe, afin de ne pas se faire écraser ; le rôle est dangeureux. Il requiert du courage , de la force physique, de la force magique...

Les bisons erraient la plupart de l'année , disséminés, et se regroupaient à la fin CHASSE BISON à piedsde l'été en immenses troupeaux ( période de reproduction).

On a comparé le bison à une sorte de magasin général car les Indiens trouvaient TOUT ce qui leur était nécessaire :

-de la viande fraiche ou séchée , des vessies pour des récipients, des tendons pour le fil , des os pour fabriquer des aiguilles ou des outils, de la bile pour assaisonner les aliments ( ) , des peaux dont l'étanchéité les protégeait du froid, des cornes nécessaires à la fabrication des arcs, la bouse elle-même servait de combustible.

 

Les années de sécheresse , la chasse n'était que fonctionnelle, mais en général l'herbe poussait dru et les troupeaux de bisons noircissaient les plaines.

Le fracas de leurs sabots s''entendaient ( la main sur le sol  et le sentir vibrer ) à 30 km à la ronde !!!

 

CHASSE BISON à chevalLa chasse au bison était alors pour les Indiens des Plaines une des composantes de la course à la gloire.Elle procurait la gloire parce qu'elle était dangeureuse, parfois mortelle . Aprés l'introduction du cheval, les Dakotas chassaient torse nu, ils lançaient leur monture au galop, et lâchaient les rênes pour armer leur arc.

Ils se dirigeaient des genoux et s'avançaient près de leurs proies pour que la fléche s'enfonce dans le poitrail de l'animal jusqu'au penne et atteigne le coeur. La marge d'erreur était d'environ 30 cm ! A moins d'1 métre, ils se faisaient empaler par les cornes de la bête; au-delà, ils ne pouvaient lancer leurs fléches avec suffisamment de force.

 

CHASSE BISON un cavalierTuer un bison d'une seule fléche était salué comme un exploit. 

De 2 ou 3 fléches était honorable, mais la honte s'abattait sur ceux à qui il en fallait plus de 5 . Lorsque les femmes dépeçaient  les bisons , elles annonçaient publiquemment les hauts faits des chasseurs, et se moquaient publiquemment impitoyablement de la maladresse de certains.

 

 

 

Plutôt que de s'exposer à cette honte, les Indiens s'avançaient au plus près , sansCHASSE BISON chasseur sous bison souci de prudence, et décochaient leurs traits d'un seul geste. Ce tour de force aboutissait souvent à la collision du bison et du cheval, et le chasseur était jeté au pied du troupeau . Quelques secondes seulement pour éviter d'être piétiné à mort, en sautant sur son propre cheval ( si debout ) ou en croupe derrière un autre chasseur - il s'accrocahit parfois à la queue d'un bison sur lequel il tentait de se mettre à califourchon . 

 

Les Indiens des Plaines compliquaient à souhait les règles de la chasse, mais ilCHASSEURS DE BISONS serait faux de croire qu'ils en faisaient un sport. Ils recherchaient le danger parce que leur courage était garant de leur gloire , mais aussi parce que le danger, comme la douleur, fortifie l'âme et rend plus apte à affronter les puissances surnaturelles ;parce qu'en tuant ainsi le bison qu'ils admiraient , ils lui rendaient un hommage. Le bison, animal sacré, ne pouvait être tué que d'une maniére sacrée.

 

CHEVAL AMERINDIENL'introduction du cheval permit à des centaines d'hommes de participer à la chasse. Cette chasse prend, à la fin du XVIIe siécle, les allures d'une grande expédition militaire. Des scouts localisent le troupeau. Les sociétés de guerriers maintiennent ordre et cohésion. Les chasseurs s'organisent comme une armée, en contingents, avec leurs chefs et leurs banniéres...La poursuite dure plusieurs jours; on campe le soir en cercle, avec les Clans du Ciel  au Nord, et ceux de la Terre au Sud. La responsabilité de l'opération est énorme : l'approvisionnement de la tribu entiére dépend de son succés. Celui qui assume cette responsabilité a prié pendant des mois, il a reçu une vison qui le désigne. Durant toute la poursuite, il prie, il jeûne et lance force incantation. Il conserve toutes sortes d'objets sacrés: des plumes, des talismans, une pipe       spéciale réservée à la chasse au bison. 

