Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 10:30

Le ROCHER DE ROCALINAUD :
Autre lieu préhistorique le rocher de Rocalinaud (Rocca Luna). Ce rocher dit "le Rocher lunaire" est un des lieux les plus insolites de Beaumes-de-Venise.
Le village est assis sur des sables jaunes molassiques que les érosions éoliennes sculptent facilement, donnant naissance à des safres.

Le plus impressionnant est celui de Rocalinaud, avec son bec crochu, parsemé d'alvéoles creusées par le mistral.
C'est un roc de grés sableux, alvéolé de toute part et travaillé à la fois par le mistral et l'homme. Le côté Est de ce rocher renferme une grande cavité creusée par l'homme et ayant servie d'abri; de l'époque préhistorique jusqu'à la fin du XVIème siècle. Le long du site, vous pourrez observer des réservoirs d'eau, sorte de "marmites", taillées dans le grès ( surtout là où le rocher s'aplatit) et des traces de rails utilisés jadis, probablement pour la manœuvre de chariots de ravitaillements.

 

 

-----------------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

Les enfants sont partis en balade, sous le chaud soleil ... je me repose sagement !

Un aperçu de leur promenade , un joli coin de Provence assez surprenant et mes filles adorent grimper tout là-haut!

 

DES BISOUS

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Au tepee de PteWi
commenter cet article
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 21:03

 

 

Photo LO 1988

 

 

.... je me " pause" ! Trop , c'est trop....

J'aurai dû bricoler, jardiner peu à peu... mais avec le soleil, envie de rattrapper le temps perdu : les jours de pluie et de vent !

Maintenant, je ne peux pas tenir debout longtemps, ni assise, ni couchée... bref! une pause s'impose !

Quelques jours de repos pour que je saute comme un cabri - LOL -

vous me manquez déjà !!!

 

DES BISOUS PLEIN               TOKSA AKE

 

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Au tepee de PteWi
commenter cet article
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 22:15

Un anglais, pionnier écolo, nous invite à bord de son refuge recyclé.

 

ILE FLOTTANTE CANCUN richart sowaSur les eaux mexicaines, Richart SOWA a construit New Spiral, qui flotte sur un tapis de bouteilles de plastique. Ce Robinson moderne,charpentier de métier, aprés trois ans de travail avec 100 000 bouteilles de plastique, vit sur son île , ancrée non loin de la terre ferme, au large de l'île Mujeres, dans la région de Cancun au Mexique.

<< J'ai commencé à ramasser les bouteilles jetées par terre, puis collectées chez les commerçants. Trois ans plus tard, mon île mesurait 20 métres de diamétre.>>

 

Richart Sowa a bâti en 2008 New Spiral Island, une oasis flottante artificielle sur la mer des Caraïbes . Une nouvelle île, car la premiére qu'il avait construite, plus au sud, a été détruite , en 2005, par l'ouragan Emily.

<< Pour créer mon paradis à fleur d'eau, j'ai rempli des filets de cent mille bouteilles de plastique. Elles soutiennent une structure de bambous croisés, sur laquelle j'ai versé du sable et un peu de terre.>>

ILE FLOTTANTE SOWA évolution 

Et pour réaliser, son rêve d'existence en autosuffisance , l'Anglais a aménagé, autour de sa maison, des panneaux solaires, deux étangs, une cascade à énergie solaire. Ce Robinson des temps modernes vit avec deux chats,Bony et Easy, un chien,Rainbow, deux poulets, Blacky et browny, et un canard.

La mangrove devrait aider à maintenir la base. Cocotiers, palmiers, citronniers, amandiers, plants de tomates, épinards s'épanouissent sur ce sol de plastique.

Une " terre " que le gouvernement mexicain pourrait reconnaître comme sienne .

 

Le Géo Trouvetout Explorateur : recycler, diminuer son emprise carbone, vivre ILE FLOTTANTE SOWA richartdifféremment sont les moteurs de ce marin d'un nouveau genre.

Richart Sowa teste aussi un systéme de communication entre les différents points de l'île grâce à des coquillages.

Il apprécie sa chambre à ciel ouvert, et aime jouer de la guitare pour amuser les visiteurs et les curieux . Une île qu'il aimerait faire un jour voguer loin du lagon.

 

Il a imaginé doter un îlot de parties mobiles pour qu'il puisse être tranformé en  bâteau et en a déjà dressé les plans.!

