Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 22:48

LE CHRYSANTHEME

 

Photo LO 3442La joie dans l'adversité: Messager du bonheur et de la vie dans son pays d'origine, la Chine, le chrysanthème finit, nul le sait comment, par être associé à la mort dans le nôtre. A moins que ce ne soit sa floraison d'automne qui l'ait naturellement porté à devnir l'ornement des tombes pour la Toussaint.

Importé au Japon en 313, il y fut consacré fleur nationale. Les Japonais lui vouent depuis un véritable culte, et, chaque année à Tokyo, une grande réception est donnée au palais impérial, à l'occasion de laquelle les invités peuvent admirer les derniéres variétés tout juste écloses. Il n'apparut en France qu'en 1789 , grâce à un marchand marseillais.

Aujourd'hui le chrysanthème perd peu à peu , et heureusement, sa réputation de " fleur de cimetière" ; il devient un présent très convenable. Néammoins, il faut savoir choisir les variétés les plus "solennelles", les plus petites par exemple, pour qu'aucune ambiguïté ne puisse s'installer et ne vienne ainsi ternir votre geste. 

 

Le code amoureux des fleurs: Amour 

 

Le zodiaque et les fleurs: SCORPION ( 24 oct- 22 nov

 - Le chrysanthème, gerbera et orchidée -

Les femmes nées sous le signe du Scorpion ont le goût du mystére, de l'étrange, du fantastique. Elles aiment la nuit, les dîners aux chandelles, les objets insolites. Elles sont perspicaces, instinctives et passionnées. Il est donc dans la nature des choses que, lorsqu'elles aiment les fleurs, elles les aiment passionnément. Les fleurs que choisit adame Scorpion se doivent d'être sublimes. Foin de la petite botte de tulipes ou d'anémones que vend une bouquetiére au coin de la rue! Ce qu'elle veut, ce sont des soleils, des cognassiers du Japon, des tulipes perroquets, des gerberas, des orchidées, des chrysanthémes, des roses rouges par douzaines, des anthuriums par brassées. Ses bouquets seront tourmentés, violents, sauvages, éclatants. Ils jailliront, dans un désordre savamment organisé, d'une vasque de pierre, d'un cuivre ventru ou d'une soupiére d'étain faisant office de cache-pot. Libres et cependant construits avec une méticuleuse précision, ils sembleront animés de vie: comme si, ayant spontanément pris racine entre les flancs d'un vase, ils s'étaient épanouis avec exubérance , créant, au gré de leur génie propre, une vibrante éclaboussure de couleurs. Madame Scorpion ne dédaignera pas d'installer à l'arriére-plan une discréte source de lumiére qui mettra en valeur les formes et les couleurs de sa composition et projettera sur un mur proche, comme sur un écran, les équilibres harmonieux qu'elle aura su orchestrer. 

 Photo LO 3441

Préparation des fleurs: Avant de confectionner un bouquet, il convient de préparer les fleurs , achetées ou cueillies. Voici comment procéder à leur " toilette" :coupez et écrasez l'extrémité des tiges sur 5 cm; pongez-les très vite dans de l'eau bouillante, puis laissez-les séjourner toute une nuit dans un grand récipient rempli d'eau froide. Cette maniére de procéder s'applique aux chrysanthémes à grosses fleurs, aux tokyos et aux marguerites d'automne. 

                              ( source: la Maison Fleurie du club france loisirs 1991)

                              ( photo : jardin de Ptewi-Dream) 

Repost 0
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 17:06

Photo LO 3418

 

Pendant que Mistigri se laisse tenter par l'escalade , ou " Jeu des feuilles mortes "..... j'ai terminé le nettoyage des haies , ouf ! enfin....

Maintenant les enfants vont pouvoir circuler dans les chemins sinueux ,entre arbres et arbustes , les fleurs du printemps vont se dévoiler à nous dans quelques mois . C'est fou comme quelques coups de cisailles rendent le paysage plus agréable... trop de fouillis , trop de départs au sol , une vraie forêt vierge ; on a découvert trois rosiers ( triste mine) , des lavandes étouffées (grrrr..) et un magnifique pied de thym Enorme !  Prés des lapins, un tapis de lierre sous le noyer et quelques pousses prometteuses d'iris , de crocus, de jonquilles aussi très certainement....

Bref.... tout beau, tout neuf, bien aéré , le jardin dans son habit d'automne dispense ces couleurs ocres avec majesté et ce n'est pas Mistigri qui dira le contraire !!!!!! MDR...

