Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 11:49

??????????????????????????????????? DEFORESTATION

 




Notre monde occidental a pour régle de juger le génie des civilisations à l'ampleur des traces qu'elles laissent derrière elles : monuments, églises , fortification militaires , etc.
A cette aune-là, la civilisation indienne ne pèse pas bien lourd et sa disparition peut paraître un détail de l'Histoire.
Pourtant, ces peuples ont parlé avant d'être définitivement vaincus. Et nous restons confondus devant ces bribes de voix et ce qu'elles laissent présager de leur spiritualité.
Ces hommes (qui ne bâtissaient ni pyramides nicathédrales) avaient trouvé leur juste place dans le cosmos, au sein d'une Nature qu'ils respectaient et adoraient. Ils ne cherchaient pas à accumuler richesses et bien-être, mais à se forger une âme forte en harmonie avec le monde. Savoir s'intégrer respectueusement à l'univers des forêts ou des plaines, savoir reconnaître  l'étincelle du sacré dans chaque parcelle de vie... voilà l'essentiel de leur philosophie.
Quand on sait la cupidité qui animait les conquérants venus d'Europe, on comprend que le dialogue était impossible entre deux maniéres aussi opposées d'envisager l'existence. Cependant, face à l'avancée impitoyable des colons, les Indiens d'Amérique ont sans cesse recherché un consensus qui leur permettrait de continuer à vivre en paix selon leur antique maniére... Mais pour l'homme blanc, il n'y avait pas de consensus possible en dehors de la déportation et de l'extermination. Et c'est sans doute là l'un des aspects les plus poignants des textes que nous publions : des hommes cherchant à s'expliquer, à se faire comprendre face à des sourds qui ne veulent pas entendre... et qui préjugent orgueilleusement de leur qualité de < civilisés > pour s'arroger tous les droits.
On sait à quel cortége de crimes ( massacres,spoliations,traités signés et aussitôt bafoués...) la confrontation a donné lieu. Mais il n'est plus temps de pleurer sur l'anéantissement physique du monde indien, il n'est plus temps de rager sur un génocide aussi abominable que stupide; l'urgence est aujourd'hui de s'interroger sur ce que leur spiritualité ( que l'on retrouve vivace au travers de ces écrits) peut apporter à l'avenir de l'homme.
Face au désarroi dans lequel se trouve plongé notre monde matérialiste, la sagesse indienne apparaît comme une source toujours vive (...) cherchant à mettre à la portée de tous les textes clés de la spiritualité éternelle.

de Michel Piquemal < Paroles indiennes" chez Albin Michel - Carnets de sagesse
-

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Mes lectures - mes passions...
commenter cet article
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 19:07

SAGESSE D ASIE( PPS clic sur la photo)

... et je vous conseille deux blogs Amies qui partagent avec nous de si belles paroles de Sagesse...

DANIE-ELLE
NATH 1962



Bonne soirée à tous, encore du mal à rester au PC, je fais des efforts pour vous "garder" prés de moi mais impossible de rendre des visites à tous... quelques mots en réponse à vos coms sur mon blog !

DES BISOUS PLEIN
TOKSA AKE

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans ICI OU AILLEURS...
commenter cet article
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 00:00

L'écosystéme de la ligne de partage des Rocheuses est, ou plutôt était, territoire blakfeet. Celui-ci s'étendait des montagnes Rocheuses aux montagnes des Bears Paw, du Canada au nord jusqu'à la région de Yellowstone située au sud du Montana.

PARC-NATIONAL-DES-MONTAGNES-ROCHEUSES.jpg
( CLIC PHOTO POUR VISITER  LE PARC NATIONAL !!! )



Leurs seuls véritables rivaux étaient les Crows et les Shoshones au sud ainsi que les Assiniboines et les Gros Ventres à l'est. Quant aux Salishs, ils vivaient à l'ouest, de l'autre côté des montagnes.
Les Blackfeets formaient une tribu trés redoutée. Ils guerroyaient constamment contre leurs voisins. Le capitaine Meriwether Lewis ( celui des célèbres Lewis and Clark) disait que les Blackfeets étaient la seule tribu contre laquelle ils se servaient d'armes. Même les Sioux se montraient plus amicaux.
Les Blackfeets étaient aussi trés admirés. Le peintre et écrivain Georges Catlin écrivait en 1832 :

