Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 08:31

800px-Grande Paix Montreal

 

La Grande Paix de Montréal fut signée le 4 août 1701, mettant fin à un conflit entre les Français et les nations amérindiennes qui durait depuis un siècle et marque un tournant dans les relations franco-amérindiennes.

Certains pensent que c’est le monopole du commerce avec les Européens qui serait à l’origine des guerres sanglantes entre les nations amérindiennes. Cependant, la rivalité commerciale entre les Anglais et le Français n’a fait qu’exacerber un long conflit «interne» qui remontait beaucoup plus loin. Les tensions entre les Hurons et les Iroquois étaient une réalité depuis des dizaines d’années, voire des siècles, bien que ces deux peuples soient issus d’une même famille.

2. traite de la grande paix de montreal 1701 - credit bacCes démarches sont initiées par Louis de Frontenac. Après son décès, Louis-Hector de Calliéres, gouverneur de Montréal depuis 1684, poursuit les efforts de Frontenac.

Le 4 août 1701, quelque 1300 délégués de 38 nations venus d’aussi loin que la région des Grands Lacs, revêtus de leurs costumes cérémoniaux et s’exprimant en une grande diversité d’idiomes, forment une assemblée qui allie l’étiquette indienne et celle de Versailles. Cette grandiose conférence diplomatique se conclut par le traité de la Grande Paix de Montréal.

(source:grandquebec.com)

 

Un événement capital pour la Nouvelle-France = la Grande Paix de 1701

A lire pour les amoureux de l'histoire...très complet avec de nombreuses références des textes d'origine, photos etc...

 


 

  Un des nombreux événements que j'ai découvert dans L'Histoire - Les Collections -

Je craque devant cette photo du Traité où figure la marque totémique de certaines des Nations qui ont participé à  cet accord pour mettre fin aux guerres iroquoises du XVIIe siécle. Un coup de coeur !


 


FRANCAIS arrive à Port Royal 1590 env par de Bry   L'aventure coloniale française dans le continent nord-américain a été largement oubliée de ce côté de l'Atlantique. Comme si le dédain de Voltaire qui ne voyait dans la Canada " que quelques arpents de neige" s'était insidieusement transmis ! La Nouvelle-France , qui s'étire au XVIIIe siécle du golfe du Saint-Laurent au golfe du Mexique sur près d'un tiers de l'Amérique du Nord, est formée du Canada ( vallée de St Laurent et Grands Lacs ) , de l'Acadie et de la Louisiane , chacune de ces 3 colonies , juridiquement subordonnée à Québec, ayant ses propres administrateurs.

C'est la défaite du marquis de Montcalm, en 1759, lors de la bataille des plaines d'Abraham à Québec face à l'armée anglaise , qui sonne le glas de l'Amérique française. Un an plus tard, le gouverneur Vaudreuil capitule à Montréal devant les troupes britanniques . Le traité de Paris, signé en 1763, cède les territoires français, Louisiane comprise, à l'Angleterre et à l'Espagne, à l'exeption de l'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon : la Nouvelle-France n'est plus.(...)

 

L'occultation de cette histoire franco-américaine peut paraître étonnante. Il ne manque ni de "peuples" ( les Québécois, les Acadiens,les Cajuns, les Métis du Manitoba ,etc) , ni de toponymes ( Montréal, Detroit, Saint-Louis, Baton Rouge ou la Nouvelle Orléans) , ni de patronymes, ni même d'ethnonymes amérindiens ( pensons aux Nez Percés, aux Gros Ventres, aux Coeur d'Aléne ou aux Pend d'Oreilles ) pour attester d'un riche passé. En outre, aucin tabou ne pèse, dans cette histoire, sur les realations entretenues par les Français avec les peuples autochtones : au contraire l'image, un peu idyllique, d'une parfaite harmonie entre Indiens et colons. : les Français auraient eu une aptitude particuliére à s'entendre avec les autochtones. L'historien américain, Francis Parkman, en 1867, a exprimé ce point de vue : " la civilisation hispanique a écrasé l'Indien; la civilisation britannique l'a méprisé et négligé; la civilisation française l'a adopté et a veillé sur lui. "(...)


 

Or, pour écorner le mythe , il n'est que d'évoquer les relations conflictuelles qui ont opposé les 1745 iroquoisFrançais et plusieurs groupes amérindiens, comme les Iroquois de la ligue des Cinq Nations( jusqu'en 1701 ), les Renards ( 1712-1730 ) ou encore les Natchez ( à partir de 1729 ). Pourtant il est vrai que la dimension partiellement magique du catholicisme , à la différence du protestantisme, pouvait susciter des convergences avec l'univers animiste des Indiens et favoriser l'apostolat des missionnaires de la Nouvelle-France.(...)