 

------------------------

 

Mais il en existe beaucoup d'autres, plus anciennes ET ...superbes !

Demain, les îles flottantes des ancêtres... chut! je n'en dis pas plus ...

 

DES BISOUS               TOKSA AKE

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans ICI OU AILLEURS...
commenter cet article
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 11:14

anniversaire

 

 

 

Bonne journée à tous !!!

un superbe soleil aujourd'hui encore... ouf! comme ça fait du bien!!!

 

Journée en famille pour fêter l'anniversaire d'Ambre ,

qui est malade depuis cette nuit!!!!! Grrrrrrrrr...

 

DES BISOUS                                   TOKSA AKE

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Au tepee de PteWi
commenter cet article
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 21:22

                    HAU , belle journée  aujourd'hui...

 

Photo LO 1861Ce matin, je suis allée chez ma grande qui a un GRAND jardin , des rocailles et un espace idéal pour un potager! Je suis contente pour elle, espace à vivre parfait avec deux petites filles bien remuantes!

Bref... désherbage de la grande rocaille, elle avait déjà bien avancé donc seulement un "dérouillage de vigueur" avant d'attaquer ... ma maison!

 

 

Depuis quelques jours plutôt dehors que dedans ou bien, tous les enfants dedans, mon Tipi avait bien besoin d'une fée du logis : Ptewin !! MDR... je n'aime pas ça  mais pas du tout, par contre j'aime l'ordre et la proprété donc... pas le choix! grrrrrrrrrr.... Voilà tout brille, rutile - heureusement que le soleil était là! - et je suis bien contente même si on recommence chaque jour , ce que je n'apprécie pas du tout !

 

  L'aprés-midi est avancée donc, plantations au jardin et dans le parc de Kheya : des sedums - il paraît que les tortues en raffolent ! j'en ai piqué un  pied chez ma grande ce matin... hihihihihi ... puis un énorme pissenlit en fleurs , celui-ci vient du pré voisin ...lol... et une pâquerette ponpon - encore une gâterie pour Kheya - de mon jardin !

Photo LO 1860

Tout beau le parc de Kheya , tout fleuri , Photo LO 1928

des cailloux blancs , une cabane au toit

d'ardoise ... un coin douillet j'espére !

 

Photo LO 1922Dans le jardin, L'Allium "Mount Everest" - vous avez eu droit à mon coup de coeur pour cette fleur en même temps que la "Super Parrot" - pousse à une vitesse folle, il y a quelques jours , je les voyais à peine.. maintenant , voyez!

Et les tulipes qui s'ouvrent soudainement sous le beau soleil de Printemps !

 

 

Maintenant, la voliére...

oups! tout remettre en ordre: perchoirs, jeux, balançoires, puis la distribution de Photo LO 1929graines ,de salade et de fruits ...

et les perruches !?

                 où sont-elles?

dans la cage intérieure mais comme le temps se met au beau, oust! dehors...

sauf la maman , le papa ( à supposer que ce soit lui !) et les perruchons qui grandissent hyper vite... 

 

 Pour attrapper ces "volatiles", assez facile mais...aie!aie! pincements aux doigts qui font serrer les dents!!! elles n'ont pas vraiment l'habitude que je les prenne, sauf Mon Mr Piou-Piou ( le papa) qui est adorable... mais pas encore son tour d'aller dans le quartier d'été !

 

 

 

En dernier lieu, chez le kiné... et là, ouaaaaaaaaa... enfin un peu de calme, je n'arrive pas vraiment à me décontracter mais ça fait du bien, y a pas à dire!!!!! MDR...

                       DES BISOUS       TOKSA AKE

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Au tepee de PteWi
commenter cet article
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 00:42

COLIBRI au nidLe COLIBRI aime la vie et la joie.

 

Il apprécie la beauté des fleurs et l'harmonie de la nature.

 

Il se montre très sensible aux vibrations disharmoniques qu'il fuit.

 

 

Le colibri est entiérement voué à la beauté et à l'esthétique.

Sa médecine consiste à répandre l'amour et la joie que ce soit parmi les fleurs, les animaux ou les hommes.

Beaucoup de plantes fleurissent et vivent pour lui car il se nourrit de leur nectar.