< Au cours de mes voyages, j'ai plus que vérifié mes anciennes prédictions, à savoir que ces Indiens (des plaines) que l'on trouve presque à l'état de nature et qui ignorent pratiquement tout de la société civilisée seraient trés propres de leur personne, élégants dans leurs vêtements et leurs maniéres, et qu'ils profiteraient de la vie à un point de perfection.Parmi ces tribus, les Crows et les Blackfeets se détachet , et personne ne serait à même d'apprécier la richesse et l'élégance avec lesquelles certains d'entre eux s'habillent, à moins de les voir dans leur propre pays. >

Il est assez ironique de constater que l'un des traits les plus frappants du territoire blackfeet est dû à la main de l'homme : 
la Old North Trail. 

Cette piste , qui longe le versant oriental des montagnes Rocheuses, va du Canada au Mexique. On dit qu'elle date de l'époque où le peuple des origines est passé d'Asie en Alaska et a continué vers le sud à la recherche de climats plus chauds. Elle remonte à la derniére période glaciaire , et a été réguliérement utilisée jusqu'à une époque récente, c'est-à-dire vers la moitié du XIXe siécle. Les Indiens commerçaient le long de cette route, et ce n'est que dans certaines régions du Montana, entre Augusta et Browning, qu'elle est encore visible. Volià qui prouve combien la structure géologique est précaire dans cette partie des Rocheuses.

Je me souviens d'une anecdote qui donne une idée de l'ampleur qu'avaient le commerce et la circulation des hommes dans l'ancien temps. Il y a près de soixante ans, une famille de métis qui habitait le long de l'Old North Trail à l'entrée du canyon du bras sud de la Teton River, prés du ranch Circle 8 , a trouvé sur ses terres une piéce d'or.
Sur les conseils du célébre journaliste et historien Joseph Kinsey Howard, ils ont envoyé la piéce au Smithsonian Museum qui la leur a retournée avec une note indiquant qu'elle datait de l'époque de l'empereur romain Hadrien qui régna de 117 à 138 de notre ére. On émettait l'hypothése qu'elle aurait pu appartenir à un explorateur espagnol qui l'aurait perdue quelque part au Mexique et qu'elle aurait ensuite remonté étape par étape la route du commerce jusqu'au Montana. L'homme qui l'avait trouvée, un nommé Bruno, la conserva comme porte-bonheur.Peut-être que l'Espagnol avait fait de même à son époque. La piéce était déjà vieille de mille quatre cents ans lorsqu'elle était arrivée sur le continent américain, et elle devait constituer une monnaie plutôt rare. 
En dépit de l'Old North Trail, la nature semble a priori intacte. 

ELK-fight-trail-ridgefunny-GRIZZLYbear 8179 

Les hautes montagnes sont protégées par les Bob Marshall Wilderness, Scapegoat Wilderness et Glacier National Park. Les plaines qui débouchent à l'est des contreforts montrent des signes d'activités traditionnelles: l'élevage et l'agriculture. Depuis que les premiers colons ont occupé la terre des Indiens, la plupart des ranchs se transmettent de génération en génération . Nombre d'entre eux sont vastes et prospéres. Nombre de fermes aussi, mais pas toutes. Prés des contreforts, à l'ouest de la ville de Choteau, on voit encore les vestiges d'une trés grande exploitation où l'on cultivait le blé. Les bandes de terre retournée et criblée d'éteules rappellent les propriétés abandonnées avec leurs champs, leurs barbelés et leurs bâtiments en ruine. Pourtant, ces tentatives pour introduire la culture du blé sont assez récentes. Il est évident que l'échec tient au fait que, dans cette région,le sol ne nourrit que les herbes indigénes.Il est de même évident , et c'est fort triste, que ces bandes seront encore visibles dans cent ans.

