Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 11:06

OURS fatigué

Gros coup de pompe !!!!

ça passera comme d'habitude... il faut laisser le temps au temps !!!

DE GROS BISOUS 

Merci à tous pour vos visites et petits mots gentils...je reviens très vite!

TOKSA AKE

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans MESSAGES IMPORTANTS
commenter cet article
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 18:01

D'aprés K.Rasmussen

( the Netsilik Eskimos, Copenhague, 1931 )

ATTENTION = Paroles dures à lire mais seule la Vérité est bonne à dire !!!

enfin...je le crois! 


INUITS famille

 

Les étrangers peuvent nous croire libres et heureux

Mais s'ils connaissaient les horreurs au travers desquelles nous passons

Ils comprendraient notre amour de la paix du festin des chants et de la danse

Il n'y a pas d'Eskimo

Qui n'ait connu une fois au moins dans sa vie

Un hiver de chasse infructueuse

Où les gens meurent de faim

Nous ne nous étonnons jamais lorsqu'une personne meurt de faim

Nous avons l'habitude

Et pourtant ce n'est pas notre faute

La maladie nous guette

Et le mauvais temps gâche la chasse

J'ai vu une fois un homme sage se pendre

Parce qu'il mourait de faim

Il choisit la mort

Mais avant de mourir

Il emplit sa bouche d'os de phoque

Afin d'être sûr de ne jamais manquer de nourriture

Au pays des morts

Je vis une fois durant un hiver de famine

Une femme donner naissance à un enfant

Alors que les gens mouraient de faim autour d'elle

Qu'est-ce que la vie pouvat apporter à ce bébé

Comment pouvait-il vivre

Alors que sa mère elle-même se mourrait

Elle l'étrangla et le laissa geler

Et le mangea afin de se maintenir

Plus tard un phoque fut tué

Et la mère survécut

Mais elle était devenue paralysée

Car elle avait mangé une partie d'elle-même

Nous connaissons ces choses

Nous les avons tous vécues et nous ne jugeons personne

Comment quelqu'un qui n'a pas connu la faim pourrait-il nous comprendre ?

Nous voulons tellement Vivre !

 

INUIT famille

J'ai lu ce texte cet aprés-midi !!! pas facile de continuer ma lecture ensuite...Le Peuple de la faim ! je n'aurai jamais imaginer jusqu'à quel point .

 

Des bisous , TOKSA AKE


Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 11:12

Tu peux m'appeler Grand-mère car je suis la Femme Araignée

la mère consolatrice et protectrice de toute chose.

Kiowa


Il n'y avait pas de lumiére. C'était l'obscurité.

On se cognait tous les uns contre les autres dans le noir, et OBSCURITEtout le monde se plaignait : " il nous faudrait de la lumière. Nous ne pouvons pas vivre sans lumière. Oui, nous avons vraiment besoin de lumière. "

Finalement, on se réunit pour arriver à une décision. On se réunit tant bien que mal dans l'obscurité. Le pivert au panache rouge dit: "J'ai entendu dire que de l'autre côté du monde vivent des  peuples qui possèdent la lumière. " Tout le monde approuva. " Peut-être que si nous y allions, ils nous donneront de la lumière " , ajouta le pivert.

" S'ils gardent toute la lumière du monde pour eux, dit le renard, ces gens-là doivent être avares. Ils ne nous donneront rien du tout. Il vaut mieux leur voler la lumière."

" Qui se chargera de ça? " s'écria -t-on de toute part. Et les délibérations commencérent pour savoir qui était le plus habile, le plus fort, qui courait le plus vite ,qui était le plus qualifié pour dérober la lumière. 

 

L'opossum affirma que dans sa queue touffue , il pourrait cacher la lumière. Il se mit en route . Il atteignit la lumière. Mais le soleil lui brûla les yeux et, aujourd'hui encore, l'opossum ne sort plus que la nuit. Il mit un fragment de soleil dans sa queue. Et prit la route du retour. Mais sa queue prit feu, et il revint les mains vides. De nos jours, la queue de l'opossum est toujours démunies de poils.coyote--the-trickster-j-w-baker

Puis le busard essaya. Il s'empara de la lumière qu'il transporta dans son bec. Mais il se brûla et perdit les plumes de sa tête. C'est pour cela que le busard est toujours chauve.