 

Les Omahas transportent avec eux un mât sacré, décoré d'emblémes mythiques,CHASSE Bison Blanc qu'un visionnaire désigna un jour, comme le centre de la tribu, le trait d'union entre son peuple et les forces surnaturelles. Ce mât est conservé dans une tente spéciale, gardée par les Sociétés de la Guerre.Les Omahas possédent également une peau de bison blanc, que l'on étend sur le sol, le soir, et devant laquelle les chasseurs déposent des présents.

Le chef de la chasse se contente d'un minimum de nourriture et de sommeil; les chasseurs se déplacent silencieusement, tout sujet de querelle est évité; les gestes sont précis,rapides,efficaces. Lorsque le troupeau est en vue, l'attaque est brusque mais parfaitement coordonnée. Un geste prématuré donnerait l'alarme aux bisons, qui s'enfuiraient avant d'être encerclés. Dans la charge proprement dite, les chasseurs marquent quatre temps d'arrêts rituels avant de se lancer sur leurs proies.


DANSE AU CAMPEMENT

Aprés avoir dépecé les bêtes, on coupe les langues qui sont offertes au chef.

Ce mets raffiné est dégusté sans l'aide de récipient ou de couteau.

Une grande fête conclut la chasse. Les chefs revêtent les dépouilles des bisons,  ils fument la pipe sacrée et chantent les priéres du Bison Blanc.

Lorsque la viande est séchée, le mât sacré est peint en rouge et on lui offre des présents.

 

La tribu entiére danse autour en cercle;

c'est une danse de triomphe ,

c'est une danse de joie,

et le mât, haut dressé,

symbolise l'harmonie de l'univers.

---------------------------------------------------------------------------------------

*Tatanka = bison en Lakota

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 00:04

 

http://www.gifgratis.net/gifs_animes/chevals/49.gif

 

Les immenses troupeaux de bisons , ces animaux énormes à la vaste crinière et aux petites cornes recourbées, qui erraient sur les plaines herbeuses situées entre le Mississippi et les Montagnes Rocheuses , faisaient de cette région un des plus remarquables terrains de chasse du monde.Depuis 10 000 ans environ, jusqu'à la fin du XIXe siécle, la chasse au bison était une des caractéristiques de la culture des Plaines. Les peuples des Plaines menaient une existence semi-sédentaire sur les bords fertiles des rivières, où ils cultivaient un peu de maïs, des haricots et des courges. Ils chassaient à pied, afin d'ajouter un supplément à leur régime alimentaire, d'obtenir des peaux, des nerfs, de l'os, pour se vêtir et fabriquer des armes et leurs tentes.

 

Les Mandans au Nord, les Pawnees au Centre, et les Wichitas au Sud partageaient ainsi leur vie entre la chasse et l'agriculture. A l'Ouest, sur les Hautes Plaines, les Blackfeet, les Comanches, et au Sud les Kiowas et les Apaches menaient , eux, une vie entiérement nomade , beaucoup plus pauvre, et dépendaient uniquement du bison pour leur subsistance.

 


 

0807191226454106013.jpgCHEVAL-BLEU.jpg

 

 


 

 


CHEVAL EN FAMILLE

L'introduction du cheval sur les Plaines modifia le style de vie de tous ces peuples.

