Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 20:05

RUSSEL MEANS

10/11/1939 - 22/10/2012

 RUSSEL MEANS

Il était pur Oglala Lakota, né dans les collines sacrées noires du Dakota du Sud, Ses yeux durs et sombres semblaient regarder vers un autre siècle, ré-exécutant d'anciennes batailles, son beau visage couvert de cicatrices - celles-ci étaient des marques rituelles ou  les souvenirs de  bagarres à Sioux Falls ou San Francisco. Les longues tresses (jamais coupées, de ce qui est dit), les perles, le cuir: tout parlé de  son héritage. Mais étant Indien, il disait farouchement :   s'habiller de plumes comme un oiseau et aller à un pow-wow pour un couple d'heures n'est pas être indien.Nul Indien était authentique s'il n'était pas aussi libre que ses ancêtres l'avaient été.

S'appuyant sur tous les traités signés avec les États-Unis que ces derniers n'ont jamais respectés, il revendique au nom de son peuple la propriété du Lakota, territoire situé dans le nord-ouest des Etats-Unis. 

En 1968 Means rejoint l'AIM. .En 1969, il se joint à un groupe de natifs pour occuper l'ile d'Alcatraz pour une durée de 19 mois. Il est nommé comme premier dirigeant du groupe en 1970. Plus tard cette année-là, Means est l'un des leaders de l'occupation par l'AIM du Mont Rushmore. En1972 il participe à l'occupation par l'AIM du Bureau des Affaires indiennes  à Washington, et en1973 il conduit l'occupation de Wounded Knee, qui devient la plus célèbre action du groupe.

Means commence sa carrière d'acteur en 1992; il incarne le chef Chingachgook dans le Dernier des Mohicans. Il fait une apparition importante dans Tueurs nés et dans Into the West . Dans Pocahontas il prête sa voix au personnage du père, Powhatan.En 1997 Means publie son autobiographie, "Where White Men Fear to Tread " (Là où les Hommes blancs ont peur de marcher).  

WHERE-WHITE-MEN-FEAR-TO-TREAD.jpg

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 08:46

LES MERVEILLES DE LA NATURE

Les merveilles de la nature

De nouvelles photos, de nouvelles découvertes d'Ici ou d'Ailleurs...un nouveau diaporama à découvrir , un petit plus pour une belle journée ! 

des bisous ,  TOKSA AKE 

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Nature
commenter cet article
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 14:00

SEQUOIAS

TATANGA MANINé le 20 mars 1871, Tatanga Mani ou Walking Buffalo allait devenir un messager de la paix pour le gouvernement canadien. Indien Stoney, il passa ses plus jeunes années à Morley, en Alberta , mais fut bientôt adopté par le missionnaire blanc John McDougall. Il fréquanta l'école des Blancs sans pourtant jamais abandonner " l'étude de la nature" . Bien plus tard, le gouvernement lui demanda de faire un tour du mode comme représentant du peuple indien. Agé de 87 ans, il dit à l'occasion d'un discours à Londres :

SOLEIL EN FLEUR

< Les collines sont toujours plus belles que les constructions de pierre . On méne à la ville une existence artificielle ; la plupart des gens ne sentent jamais la terre sous leurs pieds, ne voient pas pousser les plantes autrement qu'en pots, et leurs regards ne se portent pas au-delà des lumiéres de la ville, pour saisir le charme d'un ciel de nuit parsemé d'étoiles. Quand on vit à l'écart des accomplissements du Grand Esprit , on oublie vite ses lois. >

Tatanga mourut en 1967 ...

LUNE ETOILES

<<Nous étions un peuple sans lois, mais nous étions en très bons termes avec le Grand Esprit, Créateur et Maître de toute chose. Vous présumiez que nous étions des sauvages . Vous ne compreniez pas nos priéres. Vous n'essayiez pas de les comprendre. lorsque nous chantions nos louanges au soleil , à la lune ou au vent, vous nous traitiez d'idolâtres. Sans comprendre, vous nous avez condamnés comme des âmes perdues, simplement parce que notre religion était différente de la vôtre.

Nous voyions la main du Grand Esprit dans presque tout: le soleil, la lune, les arbres, le vent et les montagnes, parfois nous l'approchions par leur intermédiaire. Etait-ce si mal ? Je pense que nous croyons sincérement en l' Être suprême; d'une foi plus forte que celle de bien des Blancs qui nous ont traités de païens....Les Indiens vivant prés de la nature et du Maître de la nature ne vivent pas dans l'obscurité.