 

Ces quelques jours en famille m'ont fort occupé , demain les filles reprennent le chemin de l'école et je serai plus présente ici ou ailleurs.... DES BISOUS ...... TOKSA AKE

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Au tepee de PteWi
commenter cet article
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 23:06

PIERRES DE MOUSSEMana, l'énergie qui donne leurs pouvoirs aux choses, a des usages innombrables. On peut la comparer à l'énergie atomique. Employée à bon escient, elle aide l'homme dans toutes ses entreprises; sinon, elle est synonyme de destruction ou de mort. On ne peut s'en saisir sans certaines précautions . Sous ses formes les plus actives, sa manipulation doit être confiée aux soins d'un spécialiste.

 

Les Indiens des Plaines n'approchent jamais un lieu ou un objet < wakan> , sans se purifier au préalable. Pour invoquer des puissances supérieures ( concernant le groupe dans son ensemble ) ils font appel à un individu connaissant des priéres , des formules , des offrandes, qui permettent d'entrer sans danger en contact avec ces puissances.

L'homme ne posséde en général qu'une quantité de Mana limitée, insuffisante pour assurer sa survie. Il doit constamment chercher l'acquisition de nouvelles forces: s'entourer d'objets, fréquenter des lieux qui en contiennent .

 

Car la Nature est une sorte de vaste réceptacle d'énergie, un infini réservoir de forces magiques où on n'a qu'à puiser. Le moyen le plus sûr pour obtenir de la force est l'acquisition d'un Esprit Allié , d'un Esprit tutélaire. Cet esprit est une puissance de la Nature avec laquelle on conclut un pacte ( certains doivent être domptés, ou soumis à sa volonté) et qui, moyennant quelque sacrifice , accpete de porter assistance en cas de besoin.

 

Comme l'énergie atomique, Mana est une force dangeureuse . Les interdits qui en limitent l'approche, ou l'usage, ont reçu un nom dérivé d'un autre mot mélanésien : " Tabou " . Tabou est le corollaire de Mana.

Le mot recouvre tous les actes , les gestes, les choses, les mots à éviter afin de n'être pas détruit par la puissance de Mana. Ainsi, avoir des rapports sexuels la veille d'une chasse au bison est tabou; celui qui ne respecte pas la continence s'expose à une perte de pouvoir , il s'avance sans défense vers une force qui lui est supérieure. Celle-ci se refusera à lui ( le bison refusera de se laisser abattre et le chasseur rentrera bredouille) et  même cherchera à lui nuire ( le chasseur tombera par exemple au bas de son cheval et sera piétiné par le troupeau).

 

Les Indiens reprochent moins aux Blancs de les avoir massacrés FLEUR BLANCHE

que d'avoir détruit les puissances de la Nature .

Ils disent : nos terres sont aujourd'hui cultivées, hérissées de villes,

 traversées en tous sens par des routes et des voies ferrées.

Les puissances nous ont désertés.

Elles ont fui chassées par les tracteurs et les bulldozers.

 

<< Tout ce que touche l'homme blanc perd de sa force. >>

 


 Lorsque j'étais âgé de 10 ans, je regardais la terre et les riviéres, le ciel au-dessus de nous, et je ne pouvais manquer de réaliser qu'ils avaient été créés par quelque grand pouvoir.

 

PIERRE RONDE DE MOUSSEJ'étais si curieux de comprendre ce pouvoir que je questionnais les arbres et les buissons, et il me semblait que les fleurs me regardaient , et je voulais leur demander:

<< Qui vous a créées? >>

Je regardais les pierres couvertes de mousse; certaines semblaient avoir les traits d'un homme, mais elles ne pouvaient pas me répondre.

Puis j'ai eu un rêve, et dans mon rêve une de ces petites pierres rondes m'est apparue, et m'a dit que le créateur de tout l'univers était "WAKAN TANKA"  , et que, pour l'honorer, je devais honorer ses oeuvres dans la nature . (...)

 

Toute ma vie, j'ai été fidéle aux pierres sacrées. J'ai vécu selon leurs principes, et elles m'ont aidé dans mes problémes. J'ai toujours essayé de mériter le contact des pierres. Je sais que je ne suis pas digne de parler directement à Wakan Tanka. Je parle aux pierres , et elles intercédent pour moi.

 

Brave Buffalo ( Sioux)  




Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 00:20

Curieuse histoire de cette petite Indienne ... qui nous semble clairement démontrer que toutes les accusations qu'on a portées dans la suite sur la barbarie, la férocité, la stupidité des Peaux-Rouges , sont sans fondement.