GLACIZER NATIONAL PARK prés de choteau
( Glacier National Park prés de la ville de Choteau)

Les propriétaires de ranchs dans le nord du Montana constituent un groupe indépendant, et ils s'imaginent que Dieu leur a donné le droit de dominer la nature, ce qui a créé des problémes avec les grizzlis, les garde-pêche et les gardes-chasse ainsi que les écologistes. Les ours aiment bien descendre de temps en temps des montagnes pour changer un peu de régime alimentaire, lequel se compose normalement de baies, de pousses et d'insectes. Malheureusement, il leur arrive de s'en prendre au premier troupeau de bétail qu'ils rencontrent et de dévorer un veau ou une vache malade, mais plus ssouvent la carcasse d'un animal mort dont on ne s'est pas débarassé. Les ours, en effet, ont une prédilection pour le goût de l chair morte. Quoi qu'il en soit, les propriétaires n'apprécient guére que les grizzlis rôdent autour de leurs troupeaux, et ils les tuent chaque fois qu'ils le peuvent.
En fait, la plupart considérent l'ours comme la forme de vie la moins évoluée, le mal incarné, et seraient ravis de voir cette espéce en danger définitivement rayée de la liste. Ils ne se gênent pas pour parler d'extinction.

PINE Butte Swamp Preserve
( réserve naturelle de Pine Butte Swamp-
-clic photo pour découvrir le lieu!- )

- - - - - - - -
Le regretté A.B. Guthrie Jr. , auteur de La Captive aux yeux clairs........ ( suite 3) 
 

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Mes lectures - mes passions...
commenter cet article
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 11:03

NOTES DE LECTURE

Ces extraits n'ont pas pour but d'épargner au lecteur paresseux ou pressé la lecture de l'intégralité du livre, mais au contraire de l'inviter à en déguster quelques tranches par le menu, pour autant qu'il sache en apprécier la fraicheur apéritive. (...)

par François Garagnon


 



BOUGIE

AIMER EN VERITE



-C'est quoi aimer?
 -C'est avoir envie de faire plaisir rien que pour le plaisir de faire plaisir...

-Une personne, c'est un peu comme un paysage. Si vous l'aimez vraiment, vous n'avez pas besoin qu'elle soit tout le temps au beau fixe pour l'aimer...

-Si chacun s'enferme chez soi parce qu'il craint la pluie,alors les saisons passent de façon monotone, chacun reste à l'abri des plus beaux états d'âme de la nature, qui, dans l'âme humaine, s'appellent les passions...

-La vie, c'est une grande histoire d'amour, et les gens la ratent parce qu'ils aiment pas assez...

-On reconnait l'amour véritable à ce que le silence de l'autre n'est plus un vide à remplir, mais une complicité à respecter...

-Ce que tu dois aimer dans l'autre, ce n'est pas son reflet, ce n'est pas le reflet de toi-même, c'est le reflet de " Dieu" ... 


 

J'ai voulu partager cette lecture rafraichissante avec vous et je vous conseille de le lire , le garder prés de vous pour, de temps à autre, en lire quelques lignes...
Dieu est un mot qui désigne L'Immensité, Le Créateur , Wakan-Tanka... une signification universelle .
Des paroles d'une grande humanité...
avec sagesse et humilité.

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Mes lectures - mes passions...
commenter cet article
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 10:34

Un voyage sur les plus hauts sommets de la Terre
(clic sur la photo)

MONTAGNE DES ALPES
( La Meije - Hautes Alpes-3982m)

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans ICI OU AILLEURS...
commenter cet article
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 18:30

Parmi les histoires que racontent les Blackfeets celle de leurs origines est vraie.
On dit que le Vieil Homme est venu du sud et a commencé à créer les choses. Il a créé les montagnes, les fleuves, les prairies, les arbres et les taillis. Il a créé  l'herbe, les racines et les baies. Aprés quoi, il a ajouté les animaux, le mouflon, l'antilope, le bison, le loup et tous les autres quatre-pattes. Il a créé ceux qui volent dans l'air et ceux qui nagent dans l'eau.
Et puis, un jour, il a regardé ses créations et décidé qu'il avait besoin de quelques deux-pattes. Il a donc pris une motte d'argile sur la berge d'un fleuve et l'a modelée pour façonner deux figures : une femme et un enfant. Il les a enfouies sous les broussailles, puis il est parti.

