Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 11:54

Photo LO 3932

 

 

Le Printemps arrive, pas à pas, et c'est un régal pour les yeux !

L'amandier en fleurs, les premiéres jonquilles ne tarderont pas à éclore,

les crocus également... Tout renaît , tout verdit , des bourgeons partout et

les tulipes, muscaris... sortent de terre , envers et contre tout .

Une marche printanière qui donne le sourire, ressource nos énergies ...

une palette de couleurs qui se met en préparation pour émerveiller petits et grands! 

 

 

Photo LO 3778

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BONNE JOURNEE

DES BISOUS

TOKSA AKE

Repost 0
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 10:57

CORBEAU ET LUNELes décepteurs sont parfois fort utiles à l'humanité en retournant leur malice contre d'autres esprits.

Dans un récit de la côte Nord-Ouest , Corbeau décide de dérober à un grand chef céleste son bien le plus précieux, la Lune, afin de dissiper la semi-obscurité dans laquelle vivent les Tsimhians.

 

Pour parvenir à ses fins, Corbeau se transforme en une aiguille de pin flottant à la surface d'une mare où la fille du grand chef céleste a l'habitude de venir boire. Celle-ci avale l'aiguille en même temps qu'une gorgée d'eau, devient enceinte et donne naissance à un enfant qui n'est autre que Corbeau.

 

L'enfant grandit vite et cajole son grand-père jusqu'à que celui-ci le laisse jouer avec l'étui en forme de balle qui contient la Lune.

 

 

Un jour, ses parents ayant relâché leur surveillance, l'enfant redevient Corbeau et vole à tire- d'aile vers le monde des humains, portant la balle dans son bec. Arrivé à destination, il déchire l'étui et la lumiére de la Lune inonde les cieux, provoquant le premier matin du Monde. Depuis ce jour, les Tsimshiams considérent l'astre de la nuit comme la source de toute lumière.


  CORBEAU HAIDA(photo: masque haïda représentant Corbeau, créateur,CORBEAU HAIDA

héros-civilisateur et décepteur.

  Selon un récit de la côte N-O, Corbeau, qui était blanc

à l'origine, aurait été brûlé et noirci en dérobant

le feu pour le donner aux indiens) 

 

CORBEAU ET LUNE en NB

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Contes et Légendes
commenter cet article
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 08:58

Le Frêne

du 16 février au 17 mars

 

FRENELe Frêne est le troisiéme arbre de l'alphabet druidique et correspond à la lettre N

( Nion).Cet arbre qui symbolise la fécondité aquatique- son élément est l'eau - est en relation avec une idée de renaissance et de force vive et vivifiante à partir de cet élément.


Le Frêne est appelé arbre du monde car il relie la Terre et le Ciel. Les racines , que l'on dit au nombre de trois, s'enfoncent dans la terre. La premiére rejoint la fontaine d'Urd, la deuxiéme se prolonge jusqu'au pays des glaces pour atteindre la Fontaine originelle de toutes les eaux qui s'écoulent dans tous les fleuves du monde. La troisiéme s'enfonce dans le Pays des géants où sort la fontaine de Sagesse qui porte le nom de Mimir.

 

La relation entre le Frêne et l'eau était connue des Gracs qui faisaient de cet arbre, celui de Poséidon le dieu des océans. Le Frêne était censé protéger les marins et prévenir les naufrages.

Imitant les dieux gracs se retrouvant au sommet de l'Olympe pour POSEIDONdiscourir et rendre justice , les dieux celtes se réunissaient au pied du Frêne sacré dédié à Odin.

Il était dit que " le Frêne était le cheval de "Yggr" , ce dieu - appelé également Yggdrasil- correspondait à Mercure.

Les druides confectionnaient leurs baguettes magiques et divinatoires dans les ramures des Frênes et c'est dans les tiges de ses branches qu'étaient taillées les runes sacrées.

 

RUNESLe Frêne avait une importance essentielle pour la religion et l'astrologie druidique. Les moines chrétiens , au moment de la conquête romaine en Gaule et donc de l'installation de la chrétienneté , s'empressérent de brûler les Frênes sacrés des villages de Bretagne , de Cornouaille et d'Irlande.Mais, de la même maniére que es racines du Frêne sont d'une telle force qu'elles étouffent celles des autres arbres, la religion druidique domina en silence, les dogmes de la nouvelle religion. Et c'est ainsi qu'à l'image du Frêne , on peut parler d'une " survivance du druidisme". 