 

POCAHONTAS par Ferris JL en 1921Voici une Peau-Rouge, de pure race pourtant, arrachée à son village de huttes pour être transportée à la cour la plus soucieuse de l'étiquette qui soit au monde, et qui y tient son rang aussi bien que n'importe quelle dame d'Europe ; une barbare qui a réussi à établir l'union entre deux peuples hostiles, aussi bien que n'importe quel diplomate civilisé ; une sauvage qui a montré autant - sinon plus - de tendre fidélité, de généreuse délicatesse, d'exquise modestie dans es affections  que n'importe quelle blanche...

 

Pourquoi eût-elle été une exception ?

Et pourquoi n'a-t-on pas toujours agi avec les Indiens comme celle-ci nous a montré qu'il fallait agir ? Qui sait ?

Nous y aurions peut-être gagné l'alliance avec une race qui avait au moins ses quartiers de noblesse dans l'antiquité de son origine et la pureté de son sang, d'une race qui mettait  son amitié au-dessus de son intérêt, et son idéal ailleurs que dans son profit ; d'une race enfin - Pocahontas nous l'a prouvé à l'égard de Smith - qui refusait de se faire payer ses services, et considérait comme un affront qu'on lui offrit de l'argent, en échange d'un secours qu'elle avait apporté !

 

L'accord ne dure pas _  Mais c'est à cette époque que l'Angleterre , habile politique en général, CARAVELLEcommit, la premiére , une faute qui sera répétée plusieurs fois par la suite , involontairement ou non, et qui va compromettre les bons résultats qu'on a mis tant de lenteurs à acquérir.

Sous prétexte, en effet, de peupler cette belle colonie où elle vient de s'installer , elle ne trouve rien de mieux que d'y envoyer la lie de sa population. Elle réunit un certain nombre de malfaiteurs des deux sexes, condamnés pour dissolution ou vagabondage, et les fait transporter. L'effet produit par cette invasion d'indésirables ne se fait pas attendre. Les anciens colons commencent par abandonner leurs plantations, se réfugient plus au Nord, dans cette Nouvelle-Angleterre qu'on vient de fonder. Et la bande de hors- la-loi , n'éprouvant pas plus le besoin de travailler ici qu'elle ne l'éprouvait là-bas, commence ses brigandages.

 

 

CHESAPEAKE BAYCe n'était pas le premier crime que celles-ci avaient à reprocher aux dangeureux voisins qu'on leur avait si légérement imposés. Le nouveau chef de la confédération , Wi-pe-can-ca-nough, éprouvait déjà de l'animosité contre ces étrangers qui n'agissaient en rien comme leurs prédécesseurs. Ce sentiment  se changea en haine profonde. Et, d'accord avec la nation tout entiére, il résolut de se venger.

Les préparatifs de ce projet furent conduits avec le plus grand secret. Et, le 22 mars 1622, toutes les habitations furent envahies à la fois.

Ce fut un terrible massacre. En moins d'une heure trois cent quarante-sept victimes furent égorgées. Les bons - car il restait encore un certain nombre d'anciens colons - payérent pour les mauvais. Et tous sans doute  auraient péri si un Indien , nommé Chanco, qui avait été recueilli comme un fils par un Anglais, Richard Pace, ne l'avait averti à temps. Pace put s'enfuir, ainsi qu'un certain nombre de ses compagnons qu'il avait pu prévenir à son tour.

MAPPEMONDE

 

Le sang appelle le sang. Et l'Angleterre, quelles qu'eussent été les causes de cette tuerie, ne voulut pas la laisser sans punition. Elle envoya au gouverneur Francis Wiat d'importantes forces. Seize mois après le massacre, le 23 juillet 1623, les tribus furent attaquées à leur tour, écrasées, leurs villages brûlés...

 

         L'horrible guerre de représailles commençait sans qu'on en pût prévoir la fin....

 

 

 

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 19:02

Pocahontas devient donc Mme Rebecca Rolfe.Pocahontas (montage)

 

POCAHONTASMais que devient le capitaine Smith? Tandis que les Indiens le croient en Angleterre ou mort depuis longtemps, il continue, depuis 5 ans, ses expéditions en Amérique, mais dans le Nord, où il reconnait toute la région qui va devenir la Nouvelle-Angleterre.