BISON AIGLE blackhorsetrading

Le quatriéme jour, il est revenu, les a déterrées et leur a dit de se lever et de marcher. Il leur a dit qu'il s'appelait Napi, Vieil Homme.
D'aprés l'histoire, la femme a demandé :
< Que va-t-il se passer? Allons-nous vivre éternellement? Il n'y aura pas de fin? >
Napi a reconnu qu'il n'y avait pas pensé. Il a pris un éclat d'os de bison et a répondu à la femme:
< Je vais lancer cet éclat d'os de bison dans le fleuve. S'il flotte, quand les hommes mourront, ils ressusciteront quatre jours plus tard. En revanche, s'il coule, la vie des hommes aura une fin. >
Il a donc lancé le bout d'os dans le fleuve, et il a flotté. Mais la femme a saisi une pierre et a dit:
< Non, je vais lancer cette pierre dans le fleuve. Si elle flotte, nous vivrons éternellement, si elle coule, les hommes devront mourir pour qu'ils puissent toujours pleurer les disparus. >
Elle a lancé la pierre dans le fleuve, et la pierre a coulé.
< Eh bien voilà, a dit Napi, tu as choisi. Leur vie aura une fin. >

Les hommes naissent et meurent, mais le pays que Napi a créé n'a presque pas changé. Napi s'est retiré dans l'Epine Dorsale du Monde, les Montagnes Rocheuses, à peu prés à l'endroit où se trouve aujourd'hui le Glacier National Park.

EAR MOUNTAIN
(Ear Mountain)

C'est le pays d'où je viens. Je suis né sur la réserve blackfeet , et je suis membre de cette tribu. Mon arriére-grand-mère, Femme Peinture Rouge, vivait au temps où il y avait encore des troupeaux de bisons. Je ne l'ai pas connue, mais elle a raconté à mon pére des histoires qu'il m'a transmises. La plupart étaient des histoires heureuses d'une époque plus heureuse , celles des étés où elle cueillait des baies le long de la riviére des Deux Medecines, celle du jour où son mari avait ramené beaucoup de chevaux pris aux Crows, celle du jour où elle a eu son premier enfant, ma grand-mère. L'une d'elles , pourtant, parle du conflit qui a éclaté lorsque les Blancs ont commencé à affluer et à chasser les Blackfeets des plaines pour les repousser vers les contreforts est des montagnes.
L'histoire parle d'un massacre où 173 hommes, femmes et enfants blackfeets ont été tués par les soldats de l'armée des Etats Unis. Cela s'est passé sur la Marias River le 23 Janvier 1870 à l'aube. Les soldats avaient été envoyés afin de punir les Blackfeet, car des jeunes qui voulaient continuer à être des guerriers avaient violé le traité. Ils attaquaient les fermes, les ranchs et jusqu'aux champs auriféres autour de Virginia City. Des blancs avaient été tués, des chevaux et des mules volés, de la poudre d'or emportée.

Le 1er Janvier 1870, un certain général Sully rencontra des chefs de la tribu pour leur dire que les raids devaient cesser, que tout ce qui avait été volé devait être restitué et les coupables livrés aux autorités militaires. Il leur lut une liste de ce qu'ils exigeaient. Il ignorait apparemment que les chefs possédaient peu de pouvoir sur des jeunes gens qui partaient pour se gagner des honneurs, se faire un nom et acquérir des richesses. Les chefs menaient leur peuple par la sagesse, le charisme et le paternalisme, mais ils n'avaient pas d'influence sur ceux dont le comportement allait à l'encontre du bien de la tribu. Aussi, tout en se pliant aux exigences de Sully, ils savaient qu'il serait impossible de les satisfaire .
L'un des chefs s'appelait Coureur Puissant, et il avait acquis la réputation de se montrer conciliant à l'égard des Blancs, au point de porter préjudice aux intérêts de la tribu. Mon arrière-grand-mère était membre de sa bande.
Montana004MARIAS RIVER
( La Marias River)

La bande que les soldats désiraient punir était celle des Plusieurs Chefs, conduite par Chef Montagne. Le jeune guerrier le plus hostile aux Blancs, Enfant Hibou, appartenait également à cette bande. Il avait mené de nombreuses expéditions contre les Blancs, et surtout contre ceux qui s'étaient installés sur les terres blackfeets en violation de différents traités. De fait, le territoire blackfeet avait été amputé au moins à quatre reprises par ces colonies illégales. Enfant Hibou considérait les Blancs installés sur sa terre comme des ennemis, et ses propres chefs comme des traites.
Les soldats, commandés par le Colonel Eugene Baker, quittérent Fort Shaw sur la Sun River et se dirigérent vers le nord au coeur d'un hiver particuliérement du Montana. Il faisait -30°. Les hommes chevauchérent quatre jours et arrivérent peu avant l'aube sur une crête qui surplombait le campement endormi de Coureur Puissant au bord de la Marias River. Celui-ci, au cours de sa rencontre avec le général Sully, avait obtenu un papier disant qu'il était un ami des Blancs. Quand la fusillade éclata, raconte-t-on, le vieux chef se précipita hors de son tipi en agitant le document. Il faut parmi les premiers à tomber. La plupart des autres furent tués dans leurs tentes, dont un grand nombre pendant leur sommeil. Les soldats tirérent des milliers de cartouches, et l'aube devint bleue de fumée. Aprés quoi, ils pénétrérent dans le camp, coupérent les attaches des tipis et mirent le feu alors que la plupart des corps se trouvaient encore à l'intérieur.