" Qu'allons-nous faire? Qu'allons-nous faire? " criait-on de toute part. " Nos frères ont fait de leur mieux, ils ont fait tout ce qu'un homme peut faire, mais ils ont échoué. Qu'allons-nous faire pour obtenir la lumière? "

 

On entendit alors dans le noir une petite voix: " Ils ont fait de leur mieux, ils ont fait tout ce qu'un homme peut faire... Mais peut-être une femme réussira-t-elle , là où un homme a échoué. "

"Qui es-tu ? Qui es-tu ? Quelle est cette petite voix cachée dans l'herbe? "

" Je suis votre Grand-Mère l'Araignée " , répondit la voix. " Peut-être est-ce mon destin de vous apporter la lumière. Qui sait, Je vais essayer. Et si j'échoue, ce ne sera pas trop grave, car vous ne perdrez pas un guerrier de valeur. "

iktomi-captures-the-moon-shirleyanne-ratajczak

 

Grand-Mère Araignée se mit dans le noir en quête d'argile. Elle pétrit l'argile dans ses mains et façonna un petit pot. Puis elle prit la route de l'Est, laissant traîner un fil derrière elle, afin de retrouver son chemin. Elle arriva au pays des possesseurs de la lumière. Elle était si petite , si frêle et si silencieuse, que nul ne la remarqua. Elle atteignit le soleil, et, délicatement, doucement, s'empara d'un morceau de lumière , qu'elle enferma dans son pot. Elle s'en revint en suivant le fil qu'elle avait tissé.

 

 

 

 

Vous remarquerez que la toile d'araignée a la forme d'un disque solaire, qu'elle rayonne à partir d'un centre, et que l'araignée tisse sa toile le matin, très tôt, bien avant le lever du soleil.

" Nous te remercions Grand-Mère Araignée. Nous n'oublierons jamais ce que tu as fait , et te rendrons toujours hommage. "

 


 

Depuis ce jour-là, la poterie est un art réservé aux femmes. Les pots doivent sécher lentement, à l'ombre, avant d'être exposés à la chaleur du four brûlant. De la même manière que le pot de Grand-Mère Araignée, sécha d'abord lentement entre ses mains, dans l'obscurité, avant qu'elle n'atteigne le pays brûlant de la lumière. ( Cherokee)

POTERIE HOPI


 

Le personnage de Grand-Mère Araignée est presque universel en Amérique du Nord.

Son rôle, sa AMERINDIENNE et panier fourrurefonction, son caractére varient d'un mythe à l'autre. Parfois, idéalment féminine, active, chaste, modeste, ingénieuse, aimante, parfois perverse, licencieuse, rusée... D'un âge canonique, il lui arrive de se transformer en une jeune fille désirable. Elle vit seule ou entourée de ses petits-enfants. Elle conduit la destinée des hommes. Sa gentillesse, sa sagesse sont à l'origine de nombreuses découvertes humaines. Mais elle est impitoyable avec ceux dont les pensées ou les actions lui déplaisent.

 

Grand-Mère Araignée dispose fréquemment de deux petits-fils, souvent jumeaux. Ils portent le nom de Jumeaux de la Guerre. Ils personnalisent essentiellement la dualité de l'univers, bien que ce dernier concept ne soit jamais clairement défini. Un des frères apporte le bien, l'autre est toujours synonyme de destruction. Pour les Hopis, l'un est au Nord et l'autre est au Sud, et à eux deux ils maintiennent l'axe du monde. Les jumeuax sont des êtres d'action. Ils poursuivent les ennemis de l'humanité, sont toujours, tel le héros médièval, à la recherche de quelque haut fait à accomplir. On leur accorde parfois des moeurs homosexuelles, signifiant par là leur nature androgyne. On peut leur trouver un vague équivalent dans l'Hermès des Grecs. Les esprits jumeaux ne sont pas toujours affiliés à Grand-Mère Araignée, mais parfois simplement à une quelconque divinité femelle. Ils prennent alors les traits, l'un du héros civilisateur et l'autre du Trickster.


coyote--the-trickster-j-w-baker

 

Les hommes des premiers jours ne possédaient presque rien. Ils erraient sur terre faibles et désarmés. Le héros civilisateur leur donna de la force, il leur apprit à conclure des pactes avec des Esprits puissants, à obtenir des visions, il révéla à l'homme le moyen d'obtenir des pouvoirs technologiques et magiques.

 

 

 

Le héros civilisateur n'a pas d'origine particulière.

Le mythe précise rarement son ascendance .