Pocahontas - Rebecca - suivant désormais les destinées de son époux, s'est embarquée pour l'Angleterre. Elle y reçoit l'accueil le plus affectueux de toute la haute société, où chacun cherche à la conquérir. Si bien qu'au couts d'une de ces réceptions, elle se trouve en présence de Smith.

Elle est déjà instruite des régles de bienséance anglaise et reçoit d'abord avec modestie les hommages de l'officier. Mais bientôt sa nature sauvage reprend le dessus et elle ne peut cacher plus longtemps son émotion ; elle ne peut plus prononcer un mot.

Puis elle se jette dans les bras de celui qu'elle a jadis sauvé, lui rappelle l'amitié qu'il a juré à Powhatan :

     < Vous l'appeliez Père, ajoute-t-elle, quand vous étiez étranger dans notre pays. Me voici étrangére dans le vôtre. Et je veux aussi vous y donner ce doux nom ! >

Et comme Smith, troublé, hésite, elle éclate en sanglots :

    < Pourquoi m'ont-ils dit que vous étiez mort? Pourquoi ne m'ont-ils jamais    détrompée? >

Cependant, avec une pureté de sentiments qui fait honneur à cette fille de la POCAHONTAS ET SON FILSnature qui ne sait rien cacher de ce qu'elle pense, elle reprend bientôt maitrise de soi. Smith ne sera plus désormais à ses yeux que celui qu'elle a nommé son père et pour qui elle ne gardera qu'une respectueuse affection. Lui, de son côté, la protégera loyalement. Il raconte sa touchante histoire à la reine, femme de Jacques 1er , et cette princesse se la fait présenter , la prend en amitié et la fait paraitre à toutes ses fêtes , où la "petite sauvage" fait vraiment figure de souveraine d'une grande nation alliée.

 

Pocahontas (montage)Pocahontas, fille de Powhatan, chef des Potomacks, se préparait à retourner dans son pays natal pour y fortifier les liens de cette alliance, lorsqu'elle mourut à Gravesend , en 1617 . Elle n'était âgée que de vingt-deux ans.

Elle laissait un fils dont les descendants furent, à plusieurs reprises, gouverneurs de la Virginie.

 

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-__--__-_--_-_-_--_-_-_-_-_-__-_-__--__-_-_-_-_-_-_-__-_-_-__--_-_

 

 

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 15:47

L'écureuil est un collectionneur. Il aime bien constituer des réserves et il est paré à toute éventualité. Comme il conserve ses réserves de nourriture dans différents endroits, il pourra aisément passer l'hiver . Sa capacité d'adaptation et sa rapidité sont ses autres caractéristiques principales. Ses feintes sont tout à fait uniques. Les humains qui ont son énergie ont beaucoup de mal à rester tranquillement assis et à écouter quelque chose.

Si jamais ce petit animal vous rend visite dans vos rêves , c'est qu'il vous faut vous préparer à l'avenir et à des transforamtions majeures. Cela comprend aussi par exemple la nécessité de se séparer du lest qui ne portera de toute maniére plus aucun fruit. Donnez ce dont vous n'avez pas besoin et préparez vous au grand changement.

ECUREUIL ROUX

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Les Totems - Les Astrologies
commenter cet article
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 15:35

LIEVRE

Dans le régne animal, il symbolise la peur. Par sa peur permanente d'être tué ou mangé par des lynxs, des coyotes, des aigles ou des serpents, il attire magiquement tous ces animaux, et ce dont il a le plus peur lui arrive effectivement.

Comme sur terre il se passe toujours ce à quoi on s'attendait, l'enseignement du lièvre est de dire qu'il arrive plutôt en général ce qu'on redoutait le plus. Evitez donc toute pensée consistant à broyer du noir et toute crainte qu'une smaladie ou qu'un quelconque malheur pourrait vous arriver. Sinon vous allez précisément attirer sur vous les événements qui vous feront apprendre la loi universelle selon laquelle vous êtes vous mêmes la cause de ce qui vous arrive.

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Les Totems - Les Astrologies
commenter cet article
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 12:30

FLEUR DE BANANE

Nous aimons les fruits , d'ici ou d'ailleurs mais connaissons-nous les fleurs de ces arbres qui nous ravissent

les yeux et le palais??

Clic sur la fleur - banane ! lol

Repost 0
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 18:14

Sous l'effort des bandes espagnoles les fabuleux royaumes d'Amérique se sont effondrés.

Pendant ce temps, les CHESAPEAKE baieAnglais ont fondé de très modestes établissements sur des plages incultes, grâce au zèle de quelques obscurs coureurs d'aventures que le mirage des découvertes a attirés et qu'a retenus la séduction de l'entreprise. Ils étaient tombés sur des pays pauvres.