BLACKFEET CAMPEMENT
( campement Blackfeet)

Mon arrière-grand-mère faisait partie d'un petit groupe de femmes et d'enfants qui réussirent à s'échapper en direction de la riviére qu'ils remontérent le long de la berge à pic. Bien qu'elle fût presque encore une enfant, elle attira l'attention de l'un des tireurs postés sur la crête. Elle reçut une balle dans la jambe, mais, grâce à l'aide de ses amis, elle parvint à continuer. Mon père dit qu'elle a ensuite boité toute sa vie. Je regrette de ne pas l'avoir connue. Elle refusait de parler anglais, et pourtant elle avait assité à la quasi-destruction de sa culture par les conquérants blancs qui interdisaient aux Blackfeets de parler leur langue et de pratiquer les anciennes cérémonies.

L'écosystéme de la ligne de partage des Rocheuses... ( suite 2)

GOLDEN EAR MOUNTAI


                           ( Golden Ear Mountain _ Montana )

De James Welch : Le Pays d'où je viens...


Extrait de "Terres D'Amérique"
de Jim Harrisson et James Welch

chez Albin Michel 

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Mes lectures - mes passions...
commenter cet article
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 11:50

Actualité d'hier et d'aujourd'hui ??!!
- - - - - - - - - - - - - - - - - -
<< Colbert : Pour trouver de l'argent il arrive un moment où tripoter ne suffit plus. J'aimerais que Monsieur le Surintendant m'explique comment on s'y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu'au cou...
Mazarin : Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu'on est couvert de dettes , on va en prison. Mais l'Etat... l'Etat , lui, c'est différent. On ne peut pas jeter l'Etat en prison. Alors il continue, il creuse la dette ! Tous les états font ça .
Colbert : Ah oui, vous croyez?Cependant il nous faut de l'argent et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables?
Mazarin : on en crée d'autres!
Colbert: Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu'ils ne le sont déjà.
Mazarin : oui c'est impossible.
Colbert : Alors , les riches?
Mazarin : Les riches non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres.
Colbert : Alors comment fait on?
 Mazarin: Colbert, tu résonnes comme un fromage! Il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvre, ni riche... Des Français qui travaillent, rêvant d'être riches et redoutant d'être pauvres! C'est cela que nous devons taxer , encore plus, toujours plus ! Ceux-là ! Plus tu leur prends , plus ils travaillent pour compenser ... C'est un réservoir inépuisable. >>

Extrait du " Diable rouge"


 

Le Diable Rouge. (Thêatre).

LE DIABLE ROUGEAu sommet de son pouvoir mais à la fin de sa vie, le Cardinal Mazarin achève l'éducation du jeune roi Louis XIV, sous le regard de la reine-mère Anne d'Autriche et d'un Colbert qui attend son heure. Tous ces personnages, leurs calculs et leurs rivalités ne sont pas sans rappeler les jeux du pouvoir et ces liens étroits entre affaires publiques et vie privée que l'on connaît aujourd'hui.

Genre : Théâtre
D'Antoine Rault, m. en sc. de Christophe Lidon. Avec Claude Rich, Geneviève Casile, Denis Berner, Adrien Melin, Alexandra Ansidei, Bernard Malaka
.