Un barde, poéte officiel de la religion celtique et détenteur des secrets druidiques , chantait dans le poéme le Combat des Arbres : " le Frêne , sans pitié, accouru au coeur de l'action, ne bougea plus d'un pied..." .

Le Frêne a une réputation de fer car il opprime les autres végétaux. Il est écrit que " partout où s'étendent ses racines , tout périt ou languit...".

En revanche, le Frêne éloignant les esprits malfaisants, il est conseillé d emettre ses feuilles aux quatre coins d'une maison pour être protégé des influences néfastes.

Une légende dit qu'une jeune fille qui désire se faire épouser doit mettre, ans sa chaussure gauche, des feuilles de Frêne.

 

Les druides composaient des onguents magiques à partir du suc SAGOUTIER signifie coeur de bois en grecrecueilli sur les tiges du Frêne aux mois de juillet et août . Ce suc, appelé " manne en larmes" était mêlé entre autres à des essences de musc, d'oeillet et de pulpe de sagoutier.

Les magiciens druides conseillaient de se masser les reins et l'intérieur des cuisses afin de "réveiller" la sexualité.

Rappelons enfin que les feuilles du Frêne chassent les serpents ; il peut s'agir des bestioles comme de certaines personnes à la langue venimeuse.


Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Les Totems - Les Astrologies
commenter cet article
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 08:52

WINDIGO

 

WINDIGO de norval morisseauDe nombreux récits content les agissements de créatures effroyables qui pouvaient apporter le malheur et la mort avant d'être vaincues par les héros civilisateurs.

Les Algonquiens du Nord-Est parlent de géants au coeur de glace, monstrueux et cannibales, qu'ils appellent des windigos. Tout indien poussé par la famine à manger de la chair humaine pouvait devenir un windigo. Tuer un windigo était considéré comme un acte héroïque, même si les esprits venaient souvent en aide au "héros".

 

Le windigo avait les yeux globuleux, de longues dents pointues et il devenait plus grand que les plus grands arbres lorsqu'il se mettait à crier. Les chasseurs qui ne rentraient pas au campement étaient supposés avoir été victimes de l'appétit insatiable d'un windigo, et tout étranger qui se présentait dans un campement ou un village était observé très attentivement de crainte qu'ils ne soient un windigo.

 

Chez les Ojibways, le windigo est devenu une sorte de croque-mitaine que l'on évoque pour faire obéir les enfants indisciplinés. Autrefois, les jeunes Algonquiens jouaient à une sorte de jeu de cache-cache où l'un d'entre eux, désigné par le sort, le windigo, se couvrait la tête de feuilles et se cachait.

 

 

photo : << Windigo >> (1963) oeuvre du peintre contemporain Norval Morisseau, un Ojibway. Le monstrueux géant au coeur de glace dévore des castors en pensant que ce sont des hommes.

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Contes et Légendes
commenter cet article
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 16:32

Les mystérieux Créateurs qui firent l'univers à partir de rien sont décrits très vaguement dans la plupart des récits traditionnels autochtones nord-américains. Ils créérent un monde plat, uni et vide, et il revint ensuite à des esprits plus familiers et plus accessibles de transformer la Terre nue et stérile en un endroit habitable.

VISON

Les anthropologues occidentaux appellent ces derniers des "héros civilisateurs" ou des "transfigurateurs" , et ils apparaissent sous la forme d'animaux ou d'humains. Ils façonnèrent le paysage et le peuplérent , puis défendirent les premiers hommes contre les monstres, leur apportant la lumiére, le feu, les outils et les savoir-faire traditionnels. 

Certains de ces transfigurateurs se montrèrent réellement héroïques . Ainsi Kluskap, le héros civilisateur des Micmacs, des Pénobscots et des Abénaquis tua une grenouille monstrueuse qui causait la sécheresse en buvant toute l'eau du monde.