Saviez-vous que les arbres parlent ? Ils le font pourtant ! Ils se parlent entre eux et ils vous parleront si vous écoutez. L'ennui avec les Blancs , c'est qu'ils n'écoutent pas ! Ils n'ont jamais écouté les Indiens, aussi je suppose qu'ils n'écouteront pas les autres voix de la nature. pourtant, les arbres m'ont beaucoup appris: tantôt sur le temps, tantôt sur les animaux, tantôt sur le Grand Esprit. >>

LES 4 ELEMENTS environnement

extrait de "Pieds nus sur la Terre Sacrée "Ed. Denoël 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Voici un des textes de ce livre superbe ... à chaque fois que je me sens vidée, que je ne trouve plus la motivation pour avancer , je me ressource à lire ces textes ; dans ces lignes , je trouve  force et courage, les choses de l'Univers qui relient les hommes à la Terre ; c'est d'elles que dépend leur bien-être et ...le mien !!! 

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 10:41

 

"Notre chemin n'est pas un tapis d'herbe douce,
c'est un sentier de montagne encombré de rochers.
Mais il nous conduit toujours plus loin, toujours plus haut, plus près du soleil." (Ruth Westheimer)

CHEMINS FASCINANTS
Chemins fascinants...parfois la route est longue !!! 
Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Photos- Images...
commenter cet article
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 12:53

YUCATAN Heaven on earth

au Yucatan 

HEAVEN ON EARTH 

au Portugal 

PORTUGAL Heaven on earth

Que du Bonheur !!!! BIZ 

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Nature
commenter cet article
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 09:40

Photo LO 844

Photo LO 847

UNE BELLE JOURNEE à TOUS , je vous souhaite...

Ce matin, le lever du soleil m'a mis d'excellente humeur! 

En revenant du collége, je crois avoir plus regarder le ciel flamboyant que la route ; face à moi, il ne pouvait qu'attirer  mon regard comme un aimant! Je m'étonne toujours de ne pas voir les autres conducteurs ralentir pour remercier le soleil, la terre ...il m'est impossible de ne pas faire autrement , rien voir ? rien ressentir ? comme c'est triste !!!

Aprés 2 jours de pluies abondantes, de nuages noirs et menaçants, de vent violent , que  du Bonheur de retrouver le soleil , sa clarté et sa chaleur bienveillantes. Une belle journée à tous , des bisous ...

TOKSA AKE 

 pour Cath qui aime tant le soleil dans tous ses états !!!! 

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans MESSAGES IMPORTANTS
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 18:58

Il y a dans la nature toutes formes de vie, des paysages de toute beauté , des moments incroyables !  Stupéfiant et insolite , ce diaporama dévoile de nombreuses facettes de ce qui nous entoure et que nous ne voyons pas forcément ! Des endroits trop lointains, des situations "renversantes" , des instants éphéméres que seul un photographe confirmé peut immortaliser. Un univers passionnant et un très beau partage !!! 

PHOTOS SUPER

Le Papillon de Verre   , de son vrai nom - Greta Oro -  est un somptueux papillon aux ailes en partie transparentes. Sublime, non? On ne le verra pas  chez nous  , mais si vous voyez des papillons , dont le nom vous est inconnu , voici un site sympa pour vous aider à identifier ceux qui viennent par chez vous. 

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Photos- Images...
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 16:02

Diaporama plein d'humour et 100% VRAI... C'est triste de se rendre compte soudain que je rentre aussi dans ce "moule " du parfait banlieusard  ...  ou presque ; j'utilise tout le bois que je coupe, je paille avec toutes les feuilles mortes qui tapissent le sol des terrasses et allées , je fais mon compost et le crotin de Titan est le seul engrais que j'utilise mais....

...toujours un MAIS , j'essaie de créer un jardin selon mes envies, choisir mes couleurs et variétés en oubliant que le jardin est vivant , que je ne devrais pas détruire pour reconstruire à mon bon vouloir !!!! 

Sur ce coup là , j'ai tout faux... OUPS! je prône la nature à tout va et j'ai oublié l'essentiel je crois mais ce diaporama me fait prendre conscience qu'il faut savoir mettre une limite à toute action car même en voulant bien faire , c'est souvent une mauvaise chose que de trop façonner à son idée ; donc je vais laisser faire la nature, mettre un tuteur pour l'aider à tracer sa route .

C'est tout !! 

vous préférez celui-ci ?

BANLIEUSARDSjardin

OU celui-là ?? 

BANLIEUSARDSprairie-fleurie

Le Bon Dieu a des raisons de râler dans son atelier à voir ce foutu monde qu'il a fabriqué !!!! MDR 

Le bon Dieu s'énervait dans son atelier.
"Ça fait trois ans déjà que j'ai planté cet arbre
Et j'ai beau l'arroser à longueur de journée,
Il pousse encore moins vite que ma barbe."

Pour faire un arbre, Dieu que c'est long. {3x}
Pour faire un arbre, mon Dieu que c'est long.