 

La magie du colibri réside dans le fait qu'il a vocation à ouvrir le coeur. C'est pourquoi des plumes de colibri sont utilisées à maints endroits en guise de sortilége d'amour.

Sa technique de vol est unique parmi toutes les espéces de volatiles dans la mesure où il peut voler aussi bien en arriére qu'en avant ou faire du surplace.

 

Il occupe donc une place particuliére : COLIBRI crop circle 2009

d'aprés la légende maya, le colibri appartient déjà à la prochaine ére, celle du cinquiéme monde.

Ce petit oiseau plein de tendresse n'a absolument aucune compréhension des choses terrestres et sa vie se réduit à une pure expérience de joie.

 

 

 

 

 

COLIBRI fleur rougeLes personnes qui ont l'énergie du colibri sont semblables.

Toujours à la recherche de l'équilibre et de la joie, elles aident les autres à développer leur joie de vivre et  les aident à donner la meilleure part d'eux-mêmes.

 

Comme le colibri, ils méprisent ce qui est laid et provoque le malaise et trouvent toujours à vivre à des endroits où la beauté domine.

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Les Totems - Les Astrologies
commenter cet article
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 18:56

Photo LO 1921ENFIN! encore quelques finitions dans le planning, mais le parc de KHEYA est en place !!! Je ne pensais pas que la terre du jardin était si dure - lol -

 

A tour de rôle, mes filles m'ont aidé et j'étais heureuse d'avoir un coup de main efficace et toute en force..Ah! la jeunesse!!!!

 

Bon, maintenant:

-faire le toit en deux parties, grillagé bien entendu ;

-prévoir un toit solide quand il pleut ;

-poser les rondins dans chaque angle du parc;

-semer et/ou planter , en particulier les sedums , les tortues adorent ça!?

 

Et voilà! tout sera près pour la saison estivale de Kheya

et pour l'automne ,Photo LO 1916

 

la serre sera posée dans le parc :

-ajouter de la terre ,

-des feuilles en vrac et ...

GROS DODO pour ma pépette , l'hiver sera de retour!!!! Snifffff...

 

Photo LO 1914

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez des propositions, des conseils

je dis : Bienvenue et Merci !!!!!

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Au tepee de PteWi
commenter cet article
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 14:00

FOURMIsur-pivoine-01La petite FOURMI réunit en elle de nombreuses capacités.

Elle est endurante, forte, agressive, généreuse et extrémement précautionneuse. Mais sa qualité premiére est la patience : une fourmi peut attendre sa proie pendant des heures, enterrée dans le sable, ou encore transporter de gros morceaux d'une proie sur de longues distances sans abandonner.

 

L'une des caractéristiques primordiales de son comportement réside dans sa propension à fonctionner au bénéfice exclusif du groupe : toutes les actions doivent servir l'Etat-fourmi et concourir au bien de la collectivité.

 

L'enseignement relatif à la fourmi dit que vous finirez toujours par obtenir ce dontFOURMIsur vesce vous avez besoin et précisément au moment où vous en aurez le plus besoin.

La fourmi est le symbole de la confiance originelle.

 

Elle sait qu'elle sera finalement payée de tous ses efforts et qu'elle recevra en retour beaucoup plus qu'elle n'a investi en énergie.

 

 

 

Si votre projet doit servir au bien collectif ,sachez que vous en obtiendrez aussi l'énergie qu'il faut.

 

Il se peut toutefois que vous deviez déployer des efforts importants pour réaliser vos buts et que vous fassiez usage de votre créativité pour cela.

 


 Trop mignonne celle-ci, vous ne trouvez pas !!!

FOURMI sexy

 

 

 

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Les Totems - Les Astrologies
commenter cet article
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 00:26

La fin d'une nation libre

 

ISHI PORTRAITLes années s'écoulérent.

On n'entendait plus parler des Yahi, et les  "provocations" des Indiens semblaient être du domaine du passé.

Dans la vallée, les nouveaux venus se rassuraient les uns les autres: les Mill Creeks qui avaient pu survivre à l'extermination étaient morts depuis longtemps. D'autres, moins convaincus, pensaient qu'un mouvement furtif dans la broussaille pouvait aussi bien trahir la présence d'un "sauvage" que celle d'un daim ou

d'une caille. Les choses avaient changé, l'arriére pays se peuplait.