Il cite simplement quelquefois l'union d'un animal et d'un être humain. Bien que naturellement bien intentionné, il possède tous les défauts humains, colère, rancoeur, etc... ; héros apollinien, il est une sorte de pacificateur , de coordonnateur, de trait d'union entre les hommes et la Nature , de bienfaiteur de l'humanité. (...)

 


Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans TRADITIONS amérindiennes
commenter cet article
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 17:39


Plan froid pour les sans-abri , indignez-vous !

Lire cet article consternant sur la subtilité qui réside dans

" périodes de grand froid" !!!

 

Une découverte grâce à l'Annuaire des Nuls de notre amie Domi , le blog d'Argi , très interessant , dont cet article qui est consternant....

Je vous souhaite à tous une bonne soirée,

des bisous - TOKSA AKE -



 

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans MESSAGES IMPORTANTS
commenter cet article
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 09:20

AMULETTE KE-YALes tortues ont pour mission de protéger les nouveaux-nés en guidant leur venue au monde. Comme la tortue est véritablement porteuse de la Terre dans la conception du monde chez les Sioux, elle a un rapport direct avec la naissance et les petits enfants.

 

Elle continue d'ailleurs de rester importante comme figure cosmographique.

 

 

 

 

Les Algonquins d'Amérique centrale et les Iroquois considérent que le monde repose sur le dos d'une tortue qui est à l'origine du commencement du monde lorsqu'elle créa un endroit solide au sein de la mer originelle.

Chez les Mandan , on raconte que l'homme solitaire se mit en quête du cuir dont il avait besoin pour confectionner les tambours sacrés Okipa et qu'il avait finalement voulu utiliser les carapaces des tortues marines ; ces derniéres lui répondirent :

" Le monde repose sur notre dos et c'est pourquoi nous ne pouvons pas partir d'ici " . Elles lui conseillérent alors d'utiliser de la peau de bison pour fabriquer des tambours tout en donnant à celles-ci une forme de tortue.

ECUSSON 1937

On voit la tortue dans de nombreuses représentations, proche de la réalité

ou plus ou moins reconnaissable à notre regard occidental ...

index clip image018Pour le peuple Sioux, le cordon ombélical était conservé dans une TORTUE musée virtuel québecboite en cuir  perlée représentant la tortue.

On peut également trouver des représentations de la tortue ," la mère cosmique", sur des décorations de jambiéres , des berceaux... ( comme un dessin tribal)

 

D'une maniére générale, les Sioux se gardaient bien de représenter les tortues de maniére naturaliste. Tandis que pour un oeil européen , il est difficile de reconnaitre une forme de tortue , qui n'apparaissent a priori que comme une espéce de repères composés de triangles, de carrés, de croix et de losanges, ces représentations correspondent pour les Indiens à la réalité telle qu'ils la perçoivent.

SiouxTortoiseMotif

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Les Symboles des Amérindiens
commenter cet article
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 00:10

 

BISON FACE A OURSLes Indiens qui ignorent l'écriture accordent aux mots des pouvoirs magiques.

Les noms propres contiennent de la force et ne sont pas attribués au hasard.

Crazy Horse , le grand chef sioux, doit son nom à ses visions , et ce nom à lui seul est un mot de pouvoir.

Les incantations, les formules magiques sont capables d'agir sur les choses, d'influencer le cours de la Nature.

 

 

Comme le sésame des Mille et Une Nuits, ils enclenchent des mécanismes surnaturels, sont à l'origine d'effets que leur sens ne suggére pas.

 

Le pouvoir des mots provient essentiellement de la maniére dont on les prononce. CONTEUR AMERINDIEN pantherland.netUne syllabe écorchée, une intonation oubliée, une sonorité déformée neutralisent ce pouvoir. Dans le cas de phrases entières, le rythme, l'emphase, les répétitions donnent leur pouvoir aux mots. Les Indiens estiment que la narration des mythes, et surtout des mythes racontant l'histoire des origines, est un acte sacré capital : en répétant cette histoire , on insuffle à la création une force propre à la perpétuer.

Les mythes concernant la pluie, proprement racontés, permettent à la pluie de tomber; celui sur l'origine du maïs, au maïs de pousser.

Mais le simple énoncé de ces mythes ne suffit pas, ils n'ont de valeur que s'ils sont convenablement chantés, par un homme habilité à le faire, dans les conditions et aprés les préparations nécessaires...