Le bon Dieu s'énervait dans son atelier.
"Sur ce maudit baudet, dix ans j'ai travaillé.
Je n'arrive pas à le faire avancer
Et encore moins à le faire reculer."

Pour faire un âne, Dieu que c'est long.
Pour faire un âne, mon Dieu que c'est long.

Le bon Dieu s'énervait dans son atelier
En regardant Adam marcher à quatre pattes.
"Et pourtant, nom d'une pipe, j'avais tout calculé
Pour qu'il marche sur ses deux pieds."

Pour faire un homme, Dieu que c'est long. 
Pour faire un homme, mon Dieu que c'est long.

Le bon Dieu s'énervait dans son atelier
En regardant le monde qu'il avait fabriqué.
"Les gens se battent comme des chiffonniers
Et je ne peux plus dormir en paix."

Pour faire un monde, Dieu que c'est long. 
Pour faire un monde, mon Dieu que c'est long

de Hugues Aufray 
Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Nature
commenter cet article
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 21:06

La région des Mille Iles se trouve au milieu du fleuve St Laurent, entre la province canadienne de l'Ontario et l'état américain de New-York, à environ cinq heures de route de Québec. Le site compte en fait un peu plus de 1700 îles et îlots; il faut à un rocher au minimum 100 m² et un arbre pour être considéré comme étant une île. Certaines îles sont donc désertes, d'autres ne possèdent qu'une cabane de pêcheurs ou une maison, d'autres plus grandes accueillent plusieurs énormes demeures de riches propriétaires.(...) 

 

 

 Surgies il y a des milliers d'années d'une ancienne chaîne de montagnes inondée par le St Laurent , les Mille Îles étalent leur splendeur au coeur du grand fleuve, longeant la frontiére canadienne de Kingston à Brockville en Ontario jusqu'à l'état de New York .


Je vous invite à découvrir ce diaporama , dommage que la majorité des photos représentent des maisons , aussi grandioses qu'elles soient  mais un bel aperçu de ces îles boisées, qui doivent être un havre de paix et de tranquilité ! OUF... j'ai trouvé la maison qui me convient ; le ménage dans ces immenses palaces doit être LABORIEUX !!!! 

LES 1000 ILES

 

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Photos- Images...
commenter cet article
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 21:26

AIGLE

Autrefois, les animaux du ciel et de la terre passaient leur temps à se chamailler , car chacun vantait les propres mérites de son espéce. Aussi, un jour, les animaux qui vivent sur la terre eurent assez de toutes ces disputes et ils lancèrent un défi aux oiseaux du ciel :

- Organisons une grande partie de jeu de balle ! leur proposérent -ils, et on verra qui sont les plus forts, ceux qui marchent ou bien ceux qui volent.

OURS NOIR

          Cette idée plut beaucoup aux oiseaux car ils pensaient être sûrs de gagner. 

Ils avaient avec eux l'aigle qui posséde une vue perçante, le faucon qui peut voler à une vitesse prodigieuse et la pie qui est aussi maligne qu'adroite. de leur côté, les animaux terrestres se réjouissaient et ne doutaient pas de leur victoire. l'ours noir était si costaud que personne ne pourrait l'arrêter une fois la balle entre ses pattes. Quand au cerf et à la belette, ils étaient parmi les plus rapides de toutes les créatures de la terre et du ciel. On décida donc  du jour de la grande partie , et à l'heure dite tous les animaux étaient rassemblés. 

FAUCON

Au sol, l'ours noir faisait des échauffements tandis que le renard élaborait des tactiques avec ses partenaires. Dans les arbres, les oiseaux s'entrainaient à l'aide de pommes de pin qu'ils faisaient voltiger dans tous les sens. C'est alors que la pie vit arriver vers elle deux petites créatures, deux drôles de boules de poils. 

- Nous voulons jouer de votre côté ! lui dirent-elles.

La pie les observa et remarqua qu'elles avaient quatre pattes:

- Pourquoi ne jouez-vous pas plutôt avec les animaux de la terre puisque vous êtes faites comme eux? 

- Ils n'ont pas voulu de nous, pleurnichérent les deux créatures.Ils disent qu'on est trop petites. 

L'aigle et la faucon les entendirent . Ils avaient un grand coeur et eurent pitié d'elles. Ils les acceptérent dans leur équipe. mais la pie souleva un probléme majeur:

- Comment faire puisque ces deux bêtes n'ont pas d'ailes?

- Qu'à cela ne tienne ! répliqua le faucon. Nous allons leur en fabriquer. 

Il s'envola et revint avec un petit tambour qu'il avait dérobé dans la tente des hommes.

- Voilà de quoi faire de belles ailes !

Ils découpérent dans le tambour deux triangles de peau et les attachérent à l'une de deux petites bêtes. C'est ainsi qu'ils créérent la premiére chauve-souris ! 