Les Indiens n'avaient jamais vu de chevaux avant l'arrivée des Européens, car l'espéce s'étaient éteinte en Amérique à la fin du Quaternaire. Ils en obtinrent pour la premiére fois au Nouveau-Mexique, aux environs de 1598. Les Espagnols interdirent les Indiens du S-O de monter les chevaux ; mais la révolte des Pueblos en permit la diffusion. Des peuples plus éloignés s'en emparérent , en les volant, les échangeant, et, plus tard, en pourchassant ceux qui étaient devenus sauvages.

 

 

CHEVAL ET TRAVOIS

 

 

Leur expérience avec le chien, comme animal de trait,avait préparé les Indiens des Plaines à la venue des chevaux, et les Plaines avec leurs riches pâturages constituaient un terrain idéal pour leur reproduction.

Devenus sauvages, ils formaient de grands troupeaux, on les appelait mestenos ( sauvages) , d'où le nom anglais mustang .

Le cheval fut différemment reçu par tous. Les Shoshones du Nord, par ex. dont les terres étaient riches , et chassant le bison  virent le parti qu'ils pouvaient en tirer; ils apprirent à les dresser et à les monter , comme s'ils n'avaient jamais rien fait d'autre !

 

Les Kiowas et les Kiowas-Apaches firent pénétrer le cheval au-delà du Missouri...

Aux CHEVAL APPALOOSAenvirons de 1750, les Comanches s'y interessérent et commencérent d'abandonner village et agriculture au profit du nomadisme et de la chasse .  LesTétons Sioux en obtinrent des Arikaras et les firent connaître aux autres tribus dakotas. A l'origine , le cheval ne servit peut-être pour certains que pour remplacer le chien comme animal de trait. Mais, petit à petit, tous en comprirent l'utilité pour la chasse et la guerre.

 

CHEVAL MUSTANG

 

 

 

A peu prés à la même époque, tandis que le cheval commençait de figurer dans les cultures indiennes, certtaines tribus de l'Est découvraient les ... armes à feu .

 

---------------------------------

 

* Tashunka signifie " cheval" en Lakota :  grand chien car quand ils sont découvert le cheval, aucun nom pour cet animal inconnu !

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 15:10

CLOTURE RANCH

 

Vous commencez à le savoir , nous sommes en plein boum au jardin !!!

La clôture du parc de Titan est terminée , tout au moins suffisante pour électrifier le tout mais toujours en quête de finitions, d'idées... pour embellir l'ensemble et le consolider par la même occasion !

 

CLOTURE BRANCHAGES plessageJ'ai un stock de branchages , du cyprés aux arbres fruitiers avec quelques rameaux aux épines acérées... et j'ai pensé aux haies d'une autre époque

Pour le mini-parc de Kheya, j'avais déjà tressé quelques rameaux souples

et l'idée m'est venue de chercher plus d'infos pour aménager de grandes " haies séches" !!!

Il y a tellement de façons de faire que je m'y perds mais ce qui prime avant tout dans mon choix , c'est le porte-monnaie et son efficacité bien sûr !

 

Côté esthétique , c'est un atout aussi mais pas évident de ne pas se mettre

sur la paille !!!

 

Les clôtures d'aujourd'hui - grillages, panneaux de bois ou grillagés, barriéres plates ,etc... - conviennent pour de CLOTURE GRILLAGEpetits périmétres mais lorsqu'il s'agit de clôturer de " grands espaces" ...Oups! la facture est salée si on ne prévoit pas un plafond maxi. à ne pas franchir !

 

A force de réfléchir (  mais ça m'arrive de moins en moins ) j'ai trouvé quelques trucs sympas ; sachant que la nécessité premiére c'est d'empêcher nos chiens , et bêtes à poils, à plumes ou carapaces de faire l'école buissonniére , ou de bloquer ceux qui ont déjà fait le mur , il faut trouver du solide , du pas cher et si possible pas trop moche !!!!

 

CLOTURE TRESSEEAlors, en reliant tous ces points " very important " , nous allons continuer la clôture comme le parc de Titan pour les grandes longueurs et tout au long des haies existantes ( avec plein de trous qui arrangent bien les vagabonds !) nous allons nous lancer dans des haies séches faites de branchages - et là , nous avons un stock impressionnant !