 

En 1884, des ranches, des scieries et de petites colonies permanentes que reliait un réseau de routes et non plus de simples pistes, poussaient comme des champignons. A la même époque, la clandestinité totale commença à se fissurer. Aprés douze années d'interruption, les Yahi reprirent leurs raids. Ils avaient déjà perdu alors la plupart de leurs chasseurs, et la chasse comme la cueillette devenaient de plus en plus maigres, de plus en plus risquées aussi, du fait que les alentours de Mill Creeks s'ouvraient toujours plus aux nouveaux ranches, aux nouvellles routes et à une nouvelle population blanche.  Des veaux disparaissaient, c'était là une signature indubitablement indienne, de même que le cambriolage de huttes , vidées de leur contenu sans toucher aux boîtes de conserves. Tout le monde savait que seuls les Yahi volaient farine et orge sans prendre les conserves de maïs et de haricots.g523vvp0

Avec le recul, la réaction des éleveurs peut paraitre bizarre: le vol des provisions les irritait plus que celui du bétail. Qu'un mouton, qu'un veau disparût, son propriétaire enregsitrait une perte, mais quand une hutte était vidée de ses réserves de provisions, c'était la bonne marche de l'élevage qui en souffrait, et le manque à gagner s'ajoutait à la perte.

 

En effet, en prévision du roundup, du rassemblement annuel du bétail, on montait dans les huttes de la montagne de fourrage pour les chevaux, et des provisons pour les hommes: haricots, café, sucre, bacon,farine et conserves. Si un cow-boyà la recherche des bêtes éparpillées se trouvait entrainé dans des régions reculées et difficiles de la montagne, l'usage l'autorisait , en cas de besoin, à s'approvisionner dans n'importe quelle hutte , qu'elle appartint ou non à son employeur. Si les Yahi étaient déjà passés par là , le cow-boy ne trouvait ni orge pour sa monture,ni farine pour lui même.

 

CABANE BOISA partir de 1890 environ, ISHI et les deux ou trois de ses compagnons qui étaient en mesure de participer aux raids devaient savoir exactement quand tel convoi de bêtes de somme ravitaillait telle hutte, car certaines de ces huttes furent cambriolées avec une grande régularité pendant plusieurs années. Les yahi savaient les risques encourus, mais c'était au printemps que les convois montaient dans la montagne, c'est-à-dire à cette époque de l'année où le sol était recouvert de neige et où le petit groupe des survivants connaissait la famine la plus cruelle.

 

Les raids, qui avaient repris en 1884, cassérent brusquement et inexplicablement dix ans plus tard, comme ils avaient commencé.

Le silence recouvrit une fois de plus les canyons déserts, et les histoires de "sauvages" qui avaient refleuri perdirent de nouveau toute crédibilité.

Pour les survivants Yahi eux-mêmes, ces 10 années de raids furent l'ultime phase de résistance avant leur derniére retraite. 

Ils avaient essayé de s'installer sur Mill Creek et d'y maintenir un espace vital qui comprenait les cours supérieurs de Mill Creek et de Deer Creek, avec une zone intermédiaire d'arêtes, de champs et de cours d'eau de moindre importance. CHARIOTComme la pression des envahisseurs blancs se resserait de façon intolérable, ils essayérent d'emplir leurs paniers dégarnis avec la farine, le grain et les moutons des Blancs, une nourriture d'importation et de seconde qualité certes, mais qui avait le mérite de se trouver sous la main. 

Ce fut un autre échec.

Ainsi commença la derniére retraite , le repli sur Deer Creek. 

 

On pense que les Yahi ne furent que cinq à effectuer ce repli de Mill Creek à Deer Creek, en une retraite dont chaque pas dut être un déchirement , l'abandon d'une parcelle de la patrie géographique, ici un bois de chênes, là un pré, un emplacement de pêche, un terrain de chasse.

 

LowerDEERCreekFalls2Lorsque enfin ils posérent leurs paniers , ce fut dans le seul endroit qu'ils pouvaient encore avec quelque raison considérer comme leur appartenant ,et occuper dans une sécurité relative: deux bandes de terrain séparées mais voisines, sur la rive sud du canyon de Deer Creek.

Chacune d'elles avait environ 800 m de large sur 5 km de long.

Les Yahi connaissaient parfaitement le pays.

 

C'est d'ailleurs à cet endroit que naquit ISHI. 

