Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 23:02

http://www.gifgratis.net/gifs_animes/bisons/7.gif

Avant l'introduction du cheval, le bison était chassé à pied. 

On acculait le troupeau jusqu'au bord d'une falaise et les bêtes affolées s'écrasaient au fond du précipice.

De vieux Sioux ont raconté comment ces chasses s'opéraient...


 CHASSE BISONS déguisés à pied

Un homme se propose pour attirer la horde des bisons; il se propose parce qu'il a eu un rêve dans lequel il s'est senti désigné.

 

Il se sert d'une sorte de porte-voix en écorce pour les attirer, ou bien se déguise lui-même en bison, il se mêle au troupeau qu'il guide jusqu'au ravin.

 

 

Au dernier moment, il se dérobe, afin de ne pas se faire écraser ; le rôle est dangeureux. Il requiert du courage , de la force physique, de la force magique...

Les bisons erraient la plupart de l'année , disséminés, et se regroupaient à la fin CHASSE BISON à piedsde l'été en immenses troupeaux ( période de reproduction).

On a comparé le bison à une sorte de magasin général car les Indiens trouvaient TOUT ce qui leur était nécessaire :

-de la viande fraiche ou séchée , des vessies pour des récipients, des tendons pour le fil , des os pour fabriquer des aiguilles ou des outils, de la bile pour assaisonner les aliments ( ) , des peaux dont l'étanchéité les protégeait du froid, des cornes nécessaires à la fabrication des arcs, la bouse elle-même servait de combustible.

 

Les années de sécheresse , la chasse n'était que fonctionnelle, mais en général l'herbe poussait dru et les troupeaux de bisons noircissaient les plaines.

Le fracas de leurs sabots s''entendaient ( la main sur le sol  et le sentir vibrer ) à 30 km à la ronde !!!

 

CHASSE BISON à chevalLa chasse au bison était alors pour les Indiens des Plaines une des composantes de la course à la gloire.Elle procurait la gloire parce qu'elle était dangeureuse, parfois mortelle . Aprés l'introduction du cheval, les Dakotas chassaient torse nu, ils lançaient leur monture au galop, et lâchaient les rênes pour armer leur arc.

Ils se dirigeaient des genoux et s'avançaient près de leurs proies pour que la fléche s'enfonce dans le poitrail de l'animal jusqu'au penne et atteigne le coeur. La marge d'erreur était d'environ 30 cm ! A moins d'1 métre, ils se faisaient empaler par les cornes de la bête; au-delà, ils ne pouvaient lancer leurs fléches avec suffisamment de force.

 

CHASSE BISON un cavalierTuer un bison d'une seule fléche était salué comme un exploit. 

De 2 ou 3 fléches était honorable, mais la honte s'abattait sur ceux à qui il en fallait plus de 5 . Lorsque les femmes dépeçaient  les bisons , elles annonçaient publiquemment les hauts faits des chasseurs, et se moquaient publiquemment impitoyablement de la maladresse de certains.

 

 

 

Plutôt que de s'exposer à cette honte, les Indiens s'avançaient au plus près , sansCHASSE BISON chasseur sous bison souci de prudence, et décochaient leurs traits d'un seul geste. Ce tour de force aboutissait souvent à la collision du bison et du cheval, et le chasseur était jeté au pied du troupeau . Quelques secondes seulement pour éviter d'être piétiné à mort, en sautant sur son propre cheval ( si debout ) ou en croupe derrière un autre chasseur - il s'accrocahit parfois à la queue d'un bison sur lequel il tentait de se mettre à califourchon . 

 

Les Indiens des Plaines compliquaient à souhait les règles de la chasse, mais ilCHASSEURS DE BISONS serait faux de croire qu'ils en faisaient un sport. Ils recherchaient le danger parce que leur courage était garant de leur gloire , mais aussi parce que le danger, comme la douleur, fortifie l'âme et rend plus apte à affronter les puissances surnaturelles ;parce qu'en tuant ainsi le bison qu'ils admiraient , ils lui rendaient un hommage. Le bison, animal sacré, ne pouvait être tué que d'une maniére sacrée.

 

CHEVAL AMERINDIENL'introduction du cheval permit à des centaines d'hommes de participer à la chasse. Cette chasse prend, à la fin du XVIIe siécle, les allures d'une grande expédition militaire. Des scouts localisent le troupeau. Les sociétés de guerriers maintiennent ordre et cohésion. Les chasseurs s'organisent comme une armée, en contingents, avec leurs chefs et leurs banniéres...La poursuite dure plusieurs jours; on campe le soir en cercle, avec les Clans du Ciel  au Nord, et ceux de la Terre au Sud. La responsabilité de l'opération est énorme : l'approvisionnement de la tribu entiére dépend de son succés. Celui qui assume cette responsabilité a prié pendant des mois, il a reçu une vison qui le désigne. Durant toute la poursuite, il prie, il jeûne et lance force incantation. Il conserve toutes sortes d'objets sacrés: des plumes, des talismans, une pipe       spéciale réservée à la chasse au bison. 