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans MESSAGES IMPORTANTS
commenter cet article
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 19:58



FLEUR


Nous sommes pourtant nombreux à sentir encore au fond de nous une vague notion du caractére sacré de la nature, une nostalgie indécise.
C'est de ce résidu - fragmentaire et incohérent - du sens du sacré qu'émanent le désir fort répandu d'un retour à la nature, le besoin de chercher l'inspiration à la campagne ou dans les étendues vierges et sauvages...

de Rupert Sheldrake, L'âme de la nature ,1992


 

Des bisous à tous , Toksa ake

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Pensées....Priéres...
commenter cet article
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 15:45

...COSMIQUES!!!!!! 

de Maurice Chatelain

ASTRONAUTE eglise 12eme siecle angleterre           
(astronaute dans une église du XXIIé siécle en Angleterre)



D'aprés cette troisiéme théorie, au cours d'une lente évolution qui aurait duré plus de quatre milliards d'années, la Terre en serait arrivée au point où des plantes d'abord, puis des animaux ensuite, et enfin des hommes pouvaient y vivre. Mais ces premiers hommes, qui vivaient sur la Terre il y a quelques millions d'années, étaient trés primitifs. Encore trés proche des animaux, ils ne savaient évidemment ni faire du feu, ni parler , ni compter. Et comme les animaux, ils se nourrissaient de cueillette, de pêche, et de chasse.

PARADISpoussin paradis

( Le PARADIS TERRESTRE de Nicolas POUSSIN )


C'est alors que seraient arrivés sur la Terre des astronautes venus d'un autre monde et d'une autre civilisation de l'espace, avec une intelligence et des connaissances trés supérieures à celles de ces hommes primitifs.
Et pour des raisons que nous ne connaitronssans doute jamais, ces astronautes venus d'ailleurs décidérent d'améliorer et d'éduquer la race humaine avant de repartir dans leur char flamboyant vers le monde lointain au fin fond de l'espace, sous les yeux éblouis des humains qui les adorérent comme des dieux. Cette version de l'histoire se retrouve dans toutes les légendes et dans les textes sacrés qui ont été découverts à travers le monde, et même dans la Bible, où les prophétes et les patriarches montaient au ciel ou en redescendaient aussi facilement que nous le faisons aujourd'hui.
ANGE GABRIEL ET VIERGEANGE ET SOUCOUPEANGE gabriel
( Ange Gabriel - Les étranges tableaux religieux- CLIC photo )

La premiére chose à faire étant d'améliorer la race humaine, ces astronautes choisirent les "femmes" les moins affreuses et  les moins stupides dans le troupeau, et leur firent des enfants qui étaient déjà moins affreux et moins stupides que leurs mères. En négligeant les garçons, et en renouvelant plusieurs fois avec leurs filles et petites filles, les visiteurs finirent par obtenir une nouvelle race humaine qui avait déjà une partie de leur intelligence et de leur beauté. 
Ceci n'est pas de la science fiction, car on retrouve cette histoire dans
les tablettes cunéiformes sumériennes qui datent de six mille ans, et même dans la Bible qui en fut sans doute dérivée quelques milliers d'années plus tard. 
La Bible est d'ailleurs un livre passionnant, à condition de savoir l'interpréter correctement, et de ne pas traduire par DIEU au singulier le mot hébreu
ELOHIM qui est un pluriel et qui singifie < ceux qui sont venus du ciel>.

CALENDRIER MAYA( calendrier maya)

C'est alors que commença l'éducation de la nouvelle race humaine. A ces hommes devenus intelligents, les astronautes enseignérent successivement le calcul, l'écriture, et la lecture , puis l'astronomie, les mathématiques, et la physique , ainsi que les arts et les sciences qui sont les bases de toute civilisation. C'est d'ailleurs cette partie de l'histoire qui m'interesse le plus, car si les légendes et les textes anciens nous prouvent déjà que cette hypothése est correcte, ce sont les connaissances scientifiques de nos ancêtres lointains, qu'ils n'auraient jamais pu acquérir par eux-mêmes, qui prouvent sans discussion possible qu'ils auraient été visité par des astronautes venus d'ailleurs.