 

Si pauvres qu'un chef indien qui les accueillit un peu plus tard eut grand'pitié d'eux et supposa que les Anglais étaient un peuple bien misérable pour traverser tant de mers afin de venir chercher un peu de bois, de légumes et de pelleteries dont évidemment , ils devaient être complétement privés chez eux !

 

  Les relations étaient en général , amicales; elles permirent aux nouveaux venus de s'établir solidement en Virginie. C'est de là que Thomas Harriot, savant à qui nous devons d'interessants ouvrages sur la flore et la faune de ces contrées encore inconnues, rapporta en Angleterre les premiers échantillons de tabac et , aidé de Raleigh, favori de la reine Elisabeth, commença à en répandre l'usage.

 

CHICKAHOMINI richmond aujourd'hui 

  C'est en 1608 qu'un capitaine, John Smith, parti pour un voyage de découvertes vers les sources du Chickahomini ( à l'Ouest de la baie de Chesapeake) , tomba entre les mains d'un parti d'Indiens, qui, effrayés des progrés des envahisseurs et de l'usage , menaçant pour l'avenir, qu'ils faisaient  de leurs démoniaques armes à feu , le conduisirent au chef qui commandait la nation entiére des Potomacks, Powhatan.

Powhatan fut embarassé de ce prisonnier, il ne lui voulait aucun mal et l'accueillit avec honneur. Mais pour tous les autres chefs, surtout les sorciers, n'éprouvaient pas tous les mêmes sentiments. L'Anglais leur paraissait un sorcier trop fort pour eux. On discuta et on délibera longuement. Et le résultat fut que, tout bien considéré, il était préférable de supprimer le détenteur de si redoutables secrets de magie.  Powhatan s'interposa en vain. La majorité l'emporte. Smith est conduit à la pierre du sacrifice. Et l'exécuteur s'approche avec son tomahawk.

 

pocahontas-saving-captain-smithIntervient alors Pocahontas... elle a assisté , en qualité de fille de chef, aux débats. Elle reprend sa défense, plaide en sa faveur, supplie, menace, ordonne, pleure. Rien n'y fait. Le verdict est prononcé ! La massue se léve; alors la vierge sauvage a une inspiration du coeur. Elle s'élance, se penche sur la tête de Smith, la couvre de la sienne, la voile de ses longs cheveux et déclare que, si l'on veut briser le crâne du prisonnier, il faudra d'abord écraser le sien ! Ce geste est plus éloquent que tous les discours, les Indiens en sont touchés et libérent immédiatement leur captif que, seuls, quelques sorciers irréductibles continuent de considérer , non pas sous la protection du Grand Esprit agissant par l'intermédiaire de sa jolie ministresse, mais, directement , de l'Esprit du Mal.

Quoiqu'il en soit, les relations les plus cordiales sont rétablies. Smith demeure auprés de Powhatan qui le comble de faveurs; les ennemis personnels du jeune Anglais ne désarmant pas, Pocahontas, une fois encore, le tire de leurs embûches en l'en prévenant. Il veut , par reconnaissance, lui offrir quelques présents mais elle les refuse avec énergie, trop contente, dit-elle , d el'avoir sauvé.

Elle a du reste un certain mal à maintenir la paix, de part et d'autre.  Smith ,ayant reçu des renforts, elle veut donner à ses nouveaux hôtes une fête digne d'eux . Le soir , un grand feu est allumé dans la plaine. Un grand nombre d'Indiens l'entourent, on réserve à Smith et à sa troupe les premiers rangs.

Soudain des cris aigus s'élévent dans la forêt; les Anglais, persuadés qu'on va les attaquer, prennent leurs armes et, en gens pratiques qu'ils sont et ont toujours été, commencent à s'emparer de tous les notables de la tribu pour en faire des otages. Mais Pocahontas se jette au milieu d'eux et déclara qu'elle se livre la premiére à leur vengeance s'ils la croient capable de les trahir. A ce moment, sortent du bois une trentaine de jeunes filles , principalement habillées de peintures et d'une ceinture de feuillage. Elles executent une série de danses et de chants sauvages, interrompus de temps à autre par ces cris farouches qui ont si fort ému l'assistance. Celle-ci s'apaise peu à peu. Ces danseuses court-vêtues ne sont certainement pas dangeureuses. Elles regagnent d'ailleurs bientôt la forêt. On en a été quitte pour la peur. POCAHONTAS STATUE

 

La tranquilité définitivement assurée, Smith peut reprendre ses explorations. Il cherche surtout de l'or et les Indiens ont l'imprudence de l' aider dans ces recherches dont ils ne comprennent  pas l'intérêt. Il remonte ainsi le Potomac, s'approche des Montagnes Bleues et, secondé de son lieutenant Newport, arrive ainsi à reconnaitre, zone par zone, la plus grande partie de ce pays de miracle qu'est la Virginie. Un grave accident l'interrompt dans es travaux et l'oblige à repartir en Angleterre.  Les Indiens le regrettent sincérement.