 

Les tentatives d'assimilation des Amérindiens ont aussi donné lieu à des politiques originales. Au XVIIe siécle, le roi de rance souhaite étendre la qualité de citoyen aux autochtones convertis ( charte de la Compagnie des Cent - Associés en 1629 :" ils seront réputés naturels français,et comme tels pourront venir habiter en France quand bon leur semblera, et y acquérir, tester, succéder et accepter donations et legs ". ) Dans les années 1640, les Français accordent effectivement certains priviléges aux Hurons qui ont fait le choix de la conversion.(...) Quant aux  Nations amérindiennes qui ne sont pas ( ou pas encore) concernées par la politique de naturalisation, mais placées simplement sous la "protection" du roi, elles sont considérées, à l'image de certaines provinces ou villes françaises, comme des corps indépendants, voire "séparés" ( Dauphiné par ex ). (...)

traiteAu début des années 1630 et au cours des années 1660-1670 , les autorités françaises encouragent  les mariages entre colons et femmes amérindiennes converties. Il s'agit d'une entreprise "originale" à l'aune des expériences coloniales en Amérique du Nord. Mais c'est à tort qu'on y voit parfois une politique de "métissage", le dessein français ne s'accompagnant d'aucune pensée du mélange. A travers ces unions, la volonté est de dupliquer en Amérique la société métropolitaine par l'assimilation et l'intégration des populations amérindiennes. Le manque de femmes explique en partie une telle politique ; et, de fait, c'est le contexte démographique, économique ou géopolitique qui, pour l'essentiel, rend compte du comportement colonial français et de la réussite - à la fois indéniable et relative - des alliances franco-amérindiennes. (...)

Peu nombreux, les Français représentaient d'autant moins une menace aux yeux des Indiens que leur implantaion s'appuyait en partie sur la traite des pelleteries. Or la collecte des précieux pelages reposait sur les activités de chasse et de trappage des hommes amérindiens et sur les opérations de tannage de leurs compagnes. Elle nécessitait donc la coopération active des populations autochtones.

L'expansion britannique - puis américaine , généralement plus dévoreuse de terres et moins respectueuse du mode de vie indien, représentait , elle, au contraire un danger , qui fut souvent vite mesuré par les autochtones. Les Indiens des Grands Lacs et de la vallée de l'Ohio, aprés 1760, espérèrent longtemps le retour du roi de France. En 1809, le général américain William Henry Harrison évoque ainsi la nostalgie indienne de l'époque française : " Le bonheur dont ils jouissaient grâce à leur relation avec les Français est leur thème perpétuel : c'est leur âge d'or. Ceux qui sont assez âgés pour s'en rappeler en parlent avec extase. "


QUEBEC en 1688

( photo: Quebec en 1688 )

 

C'est à partir de 1580-1590 que les entrepreneurs français comprennent que pour s'implanter et établir des liens commerciaux durables avec les Indiens, il est indispensable de cultiver leur amitié. A partir de 1603, les colons s'allient avec plusieurs groupes autochtones : les Micmacs, les Abénaquis, les Montagnais, les Algonquins et les Hurons, tous ennemis des Iroquois. (...) Les autochtones sont aussi d'indispensables partenaires économiques . En plus de vendre les peaux , ils approvisionnent quotidiennement les colons et les soldats de Louisiane et des pays d'En Haut en maïs -"blé d'Inde"- , en volailles, en huile d'ours et en gibiers divers. Combien de Blancs en outre, ont été recueillis alors qu'ils arraient dans les bois , perdus et affamés, obligés de " subsister de la chaudiére des indiens.." . Quant à eux, de leur côté, ils apprécient les marchandises européennes reçues en échange des pelleteries : outils de métal, textiles, perles de verre, armes à feu, etc.La traite conditionne le maintien des alliances avec eux. 


grande paix de 1701 de francis back

 

Les Français dépendent des Indiens, et,en dépit de leurs prétentions, doivent se résigner à l'alliance. A Québec, à Montréal, à la Nouvelle-Orléans , le représentant du roi reçoit en grande pompe les chefs autochtones, perçus simultanément comme des vassaux et des ambassadeurs , lors de congrés interculturels qui ont donné naissance à un modéle protocolaire original, issu des deux traditions diplomatiques.