 

DRUMSLe shaman, qui entreprend de raconter la création du monde, aménage l'histoire suivant ces goûts. Il écourte tel passage, transpose tel autre, ajoute une anecdote qui lui parait amusante ( les Indiens ne jugent pas l'humour et le sacré incompatibles ) . La force de la cérémonie n'en souffre pas, car les chants sont l'essentiel. Il se sert parfois de mots archaïques, que lui-même ne comprend pas forcément. Il les prononce toutefois avec soin, car sa narration tire son pouvoir de sa forme. Et les événements qui président à la création du monde sont dans sa bouche une sorte d'invocation, de formule magique. Les Indiens, qui sont avares de leurs mystéres, consentent facilement à ébaucher pour un Blanc le synopsis de leurs mythes , mais presque jamais à en enseigner les chants.

Ils accordent à la parole, la prose , une valeur secondaire.Le magique , le sacré est avant tout le chant, et nombre de formules ne comportent pas même de mots,

elles ne sont que la répétition de sons, de syllabes sans signification.

 

Dans les sociétés les plus complexes, la connaissance des mythes et des chantsKOKOPELLI riviére appartient à des individus spécialisés, les chefs de clans et de sociétés, et est transmise de maître à disciples. Ainsi chaque société "religieuse" pueblo posséde sa propre version de la création, glorifiant spécialement l'histoire de cette société. Le chef de la société du Serpent Hopi raconte comment tous les membres de son clan furent un jour des serpents, rampant dans une boîte à l'extrémité de l'arc-en-ciel , que tous les serpents sont fréres et capables d'apporter la pluie.

Dans les sociétés les plus simples le mythe appartient à une famille qui en a traditionnellement la garde, de père en fils.

TSEGI CANYON

 

 

Ruth Underhill , qui étudia plus particuliérement les Indiens du Sud-Est, raconte que les services du propriétaire du mythe sont requis avec des offrandes de maïs. " Il se prépare alors pendant quatre jours, jeûne et offre du tabac. Le mythe ne peut être raconté à n'importe quel moment...., surtout pas en été " .

 

(...)

de Terre Sacrée de S.Bramly

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 14:21

DEFORESTATION unefois.be

(unefois.be)

 

L' homme blanc ne s'est jamais soucié de la terre, du daim ou de l'ours. Lorsqu'un Indien tue un animal il le mange, sans laisser de restes.

Lorsqu'il creuse le sol à la recherche de racines, il ne fait qu'un petit trou. Lorsqu'il construit sa maison, il ne fait qu'un petit trou. Lorsqu'il brûle l'herbe pour rouver des sauterelles, il n'endommage rien. Il secoue l'arbre pour prendre des glands ou des noix, mais ne l'abat pas. Il ne se sert que de bois mort. L'homme blanc retourne le sol, déracine les arbres, tue toute chose. L'arbre dit: "Non, je suis sans défense, ne me fais pas de mal". 

Mais l'homme blanc l'abat et le découpe, et l'Esprit de la terre le hait.

Car il détruit les arbres, car il les scie, et cela leur fait mal.

L'Indien ne blesse jamais rien. Mais l'homme blanc détruit tout. Il fait sauter les rochers, et les disperse sur le sol. Le rocher dit: " Non, tu me fais mal ". Mais l'homme blanc ne lui prête nulle attention.

Lorsque l'Indien se sert de pierres, il n'en ramasse que de petites, rondes, pour la cuisson de ses aliments.

Comment l'Esprit de la Terre pourrait-il aimer l'homme blanc ?

Tout ce que l'homme blanc touche est malheureux.

 

Vieille femme Wintu.

 

DEFORESTATION geo.fr

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Pensées....Priéres...
commenter cet article
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 08:44

Photo LO 5514Le serpent de l'orage de la Tewa provient (1) du sud-ouest des USA. Les serpents y sont souvent associés avec des éclairs et corrélativement craints en raison de leur rapidité et de leur pouvoir de mort.

 

En ce qui concerne le serpent d'eau du sud (2), il s'agit d'un insigne du Clan des Serpents (Hopis) qui a peint cette image sur un rocher à Oraibi. Les lignes qui divisent le corps du serpent en plusieurs segments sont assimilées à des parties du corps humain. Le rituel du serpent du sud est toujours pratiqué dans les Kivas de la premiére Mesa à l'occasion de la cérémonie de Pamuya.Son nom est Palulukang, et il a jadis protégé les hommes lors de leurs migrations à travers les régions du sud.