Cette jeune indienne, Pocahontas, était vraiment prédestinée à venir au secours des étrangers, hôtes de sa tribu, car peu de mois s'étaient écoulés depuis le départ de Smith qu'elle eut encore à intervenir. Les rudes soldtas que la capitaine anglais avait laissés dans la colonie n'avaient pas, pour les sauvages, les mêmes égards dont il avait fait preuve et, à plusieurs reprises, des conflits avaient éclaté (...) Dans une de ces rencontres, un capitaine anglais, Radcliffe, fut tué avec trente de ses hommes; et un autre officier, Spilman, fait prisonnier , allait être exécuté, lorsque Pocahontas reparut et le sauva comme elle avait sauvé Smith. A cette époque, elle s'était retiré chez une tribu dont elle avait le commandement; les relations restant tendues un certain capitaine Argall, désirant assurer sa sécurité et celle de administrés, ne trouva rien de mieux , pour atteindre ce but, que d'attirer Pocahontas dans un guet-apens , de s'emparer d'elle et d ela garder comme otage jusqu'au rétablissement de la paix. Elle fut d'ailleurs honorablement traitée et entourée des égards qu'on devait à une alliée fidéle et à une fille de chef. Tant et si bien qu'au bout de 15 mois , accoutumée à sa nouvelle vie et ayant soumis au charme  de sa beauté, la plupart des célibataires, elle avait été demandée un grand nombre de fois en mariage et, n'avait encore pu se décider.

Enfin, au mois d'avril 1613, un officier, John Rolfe, en gentleman qui connait les usages, fait une démarche officielle auprés de powhatan ; celui-ci consent à l'union qui réconciliera les deux peuples.

pocahontas-se marie avec Rolfe

 

Pocahontas se laisse donc marier à Rolfe. Elle se fait chrétienne et est la premiére Indienne de ces contrées qui ait reçu le baptême. On lui donne dans cette cérémonie le nom de Rebecca. ( à suivre )

 

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 00:00

PRE

 

Dans ce pré , les fleurs qui nous enchantent le printemps venu...

alors pourquoi , un GAZON ?

Une des nombreuses questions que je me pose , et il semble que je ne suis pas la seule !!!! Clic sur les pâquerettes (?!) pour un pps qui m'a énormément plu

- Merci Maman -

Comment savourer la nature et tout ce qui fait son attrait quand on a choisi le gazon au jardin? Pourquoi ne peut-on marcher sur le gazon des parcs et autres lieux dits " de loisirs" ?

Cette question m'interpelle depuis un bout de temps... quand on a un parterre de fleurs colorées et d'herbe verte , quel enchantement ! sans mal au dos, sans arrosage , sans aucune corvée hormis celle de pouvoir s'émerveiller chaque jour du don de Mère Nature...

Êtes-vous pré ou gazon?

Repost 0

Le Tipi ...de Dream-Ptewi

  • : Le blog de DreamOKWA
  • Le blog de DreamOKWA
  • : " AMERINDIENS PASSION "... la Nature, ma vision du monde , mes lectures...et les peuples Amérindiens . Partager et communiquer...
  • Contact

Bienvenue chez DreamOkwa

Feeling_Grizzly-1600x1200.jpg

Un Sujet = Un Article ...

Bury my Heart at Wounded Knee

  WoundedKnee.jpg-29.12.1890.jpg

 

 

 

 

 

 

Archives

Traduction ou Gifs

 

Englishblogger

Englishblogger

españolblogger

deutsch

 

Gifs et compagnie

blogger

ANNUAIRE POUR LES NULS.

 

 

 

 

 

le Cercle des Passions

indian_bear.jpg

indian_turtle.jpg6a00d83516889e53ef00e54f39af358834-800wi.jpgla-terre-entre-nos-mains.jpg

LUNE-FROIDE.jpg