PYRAMIDE

Cette théorie n'est  pas nouvelle. Ele a déjà été proposée et discutée par un certain nombre d'auteurs qui se basaient pour la démontrer, sur les textes sacrés, les légendes folkloriques, ou les dimensions gigantesques des monuments. Je crois cependant avoir été le premier à essayer de démontrer que cette théorie était correcte en prouvant que nos ancêtres avaient des connaissances scientifiques, notamment en astronomie, en mathématiques, et en physique nucléaire, qu'il leur était absolument impossible d'avoir acquises par eux-mêmes, sans instruments et sans aucune aide extérieure, il y a plusieurs milliers d'années.
Dans un premier ouvrage, j'avais choisi un certain nombre de sites archéologiques dont l'orientation et le calcul des dimensions démontraient des connaissances scientifiques absolument inexplicables pour des hommes qui vivaient à cette époque là.
Dans un second ouvrage , j'avais essayé de démontrer qu'il avait existé une connexion, ou peut-être même une origine commune entre les méthodes de calcul et les nombres utilisés à travers le monde par des ancêtres qui avaient été séparés dans le temps par des milliers d'années, ou dans l'espace par des milliers de kilométres. Et pour la premiére fois, j'envisageais la possibilité que les premiéres civilisations humaines aient pu être créées sur le continent américain.
(Île de Pâques)ILE DE PAQUES


Finalement dans un troisiéme ouvrage, j'ai essayé de prouver avec des faits précis que des astronautes extra-terrestres viennent tous les jours nous rendre visite à l'heure actuelle et que, par conséquent, ils n'ont sans doute jamais cessé de le faire depuis des milliers d'années. Et dans ce cas, il est à peu prés certain que ce sont ces visiteurs venus d'ailleursqui ont amélioré et éduqué nos ancêtres lointains, et qui sont à l'origine de notre civilisation actuelle.

Dans ce nouvel ouvrage, j'ai essayé de mettre de l'ordre dans toutes les découvertes que j'ai faites depuis 20 ans, aussi bien celles dont j'avais déjà parlé que celles que j'ai faites récemment. (...) j'essaie de faire le point des connaissances scientifiques de nos ancêtres, mais sans spécification de pays ou d'époque, en décrivant à la fois ces connaissances et les méthodes modernes d'archéologie qui nous ont permis de les découvrir. 


Au cours de ces derniéres années.......( à suivre) 


Je ne suis pas toujours d'accord avec ce qui est dit dans ce livre, mais beaucoup de choses m'interpellent et l'auteur traite de sujets fort interessants...je suis convaincue que la vie existe ailleurs, et certains édifices de nos ancêtres me laissent perplexes ... pas vous??!
L'idée de "nos origines venues d'Ailleurs" me plait bien, et sans vouloir blesser quiconque, elle me convient davantage que Adam et Eve , la Pomme et le Serpent ....
Ce livre ,- un hasard ? une inspiration? - donne du relief à mes interrogations; des noms , des lieux , de la couleur aussi et un regard ouvert sur
"Une Autre Histoire" , la nôtre !!!!!!!!  
Tout est Possible ...

En tout cas, j'espére que ce billet vous a interpellé , le débat est ouvert !
je suis assez curieuse de connaitre vos sentiments, vos réactions.... LOL

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Etranges Phénoménes
commenter cet article
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 15:58

MONUMENT VALLEY H SEUL

CLIC PHOTO pour visionner le reportage vidéo du Journal de TF1 ... de Juillet09 je crois!?



Voir MONUMENT VALLEY ...
seulement en rêve ou dans les livres qui me portent LOIN !
j'ai pioché des photos deçi-delà , et un diaporama qui donne de la couleur et sublime mes rêves éveillés!!!!
                          DES BISOUS              TOKSA AKE


Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans ICI OU AILLEURS...
commenter cet article

Le Tipi ...de Dream-Ptewi

  • : Le blog de DreamOKWA
  • Le blog de DreamOKWA
  • : " AMERINDIENS PASSION "... la Nature, ma vision du monde , mes lectures...et les peuples Amérindiens . Partager et communiquer...
  • Contact

Bienvenue chez DreamOkwa

Feeling_Grizzly-1600x1200.jpg

Un Sujet = Un Article ...

Bury my Heart at Wounded Knee

  WoundedKnee.jpg-29.12.1890.jpg

 

 

 

 

 

 

Archives

Traduction ou Gifs

 

Englishblogger

Englishblogger

españolblogger

deutsch

 

Gifs et compagnie

blogger

ANNUAIRE POUR LES NULS.

 

 

 

 

 

le Cercle des Passions

indian_bear.jpg

indian_turtle.jpg6a00d83516889e53ef00e54f39af358834-800wi.jpgla-terre-entre-nos-mains.jpg

LUNE-FROIDE.jpg