 

La colline des serpents (3) se trouve à Louden dans l'Ohio. Ce serpent incarne la gardienne de l'Est et s'appelle Tokchi'i . Les Hopis sont persuadés que la plus grande fresque au monde d'une image de serpent provient de leurs ancêtres. Il s'agit d'un mur de terre de quelque 400 m de longueur, de plus de 6 m de large et d'1,5 m de hauteur. Le corps du serpent forme un grand arc et une colline ovale se trouve entre ses mâchoires. D'après l'interprétation du Clan des Serpents, la colline représente le village qui se trouve protégé par le serpent. Le prolongement du dessin qui dépasse de la mâchoire indique que le serpent dispose du pouvoir d'attirer la lumiére. Les deux petites élévations des deux côtés de la tête sont les yeux. Le serpent regarde vers l'Ouest pour protéger les humains pendant leurs migrations jusqu'à ce qu'ils parviennent à la montagne qui sépare l'Est de l'Ouest.

Il y a d'autres protecteurs des points cardinaux : Masichua, le serpent de la corne grise, est le serpent du Nord. Kato' ya , le serpent noir, protége l'Ouest et la nuit. Tatawataho, le serpent du vol et du fouet, peut voler et monte la garde pour protéger les espaces supérieurs, tandis que Tuwachu' a, qui est associé au vent latéral, est le gardien des espaces inférieurs dont nous avons reçu la vibration de la Terre.

Les Symboles des Indiens de Heike Owusu

 

 


 

SERPENT MOUND

La Butte du Grand Serpent se situe dans l' Ohio , dans le Comté d'Adams;

il a été désigné comme site historique .

Un lien à découvrir pour tous ceux qui aiment les lieux chargés d'histoire!!!!

 

SERPENT MOUND hmdb.org

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Les Symboles des Amérindiens
commenter cet article
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 17:43

Photo LO 5510

 

La partie ronde et plate de la face frontale d'une calebasse représente la Terre tandis que le cercle à l'intérieur symbolise le soleil dont les rayons donnent la vie. Si la Svastika effectue un mouvement giratoire vers la droite, comme c'est le cas sur ce dessin, elle symbolise le soleil, si elle tourne vers la gauche , elle symbolise la Terre.

 

 

 

L'axe nord-sud de la Terre est symbolisé par la barre verticale qui transperce la calebasse en guise de poignée. Sur les extrémités vivent les deux héros jumeaux Pöqanghoya et Palöngawhoya qui émettent en permanence la même vibration le long de l'axe de la Terre et maintiennent ainsi le mouvement de la Terre. Les images des étoiles de la Voie Lactée se trouvent sur les motifs du bord extérieur de la calebasse.

 

 

 

 

Le bruit de calebasse est utilisé par les Kachinas comme signal, par exemple en guise d'avertissement ou d'annonce. Aprés leur intiation dans les confréries des Kachinas ou des Powanus, les enfants reçoivent de simples calebasses qui ressemblent à celles des Kachinas.

 

Les Symboles des Indiens de Heike Owusu

 

 


Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Les Symboles des Amérindiens
commenter cet article
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 00:39

COCCINELLE club.doctissimo.frOn raconte qu'un jour , au Moyen Âge, un homme a été accusé d'un crime qu'il n'avait pas commis. Il a été condamné à être décapité. Au moment de son exécution, il a aperçu une coccinelle et l'a déplacée délicatement pour ne pas l'écraser. Les juges qui assistaient à la scéne ont été touchés par son geste. Ils ont pensé qu'un homme qui faisait preuve d'autant de coeur ne pouvait pas être un criminel. Ils l'ont donc gracié ! Pour les spectateurs présents, pas de doute: la coccinelle a été envoyée par Dieu pour sauver le condamné...

Voilà pourquoi on l'a surnommée " bête à bon Dieu".

 

Depuis cette légende, certains pensent qu'écraser une cocinelle porte malheur, queCOCCINELLE hommedesbois.skynet c'est un sacrilége.  Selon les régions, tuer une "bête à bon Dieu" entraine différents malheurs: en Charente, le plus beau mouton d'un troupeau de berger meurt; en Bretagne, le laboureur perd un de ses meilleurs chevaux; en Ille-et-Vilaine , si on enferme une coccinelle dans une boîte, on risque de mourir le lendemain ! Dans le Hainaut, une région de Belgique, celui qui en tue une risque d'attraper des boutons...

 

La présence d'une coccinelle est considérée comme un porte-bonheur, un signe de chance. Dans la Creuse, on dit que la coccinelle protége les enfants. En Lorraine, si on voit des coccinelles près des vignes, on dit que le vin sera bon.