 

Mais à la fin du siécle dernier, les Yahi ne pouvaient pas retourner à ces anciens sites trop exposés à la vue, par dessus et du côté nord, et ils se contentérent de construire 2 minuscules villages .

 

Wowunupo- la cachette de l'Ours- est situé sur un étroit surplomb qu domine leDEER creek falls note card creek de plus de 150 m , au seul endroit possible où l'on puisse rêver d'accrocher un abri ;

les arbres poussent haut le long de cette sorte d'auge, lui fournissant de l'ombre et l'abritant à la vue d'en bas et d'en face.

Du surplomb jusqu'à la bouche du canyon qui se trouve 30 m plus haut, ce n'est que paroi nue,lisse et impraticable, qui protégeait parfaitement le village.

 

 

(... à suivre...)    

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 20:01

La longue clandestinité

L'époque de la Guerre de Sécession, de l'assassinat de Lincoln et de l'invasion du Sud vaincu par une autre armée, celle des hommes d'affaires politicards de la Reconstruction vit la tension entre Indiens et Blancs en Californie atteindre au paroxysme de la terreur et de la violence.
Ce sont aussi les années où un petit garçon de nom de ISHI apprit de ses parents et des anciens de sa tribu les arts, les techniques, le langage, les usages, les lois et la religion du peuple Yahi. Avant d'engloutir complétement ce peuple, la terreur et la violence devaient former la toile de fond de cette enfance.
Ceux des Yahi qui avaient survécu à la premiére décennie de la Ruée vers l'Or vivaient encore dans leurs anciens villages, mais ils y étaient  plus exposés, plus vulnérables qu'ils ne l'avaient jamais été auparavant.

COW BOYS2Entre les Yahi et les ranchers blancs de la vallée qui paissaient leurs troupeaux dans la montagne yana se dessinaient des rapports géographiques qui se recoupaient et s'imbriquaient inextricablement. l'infiltration et la pression blanches étaient telles que les Yahi se voyaient confinés aux parties de leur pays qui étaient inaccessibles au bétail et aux cavaliers ce qui veut dire qu'ils étaient réduits pour vivre au pillage et au vol incessants . Ils prenaient tout ce qu'ils trouvaient . Quand il n'y avait pas de bétail , ils s'emparaient des stocks de nourriture placés dans les cabanes isolées en vue des roundups. des rassemblements annuels des bêtes qui paissaient en liberté. Chacun de ces raids voyait sans doute un ou plusieurs des leurs, un adolescent, un homme ou une femme valides, mourir d'une balle tirée par un rancher, un gardien ou un des hommes du shériff, et c'étaient là des pertes que les Yahi pouvaient difficilement se permettre. Parfois, ils réussissaient un raid d'importance et s'emparaient de plusieurs têtes de bétail et de nombreux sacs de grain. Parfois, à leur tour, ils assassinaient un Blanc, homme, femme ou enfant, ce qui entraînait toujours des représailles désastreuses .

Le 15 Août 1865, Mrs. Workman, son homme de peine, J.banks et une jeune femme COW BOYSrécemment arrivée d'Angleterre, Rosanna Smith, sont inexplicablement assassinés au ranch Workman, bien au sud du territoire yahi. Deux jours auparavant, les paisibles Indiens maidu de Big Meadows s'étaient fait attaquer et quelques-unes de leurs jeunes femmes et de leurs jeunes filles avaient été enlevées. Avec le recul, il semble impensable qu'un petit groupe de Yahi ait entrepris une opération aussi stupidement téméraire. Pourtant ils furent tenus pour responsables ... Dix sept hommes ivres de vengeance s'armérent et se mirent sous les ordres d'Anderson et de Good.

Si les Yahi venaient de retourner d'expéditions sanglantes , on pourrait imaginer qu'ils étaient sur les gardes. Or, il n'en était rien. Profitant d'une nuit sans lune, Anderson mena ses hommes jusqu'aus trois tertres, où il les déploya de telle sorte que son feu puisse empêcher toute retraite . L'attaque des Trois Tertres fut tellement bien exécutée qu'elle faillit , avant l'aube du 16 août 1865, mettre un terme définitif à l'existence des Yahi. Un feu roulant sur le village endormi qui se trouvait en contrebas, et comme il l'avait prévu, les Yahi se précipitérent vers le gué et tombérent sur le feu de Good.
Cette attaque fut la plus brillante jamais menée par Anderson. mais à part l'habituelle prise de scalps, elle dut s'embellir de certaines atrocités qui n'étaient pas coutumiéres sous les ordres d'Anderson. ( on évitera les détails!) .