Le héros civilisateur des Athapascans du Nord, appelé Homme-Castor ( parfois Le Vieux , Le Sage ou Le Navigateur) , combattit plusieurs géants féroces - Ours, Carcajou et d'autres - qui voulaient  dévorer les premiers humains.

 

Certains transfigurateurs sont des " décepteurs " , sorte d'antihéros ambigus, à la fois tricheurs etOURS dupes, prétentieux et humbles, cupides et altruites, destructeurs et créateurs ; proches parents du renard de notre "Roman de Renart". Ainsi, sur la côte Nord-Ouest, Vison et son appétit sexuel insatiable. D'autres, comme Corbeau, Coyote ou Lapin, sont à la fois héros, civilisateurs et décepteurs.

Pour les Indiens et Inuits,c es êtres surnaturels ne vivent pas dans un passé lointain et révolu, mais dans un univers paralléle au nôtre ( conception du temps ) . In concept difficilement compréhensible pour un Occidental, et qui signifie que les événements décrits dans un récit comme celui de "Corbeau et la Lune " n'appartiennent pas à un passé reculé mais sont toujours bien vivants - ainsi que Corbeau lui-même - " là-bas" .


CORBEAU HAIDACe" passé bien présent " est un univers dans lequel animaux, humains et esprits sont organisés en sociétés structurées de façon semblable , et ont la possibilité de changer d'aspect à volonté. Par exemple, dans certains récits tsimshians, Corbeau est un homme, habillé en corbeau et qui se dévêt parfois pour révéler son appartenance humaine.

Dans des récits apaches relatant les exploits de Coyote, le célébre héros civilisateur / décepteur , celui-ci est vêtu comme un Apache , parle et agit comme un homme, mais peut aussi se mettre à courir à quatre pattes. Les humains et les animaux n'ont une apparence extérieure distincte et fixée une fois pour toutes que dans notre monde. 

 

C'est à l'occasion de rêves et de visions qu'Indiens et Inuit reçoivent la preuve de la présence constante à leurs côtés de ce passé dont parle la tradition orale, et de toutes les créatures qui le peuplent ( animaux, humains et esprits) . Et cette proximité, ce voisinage, beaucoup d'entre eux en font encore l'expérience quotidienne.

Ainsi les jours d'orage , leur arrive-t-il de percevoir la présence de l'Oiseau-Tonnerre sont les yeux dardent des éclairs, et dont les battements d'ailes produisent la tonnerre et le vent.

Les histoires de héros civilisateurs et de décepteurs se transmettent oralement au cours de cérémonies sacrées et de réunions profanes, mais elles ne constituent pas une liturgie rigide. Les différentes versions d'un même récit peuvent diverger sensiblement. Et parfois même, un seul fait peut être expliqué par deux récits contradictoires.

Il existe par exemple chez les Washos deux relations de l'origine des Indiens de Californie: dans la première , ils ont été créés par Femme-Créateur à partir de graines de massette ; dans la seconde , ils sont les descendants des trois fils d'Homme-Créateur.

 

La souplesse et la facilité d'adaptaion des croyances autochtones permit au christianisme d'exercerCARCAJOU une certaine influence , d'aller même jusqu'à introduire de nouveaux personnages dans quelques récits traditionnels.

Au début du XXé siécle, des Salishs ( Colombie-Britannique, Canada) ajoutérent à leurs hsitoires de décepteur et de transfigurateur , un nouveau héros civilisateur appelé " Jésus le Voyageur" , qui recréait des poissons à partir de leurs arêtes et apprenait aux Indiens à fabriquer des haches, des marteaux et des nasses à saumon.

 

 

La tradition orale a également intégré de nouveaux héros d'origine autochtone , tels que Dull Knife, un chef fameux des Cheyennes du Nord. En 1877, refusant la réinstallation de son peuple en Oklahoma , il reconduisit 383 des siens vers leur terre natale et réussit à se dérober à l'armée COYOTEaméricaine jusqu'en octobre 1878, date à laquelle il fit sa reddition. Incarcérés dans un vieux baraquement de Fort Robinson ( Nebraska) les fuyards cheyennes s'évadérent spectaculairement le

9 janvier 1879. Beaucoup furent tués,mais d'autres, dont Dull Knife et sa famille, réussirent à survivre à ce long calvaire et finirent par obtenir une réserve dans la vallée de la Tongue River (Montana).