 

On attribue aussi à la coccinelle le pouvoir de prédire le temps qu'il va faire. On la place au bout d'un doigt et, si elle refuse de s'envoler , c'est signe de mauvais temps à venir !

http://www.gifgratis.net/gifs_animes/coccinelles/3.gif

 

http://www.gifgratis.net/gifs_animes/coccinelles/20.gifLa Coccinelle mesure de 1 mm à 1,5 mm.C'est un insecte qui fait partie des coléoptères; on compte environ 3 000 espéces dans le monde ,dont 90 en France. La Coccinelle la plus connue a 7 points; il existe aussi des espéces à 2,5,10,14,22 et 24 points. Contrairement à une idée répandue, le nombre de points n'indique pas son âge ! Elle a un corps bombé, une petite tête cachée son son thorax. Ses 3 paires de pattes et sa paire d'antennes sont courtes et rétractiles.La coccinelle a 4 ailes; les 2 premiéres, fines et noires, servent à voler. Pour les protéger, elles sont recouvertes de 2 autres ailes, plus dures et colorées, généralement rouges que l'on appelle élytres.

 

En été, la coccinelle est un insecte trés présent dans les jardins, les bois et les http://www.gifgratis.net/gifs_animes/coccinelles/1.gifchamps. On peut l'observer sur les arbres et les arbustes; si elle se retrouve à l'intérieur d'une maison, elle peut mourir car l'air est trop sec.

Au printemps, le mâle et la femelle s'accouplent. Au moment de pondre, la femelle choisit une feuille envahie de pucerons, s'y installe et pond entre 100 et 400 oeufs. Au bout de 7 jours, les larves sortent des oeufs et pendant 3 semaines, elles ont un appétit extraordinaire et peuvent dévorer plusieurs centaines de pucerons par jour ! Elles grossissent puis se suspendent à une feuille; la larve devient alors une nymphe. Au bout de 8 jours, la nymphe se transforme en coccinelle.

 

La coccinelle  se nourrit et se reproduit au printemps . L'été , elle se réfugie à la fraicheur , sous des pierres; à l'automne, elle se met à l'abri sous des écorces. Elle entre alors en dormance, jusqu'à ce que la température augmente à nouveau .

La coccinelle peu se défendre, malgré sa petite taille ! http://www.gifgratis.net/gifs_animes/coccinelles/5.gifelle fait sortir , des articulations de ses pattes, un liquide à l'odeur et au goût repoussants pour les prédateurs. En cas de danger, la coccinelle peut aussi feindre la mort : elle rentre sa tête, ses pattes et ses antennes sous son corps et elle reste immobile.

 

Les coccinelles sont des insectes bien organisés. Pour repérer des pucerons, elles se déplacent à plusieurs. Le groupe forme une ligne droite et avance rapidement. Quand il détecte une colonie de pucerons, il se déplace lentement en virages pour l'encercler ! C'est un gros prédateur, elle peut manger jusqu'à 150 pucerons et se nourrit aussi parfois de petites chenilles.

 

On éléve parfois des coccinelles pour lutter contre les pucerons et éviter qu'ils se nourissent de la sève des plantes cultivées. Ce sont les bras droits 100% écologiques du jardinier !!!

http://www.gifgratis.net/gifs_animes/coccinelles/3.gif

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Spécial Enfants-Jeux-Bricolage
commenter cet article

Le Tipi ...de Dream-Ptewi

  • : Le blog de DreamOKWA
  • Le blog de DreamOKWA
  • : " AMERINDIENS PASSION "... la Nature, ma vision du monde , mes lectures...et les peuples Amérindiens . Partager et communiquer...
  • Contact

Bienvenue chez DreamOkwa

Feeling_Grizzly-1600x1200.jpg

Un Sujet = Un Article ...

Bury my Heart at Wounded Knee

  WoundedKnee.jpg-29.12.1890.jpg

 

 

 

 

 

 

Archives

Traduction ou Gifs

 

Englishblogger

Englishblogger

españolblogger

deutsch

 

Gifs et compagnie

blogger

ANNUAIRE POUR LES NULS.

 

 

 

 

 

le Cercle des Passions

indian_bear.jpg

indian_turtle.jpg6a00d83516889e53ef00e54f39af358834-800wi.jpgla-terre-entre-nos-mains.jpg

LUNE-FROIDE.jpg