 

Par contre, ce qui m'inquiète avec tout ce qui se passe  de nos jours , ce sont  les CLOTURE PANNEAUXincendies BEN OUI , pour un rien , certains imbéciles s'amusent à ces jeux dangeureux et nous ne sommes pas épargnés ici ,

même si  " la ville " n'est pas toute proche

 

 

Côté route, je pense ajouter ensuite des panneaux de bois

( brise-vue ) , pas en grand nombre , donc la bourse sera préservée !

 

Enfin, j'espére !!!!

 

CLOTURE RUSTIQUE RANCH

 

J'ai vu un tas de clôtures géniales mais tout a un prix  et pas des moindres !

Comme le propriétaire de ces lieux  ne veut pas investir , on retrousse les manches ,

on calcule beaucoup et ... on se lance !!!

Si vous avez des idées , dîtes-moi ... je suis toute ouïe ....

 

CLOTURES PLATES de-jardin

PS: celles-ci sont pour les parcs des animaux ,doublées de grillage à voliére soudé ...

pas donné le rouleau mais " Big Sécurité " !!!

Repost 0
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 03:01

 

 

 

 

Un conte pour enfants , petits et grands, à écouter  comme au bon vieux temps ...

 

Il est 3H00 du mat' , impossible de dormir alors je surfe ...

de jolis contes pour enfants ! A l'approche des vacances , c'est une bonne surprise ...

et une deuxiéme !!! les illustrations sont de Monazimba ...serait-ce Monazimba que nous connaissons??

 

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Spécial Enfants-Jeux-Bricolage
commenter cet article
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 18:34

Enquête exclusive par Bernard de la Villardière sur M6 à 22.45 .

BUGARACH ville

2012 : ils ont peur de l'Apocalypse

 

De nombreuses personnes sont convaincues que la fin du monde surviendra le 21 décembre 2012.

Dans l'Utah, le patron d'une chaine de supermarchés survivalistes a triplé son chifre d'affaires grâce à la vente de packs de nourriture qui se conservent trente ans ,

Dans l'Aude, le village de Bugarach serait , selon une prédiction, le seul à survivre à l'Apocalypse.

(TV Grandes chaines)

M6 Replay pour ceux qui sont interessés !?


BUGARACH

 

C'est un sujet qui m'interesse même si cette attitude me laisse perplexe...

je suis curieuse de comprendre le "pourquoi du comment" !!! Dommage que la prédiction n'est pas cité cette fameuse ville sous terre de Derinkuyu ,au moins il y a de la place ; je ne sais pas grand chose sur Bugarach mais ça ne me semble pas très vaste comme village ... la montagne a t-elle ses secrets?

Loin de moi l'idée de me moquer, je plaisante ...

mais c'est vrai que , parfois, je dis que j'aimerai aller dans mes montagnes "de coeur" - les Hautes-Alpes - avec une cargaison de semences et quelques animaux  de ferme au cas où

Je ne le ferai certainement  pas ou pas pour cette raison là !!!!

 

bonne soirée à tous, des bisous

TOKSA AKE

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Musique - Films- Reportages
commenter cet article
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 15:54

DERINKUYU

 

 Derinkuyu, dans la province de Nevsehir, en Anatolie centrale, attire des passionnés d’archéologie du monde entier. Sur quelques centaines de métres de profondeur, on a déjà mis à jour toute une ville souterraine, mais on estime que les fouilles archéologiques pourraient se poursuivre plus loin?! Plusieurs niveaux sont encore obstrués et nombre d’autres, où les archéologues s’activent, sont fermés au public.( clic sur le plan ci-dessus pour une visite -pps )

 

Visiter les mystérieuses galeries souterraines déjà accessibles représente une expédition fascinante dans le temps, quand on songe que des milliers de personnes s’y seront réfugiées pour se protéger des persécutions ou des invasions, nombreuses au fil de l’histoire, en Cappadoce. Ce qui est certain, c’est que le lieu était impénétrable pour le camp ennemi, puisque des roches, meules circulaires avec un trou central pour les manœuvrer, dont certaines de 500kilos, faisant office de portes en bloquaient l’accès.