Aujourd'hui, les Cheyennes du Nord conservent le vivant souvenir de Dull Knife , le sauveur de leur nation : ils le placent sur un pied d'égalité avec  les grands anciens , et avec Coyote , leur décepteur et héros civilisateur , car ils ne font pas la distinction entre des personnages que les Blancs sépareraient en deux catégories : les " historiques" et les "mythiques".

 

(suite: Windigo - le Corbeau et la Lune )

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 19:20


 

Beauté Photo Superbe(... ) Leurs noms harmonieux demeuraient à jamais attachés au pays d'Amérique , cependant que leurs dépouilles étaient oubliées dans un millier de villages détruits

ou abandonnés dans des forêts qui disparaissaient rapidement sous les haches

de vingt millions d'envahisseurs.

Bientôt les fleuves d'eau claire, portant pour la plupart des noms indiens,

devenaient troubles par les dépôts et les déchets de toutes sortes qui s'y déversaient;la terre était dévastée et appauvrie.

 

Ces Européens donnaient l'impression aux Indiens de haïr tout dans la nature - les forêts pleines de sève, avec  leurs oiseaux et leurs bêtes, les clairières verdoyantes, l'eau, le sol, et même l'air pur . (...)


CARLOS ALBERTO

 

extrait de " Enterre mon coeur à Wounded Knee" de Dee brown

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 09:08

En Avril dernier , je vous ai parlé des Indiens Uros ,de l'Altiplano .

Ils vivent sur des îles flottantes construites de roseaux : le  TOTORA ...

Un superbe pps, reçu aujourd'hui, nous les présente ; un magnifique sourire, vêtus de couleurs chatoyantes et , si je ne m'abuse, des capteurs solaires !!! Magnifique...

LOS UROS

Bonne Journée à tous, des bisous,

TOKSA  AKE

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 14:47

                           mythologie amerindienne -capture-

 Chaque partie de la terre est sacrée pour mon peuple.

Chaque aiguille brilante de pin,chaque rivage sablonneux,chaque brume

dans les forêts sombres,chaque clairière et insecte bourdonnant est sacré

dans la mémoire et l'expérience de mon peuple.La sève qui court dans les arbres transporte la mémoire de l'homme rouge. (...) Nous faisons partie de la terre et elle fait partie de nous.Les fleurs parfumées sont nos soeurs;

le cerf, le cheval, le grand aigle , ceux là sont nos frères.

 

Chef Seattle , 1854

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 11:44

PH . HAUT NIVEAU

 

 

NO COMMENT ...

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Musique - Films- Reportages
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 19:14

PAYS BASQUE

 

 

Tellement de jolies photos, de beaux paysages, des villages typiques... que je n'ai pas pu choisir!!!! Donc, des chévres basques pour présenter ce pps touristique !

Je profite de l'occasion pour vous conseiller de rendre visite à Dani-elle ,

au coeur du pays basque ,

des photos perso. superbes ,

des citations qui incitent à la réflexion !

 

Bonne Soirée!

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans ICI OU AILLEURS...
commenter cet article

Le Tipi ...de Dream-Ptewi

  • : Le blog de DreamOKWA
  • Le blog de DreamOKWA
  • : " AMERINDIENS PASSION "... la Nature, ma vision du monde , mes lectures...et les peuples Amérindiens . Partager et communiquer...
  • Contact

Bienvenue chez DreamOkwa

Feeling_Grizzly-1600x1200.jpg

Un Sujet = Un Article ...

Bury my Heart at Wounded Knee

  WoundedKnee.jpg-29.12.1890.jpg

 

 

 

 

 

 

Archives

Traduction ou Gifs

 

Englishblogger

Englishblogger

españolblogger

deutsch

 

Gifs et compagnie

blogger

ANNUAIRE POUR LES NULS.

 

 

 

 

 

le Cercle des Passions

indian_bear.jpg

indian_turtle.jpg6a00d83516889e53ef00e54f39af358834-800wi.jpgla-terre-entre-nos-mains.jpg

LUNE-FROIDE.jpg