 

Les Omahas transportent avec eux un mât sacré, décoré d'emblémes mythiques,CHASSE Bison Blanc qu'un visionnaire désigna un jour, comme le centre de la tribu, le trait d'union entre son peuple et les forces surnaturelles. Ce mât est conservé dans une tente spéciale, gardée par les Sociétés de la Guerre.Les Omahas possédent également une peau de bison blanc, que l'on étend sur le sol, le soir, et devant laquelle les chasseurs déposent des présents.

Le chef de la chasse se contente d'un minimum de nourriture et de sommeil; les chasseurs se déplacent silencieusement, tout sujet de querelle est évité; les gestes sont précis,rapides,efficaces. Lorsque le troupeau est en vue, l'attaque est brusque mais parfaitement coordonnée. Un geste prématuré donnerait l'alarme aux bisons, qui s'enfuiraient avant d'être encerclés. Dans la charge proprement dite, les chasseurs marquent quatre temps d'arrêts rituels avant de se lancer sur leurs proies.


DANSE AU CAMPEMENT

Aprés avoir dépecé les bêtes, on coupe les langues qui sont offertes au chef.

Ce mets raffiné est dégusté sans l'aide de récipient ou de couteau.

Une grande fête conclut la chasse. Les chefs revêtent les dépouilles des bisons,  ils fument la pipe sacrée et chantent les priéres du Bison Blanc.

Lorsque la viande est séchée, le mât sacré est peint en rouge et on lui offre des présents.

 

La tribu entiére danse autour en cercle;

c'est une danse de triomphe ,

c'est une danse de joie,

et le mât, haut dressé,

symbolise l'harmonie de l'univers.

---------------------------------------------------------------------------------------

*Tatanka = bison en Lakota

Partager cet article

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article

commentaires

Tmor 19/12/2011 13:23


Des fois je me dis que le meiller ami de l'homme est peut-êtr ele cheval. Avec comme dicton qui aime bien chatie bien.


J'ai relu récemment le poème de prévert :


http://www.jecontacte.com/forum/hors-sujet/Jacques_Prevert_HISTOIRE_DU_CHEVAL/33061/1.html


Du coup je le partage avec toi...


@+

Dreamokwa - PTEWI 21/12/2011 22:49



Super ce poéme et tellement véridique... si j'étais cheval, dis les même choses! J'aime beaucoup... tout comme les paroles de Stewball ou du Peti âne gris !!


Je connais ce site, inscrite il y a quelques temps mais j'ai trouvé que parloter sur les blogs étaient plus
simples , tout autant que des rencontres amicales .. 


Je te souhaite de passer de Joyeuses Fêtes et un Bon Bout d'An... Bien à toi, des bisous frileux ( ça caille depuis quelques jours..Oh surprise!!! ) toksa ake


 



jean marie 18/12/2011 10:23


tu nous a mis un trés bel article,bon dimanche

Dreamokwa - PTEWI 18/12/2011 23:35



... des sujets variés et qui me passionnent ; source de contentement pour tous!!! Lorsqu'on partage ses passions
avec amour , tout comme toi et le jardin, on fait passer ce pt'i truc qui accroche ... contente que ça te plaise !


De joyeuses fêtes de Noël et un bon Bout d'An ...auc as où je ne trouve pas assez de temps pour pianoter et surfer sur la toile!!!


bonne nuit, toksa ake



margaux33 16/12/2011 09:16


beau récit bises nonne journée

Dreamokwa - PTEWI 16/12/2011 21:31



... je ne pouvais pas parler du Cheval sans parler du Bison... ils sont tous deux très important pour les peuples amérindiens. Merci !


bon WE à toi en espérant que tu n'ais pas trop souffert de cette tempête ... des bisous, toksa ake



Le Tipi ...de Dream-Ptewi

  • : Le blog de DreamOKWA
  • Le blog de DreamOKWA
  • : " AMERINDIENS PASSION "... la Nature, ma vision du monde , mes lectures...et les peuples Amérindiens . Partager et communiquer...
  • Contact

Bienvenue chez DreamOkwa

Feeling_Grizzly-1600x1200.jpg

Un Sujet = Un Article ...

Bury my Heart at Wounded Knee

  WoundedKnee.jpg-29.12.1890.jpg

 

 

 

 

 

 

Archives

Traduction ou Gifs

 

Englishblogger

Englishblogger

españolblogger

deutsch

 

Gifs et compagnie

blogger

ANNUAIRE POUR LES NULS.

 

 

 

 

 

le Cercle des Passions

indian_bear.jpg

indian_turtle.jpg6a00d83516889e53ef00e54f39af358834-800wi.jpgla-terre-entre-nos-mains.jpg

LUNE-FROIDE.jpg