 

On a également découvert un tunnel  menant à une deuxième ville souterraine, Kaymakli, indiquant que si l’ennemi parvenait à découvrir une cachette, on avait prévu le dérouter ! Les cheminées d’aération percées dans le roc, essentielles à la survie, étaient les seuls points faibles de la construction souterraine, puisque par ces bouches ouvertes vers l’extérieur, l’ennemi pouvait certes vaporiser des poisons mortels.

 

Sur environ deux cents cités souterraines d’au moins deux niveaux en Cappadoce, Derinkuyu est la plus vaste et la plus impressionnante.

 

DERINKUYU la porte coulissante

-_-_-_-_-_-_-

Un pt'i plus :  un lien de " 6 mois de voyage en famille" , dont la visite de Derinkuyu !

 

BONNE FIN DE JOURNEE

DES BISOUS

TOKSA AKE

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans ICI OU AILLEURS...
commenter cet article
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 19:55

 

 

 

 

  J'ai reçu cette vidéo vendredi , j'ai adoré...

ce chien ressemble à s'y méprendre à Fira , la chienne Husky de ma fille ;

 

Fira a cette même façon de parler - oui, oui je vous assure! - la premiére fois,

je ne "comprennais" pas du tout mais c'est certain, lorsqu'elle a envie de nous dire quelque chose , elle agit de la même manière!!!!

D'ailleurs, contrairement à ce film sympa , Fira n'attend pas que nous lui "parlions" ,

elle engage la conversation toute seule , quand  elle le décide . 

 

 

Edité le 3 décembre, je n'avais pas mis la vidéo comme il se doit , je rectifie le tir !

des bisous

 

BONNE FIN DE SEMAINE

DES BISOUS

TOKSA AKE

 


Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Nature
commenter cet article
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 19:07

 

 

 

Il est évident qu'il ne faut pas rire au dépens des autres , même un chien !! Trop mimi Static Dog , je me suis prise au jeu et j'ai bien ri .... voilà "des sourires en partage " pour vous souhaiter un bon dimanche à tous .

DES BISOUS       TOKSA AKE

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Photos- Images...
commenter cet article
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 10:11

Hau à tous et toutes, de retour de Marseille , je vous remercie de vos messages de Voeux.
Il ne faisait pas froid mais.... un apéro de Noël au balcon ( bèn, oui...) me donne l'idée de vous parler de "moun pais"... des nouvelles pour Pâques si ......?! pour vérifier le dicton!



Quelques dictons de Provence,

à lire au coin du feu !
METHAMIS VENTOUX
( Methamis et le Ventoux)

Dans la campagne marseillaise, on appelle fortes étoiles les jours de l'hiver où le froid est le plus vif.Un proverbe d'Aubagne dit : Sant Clar d'Allau( Saint Clair d'Allauch, 2 Janvier), Sant Vincèn de Rocovaire (22Janvier), Sant Antoni de Cujo (17 Janvier)  è Sant Blàsi de Ceiresto (3 Février) soun quatre fouerti tèsto.

A Méthamis, les quatre cavaliers geleurs et grêleurs les plus terribles pour les jeunes pousses de vigne sont : Jourget (Georges,23-4) Marquet (Marc,25-4) Troupet (Eutrope,27-4) et Crouzet(Sainte-Croix,3-5) . Ils sont redoutés et remerciés si tout se passe bien.