CAMPO SECO 2Parmi les quelques Yahi qui purent s'échapper se trouvaient ISHI et sa mére. Ishi se rappelait cette attaque matinale, mais il ne voulut jamais en parler , peut-être parce que son père y trouva la mort.
Longtemps, longtemps après cette matinée d'août, l'emplacement du village mort portait encore de profondes blessures. Dans une scéne de carnage parmi les débris des huttes, des paniers , harpons et arcs brisés, des cadavres pourrissaient en plein air, et plus tard, encore des ossements blanchissaient.
Ce manque d'égards tout à fait anormal envers les morts suffit à prouver que les Yahi étaient dans une situation désespérée.
Et.. les attaques se succédaient en plein coeur de leur territoire ; il apparaissait évident  que les Yahi, en tant que fomenteurs de troubles, touchaient à la fin de leur carriére, car leur nombre était si réduit que le moindre engagement , la perte même d'un seul de leurs rendaient imminente leur annihilation.
VUE of campo seco 1853
Une autre expédition punitive menée par Anderson, en 1866, cette fois...Le massacre  des chasseurs Yahi fut total.
Un ou deux ans plus tard, en 1867 ou 1868, Anderson et ses hommes tuérent un nombre considérable de Yahi qu'ils trouvérent dans une caverne. Les témoignages varient quant à la date exacte et la raison particuliére pour justifier le massacre ( pour autant qu'on puisse y voir clair, il s'agissait de venger un meurtre.)
Tout ce qu'on sait de sur, c'est qu'Anderson suivit la trace des Indiens jusqu'à une caverne située à Campo Seco, au nord de Mill Creek, où il tua et scalpa trente-trois Yahi faisant un nouveau charnier de cette caverne, qui devait être évitée par la suite et par les Blancs et par les Indiens.  (...)

Le sentiment général fut que les Yahi - ces irréductibles Mill Creeks qu'Anderson etISHI PORTRAIT Good avaient juré d'exterminer- avaient péri jusqu'à la derniére femme, jusqu'au dernier nourrisson, et une chape de silence tomba sur Mill Creek, dont les anciens et légitimes habitants étaient devenus des cadavres et dont les cavernes étaient devenues des charniers.
Il est donc extraordinaire que les corps des victimes de ce dernier massacre aient complétement disparu de la caverne.
Dans les rares allusions qu'ISHI ait jamais faites, non sans réluctance, aux rites funéraires des Yahi, il a toujours laissé entendre que la crémation était la seule pratique courante et convenable. Aprés la crémation, il était d'usage de recueillir des ossemens et les cendres et de les déposer dans un creux entre les rochers au-dessus duquel on érigeait un cairn qui marquait l'emplacement.  (...)

A l'époque du massacre des Trois Tertres, ISHI était un petit enfant de 3-4 ans, capable de se rappeler l'expérience de la terreur. Lors de la boucherie de la Caverne , âge de 8-9 ans, il était peut-être assez grand pour avoir participé au nettoyage de la caverne et aux rites funéraires clandestins. Il n'a pas plus de 10 ans quand il entre dans la Longue Clandestinité au sein de laquelle il va devenir un homme.

(  à suivre...)  

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article

Le Tipi ...de Dream-Ptewi

  • : Le blog de DreamOKWA
  • Le blog de DreamOKWA
  • : " AMERINDIENS PASSION "... la Nature, ma vision du monde , mes lectures...et les peuples Amérindiens . Partager et communiquer...
  • Contact

Bienvenue chez DreamOkwa

Feeling_Grizzly-1600x1200.jpg

Un Sujet = Un Article ...

Bury my Heart at Wounded Knee

  WoundedKnee.jpg-29.12.1890.jpg

 

 

 

 

 

 

Archives

Traduction ou Gifs

 

Englishblogger

Englishblogger

españolblogger

deutsch

 

Gifs et compagnie

blogger

ANNUAIRE POUR LES NULS.

 

 

 

 

 

le Cercle des Passions

indian_bear.jpg

indian_turtle.jpg6a00d83516889e53ef00e54f39af358834-800wi.jpgla-terre-entre-nos-mains.jpg

LUNE-FROIDE.jpg