CHAUVE SOURIS

Hélas, il ne restait plus assez de peau pour la seconde. Alors la pie , qui était très maligne, proposa qu'on étire la propre peau de ce drôle d'animal. 

L'aigle et le faucon se saisirent de la petite bête. Avec les becs, ils tirérent et tirérent chacun de leur côté sur la fourrure. Ainsi ils réussirent à lui fabriquer deux ailes de fourrure. Le premier écureuil volant était né ! 

ECUREUIL VOLANT

Et la partie pouvait démarrer , car les animaux à quatre pattes commençaient à s'impatienter. Hélas pour eux , car ces dernier n'auraient jamais dû défier les oiseaux. Ils ne touchérent presque jamais la balle de la partie.

L'écureuil volant ne cessait de voltiger d'arbre en arbre avec la balle entre sens dents. Puis il la passait au faucon qui la lançait à l'aigle, qui la jetait à la pie. Et si, par malheur, l'un d'eux  laissait tomber la balle, la chauve-souris surgissait d'on ne sait d'où. Ele la rattrapait en vol puis zigzaguait entre l'ours, le renard et le cerf , et allait marquer le but. 

- HOURRA pour les oiseaux ! hurlaient les spectateurs.

 

A la fin de la partie, les oiseaux avaient marqué plein de buts et les créatures terrestres, ZERO ! 

- Ca nous apprendra , râlait le renard. Si on vait été malins, on aurait pris ces deux drôles de bestioles à quatre pattes dans notre équipe! 

En souvenir de cette mémorable partie, lorsque les  Cherokee jouent à la balle, ils demandent toujours la protection de la chauve-souris et de l'écureuil volant . 

 

"Contes des peuples indiens" de Michel Piquemal ( Ed. de la matiniére jeunesse)


 

LE JEU DE LA CROSSE 

LACROSSE

 

La crosse est un sport collectif d'origine amérindienne où les joueurs se servent d'une crosse pour mettre une balle dans le but adverse. Ce jeu traditionnel était un des évènements phares à cette époque et pouvait se dérouler sur plusieurs jours durant lesquels des rencontres s'organisaient entre villages ou tribus voisins, réunissant à l'occasion des centaines voire un millier de participants. Il se disputait souvent sur un terrain entre les deux villages adverses et les buts pouvaient être distancés de 500 mètres à plusieurs kilomètres. Les règles de ces jeux étaient décidées quelques jours avant la compétition. Généralement, tout le monde pouvait y participer, la balle ne devait pas être touchée avec la main, les buts étaient constitués soit des rochers soit des arbres, avant la mise en place de poteaux en bois, et la durée du match dépendait du soleil. Chaque joueur était armé d'une crosse. La partie débutait par la mise en jeu d'une balle, celle-ci était lancée en l'air et les opposants se dépêchaient de la récupérer. En raison de l'implication d'un grand nombre de joueurs, le jeu se déplaçait lentement à travers le terrain. Ce jeu remplissait différents objectifs : le plus important était de régler les conflits entre les différentes tribus et cela concernait notamment les Cinq Nations. Le jeu permettait également d'entretenir physiquement les joueurs pour des rencontres futures. Enfin, il était associé aux croyances religieuses. Il leur permettait ainsi de se rassembler.À cette époque, la balle était faite de bois (d'autres l'étaient avec une coque en peau de daim remplie de cheveux) et mesurait huit centimètres de diamètre.Les premières crosses étaient également en bois sans filet, avant que ce dernier ne soit ajouté, sur dix à treize centimètres. Ce filet était fait à partir de tendons de cerf et les filets formaient un U plutôt qu'un cercle. Les crosses étaient longues de 60 à 150 centimètres. Leurs formes variaient selon les régions. ( Wikipedia

LA-CROSSE.jpg


Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Contes et Légendes
commenter cet article

Le Tipi ...de Dream-Ptewi

  • : Le blog de DreamOKWA
  • Le blog de DreamOKWA
  • : " AMERINDIENS PASSION "... la Nature, ma vision du monde , mes lectures...et les peuples Amérindiens . Partager et communiquer...
  • Contact

Bienvenue chez DreamOkwa

Feeling_Grizzly-1600x1200.jpg

Un Sujet = Un Article ...

Bury my Heart at Wounded Knee

  WoundedKnee.jpg-29.12.1890.jpg

 

 

 

 

 

 

Archives

Traduction ou Gifs

 

Englishblogger

Englishblogger

españolblogger

deutsch

 

Gifs et compagnie

blogger

ANNUAIRE POUR LES NULS.

 

 

 

 

 

le Cercle des Passions

indian_bear.jpg

indian_turtle.jpg6a00d83516889e53ef00e54f39af358834-800wi.jpgla-terre-entre-nos-mains.jpg

LUNE-FROIDE.jpg