ALLAUCH
( Allauch )

Pour les regains du froid, on connait la légende méridionale de la Vieille qui perdit toutes ses vaches pour s'être moquée de la clémence de mars. Depuis cette aventure, les quatre derniers jours de mars et les trois premiers d'avril aménent réguliérement des temps plus ou moins épouvantables.

Début mai, on redoute un dernier retour du froid pour la Saint-Jean qu'on fauche.

Noël au jeu , Pâques au feu. Noël ensoleillé, Pâques glacées.

Si le soleil se lève brillant à la Chandeleur, il fera plus froid aprés qu'avant.

Si la neige tombe la veille de Noël, il en tombera neuf fois dans le courant de l'hiver. Neige en janvier prépare une riche récolte de grain. Neige de février, au sol vaut fumier.

Prévisions pour l'année

Le temps moyen des douze derniers jours avant Noël indique le temps moyen des douze mois de l'année suivante :

(photo: Marseille - le Palais Longchamp)
MARSEILLE LONGCHAMP 

- le 13 décembre: temps de janvier
-le 14 décembre : temps de février
- etc.....
le 24 décembre : temps de décembre

Un procédé pour connaitre d'avance le temps de l'année qui vient est appelé lei coumtiè ( les compteurs) . Il consiste à observer l'état du ciel du 13 au 25 décembre (douze jours) . Chaque jour représentant un mois de l'année, cela donne le caractére du temps des saisons prochaines. Mais un vieux dicton mettait en garde les trop crédules paysans :
Qu vou si faire messourguiè, si fasse devinaire de tèms !
( qui veut devenir menteur, se fasse "devineur" du temps ! )

MARSEILLE PORT
(Marseille et le Vieux -Port ,au pied de Notre -Dame de La Garde)

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans TRADITIONS de Provence
commenter cet article
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 11:51

Le gros souper est précédé par la pose du cacho-fio. C'est une grosse bûche d'arbre fruitier. Le plus vieux de la famille la prend à un bout, le plus jeune à l'autre; ils font rois fois le tour de la table préparée pour le gros souper, puis la posent dans la cheminée ; l'aïeul l'arrose alors d'un verre de vin cuit, en disant :

"
Alègre, alègre!
Mi bèus enfant, Diéu nous alègre!
Emé Calèndo, tout bèn vèn.
Diéu nous fague la gràci de vèire l'an que vèn,
E se noun sian pas mai, que noun fuguen pas mens.
"



FEU DE BOIS

Allegresse, allegresse!
Mes beaux enfants, que Dieu nous réjouisse!
Avec Noël, tout bien vient,
Dieu nous fasse la grâce de voir l'an qui vient,
Et, si nous ne sommes pas plus, que nous ne soyons pas moins.

...et tous répétent alègre, alègre .

A Arles , la bûche était arrosée d'huile. A Aix, la formule de bénédiction était un peu différente. A certains endroits, la bougie était allumée et éteinte trois fois, en signe de feu nouveau.


BOUGIE.jpg

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans TRADITIONS de Provence
commenter cet article

Le Tipi ...de Dream-Ptewi

  • : Le blog de DreamOKWA
  • Le blog de DreamOKWA
  • : " AMERINDIENS PASSION "... la Nature, ma vision du monde , mes lectures...et les peuples Amérindiens . Partager et communiquer...
  • Contact

Bienvenue chez DreamOkwa

Feeling_Grizzly-1600x1200.jpg

Un Sujet = Un Article ...

Bury my Heart at Wounded Knee

  WoundedKnee.jpg-29.12.1890.jpg

 

 

 

 

 

 

Archives

Traduction ou Gifs

 

Englishblogger

Englishblogger

españolblogger

deutsch

 

Gifs et compagnie

blogger

ANNUAIRE POUR LES NULS.

 

 

 

 

 

le Cercle des Passions

indian_bear.jpg

indian_turtle.jpg6a00d83516889e53ef00e54f39af358834-800wi.jpgla-terre-entre-nos-mains.jpg

LUNE-FROIDE.jpg