 

 

( extrait de L'Histoire  n°54 - auteur Gilles Havard)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article

commentaires

Léonie 26/01/2012 21:53


Hau Ptewi


Je n'ai pas encore lu l'article que tu as mis sur les Amérindiens, je vais le lire tranquillement pour bien me l'imprégner, en attendant je te met un petit lien dans les concernants : 


" http://institutdony.com/5emereve.html"


Je ne te demandes pas comment tu vas, car je m'en doutes, en fonction de comment je suis à cause du temps, bref aujourd'hui c'est un peu plus hard que d'habitude, changement de temps en
perspective sûrement, mais bon je prend mon mal en patience, on ne peut pas mieux le dire. (je te mets un
sourire pour ne pas faire la grimace)


Bisous, bonne soirée et prend soin de toi.

Dreamokwa - PTEWI 30/01/2012 15:38



Hau Léo,


je vais jeter un oeil au lien , merci de penser à le partager ; cool!


Comment va ? avec froid, pluie et/ou neige partout , je suppose que ce n'est pas le pied ! Ici encore bon malgré quelques degrés en moins depuis ce we et tant que je peux, je fais le
jardin , tant de choses à faire encore!!! ùais là, je rame un peu... trop samedi, encore trop hier et là, j'ai pris 2 h
en tout début d'am , à cette heure il fait assez bon et c'est raisonnable! Le soleil est sorti , ouaaaa... quel délice! mais je suis si inquiéte du manque d'eau que je réclame chaque jur dans mes
priéres...


Prends soin de toi ma douce, encore un temps de froid mais" aprés l'hiver, viens toujours le printemps"... Merci de tes visites, ça fait du bien... des bisous tout plein, toksa
ake



dimdamdom59 24/01/2012 12:24


Voilà maintenant que j'ai remis les pendules à l'heure je peux recommencer à bloguer en toute sérénité, j'avoue que tout cela me minait terriblement!!! Je ne suis pas de nature à toujours vouloir
me venger, mais j'ai toujours eu du mal avec l'injustice et d'autant plus quand ça me concerne mdr!!!


Maintenant c'est clair que je n'en parlerais plus!!! Le nouvel annuaire avance à petits pas, mais je peux déjà te dire qu'il sera très réussi!!!


J'aime beaucoup ouvrir ton blog, j'ai l'impression d'ouvrir mes livres d'école hihi!!! C'est vraiment très agréable, si j'avais eu ça quand j'y étais peut-être que je n'aurais pas été nulle en
histoire et géographie hihi!!!


Bon je vais te laisser c'est l'heure de l'apéro mdr!!!


Bisous Ptewi et au plaisir de te lire!!!


Domi.

Dreamokwa - PTEWI 24/01/2012 14:06



Oui j'ai vu ça! je suis passée ce matin entre Annuaire et Domi , j'ai laissé ma trace!!! ben le principal est
que tu as vidé ton sac et que maintenant tu te sens légére et prête à nous accompagner dans des découvertes géniales, dans la joie et la bonne humeur!


l'annuaire actuel me palit bien , je vais donc être ravie du nouveau ... quel travail ! rien ne t'arrête... c'est une grande qualité!!! bravo...


Merci ... ben oui, notre histoire amérindienne reste très vague voir dans les oubliettes de nos livres d'histoire!!! Je pense que moi aussi j'aurai été meilleure dans cette matiére ,
espérons que les cours actuels soient plus " vivants" car parler des morts, d'hier c'est déjà pas simple alors... un peu d'effort Mrs Instits et Profs !!!!


A cette heure , apéro terminé ... ben, bon pousse-café... MDR  ( et sans malveillance de ma part ) comme certains du genre "emmerdeurs" comme j'ai pu lire sur ton blog ( j'en reviens pas!!!)


des bisous tout plein, belle journée et en avant ! toksa ake ma douce


 



marrgaux33 24/01/2012 12:09


superbe rappel historique bise bonne journée

Dreamokwa - PTEWI 24/01/2012 13:58



Hau Margaux,


Merci... un plaisir de revoir  tout ça ! surtout que mes cours d'histoire / géo sont bien loin et que je n'avais pas vraiment le même intérêt qu'aujourd'hui !!! et même pas sûre que instit ou prof parle de ce sujet là qui pourtant est fort interessant ?!


des bisous, toksa ake



jean marie 24/01/2012 10:26


trés bel article,je te souhaite un bon mardi à plus tard bises

Dreamokwa - PTEWI 24/01/2012 13:56



Merci JMarie...


une belle fin de journée à toi aussi, des bisous, toksa ake



Le Tipi ...de Dream-Ptewi

  • : Le blog de DreamOKWA
  • Le blog de DreamOKWA
  • : " AMERINDIENS PASSION "... la Nature, ma vision du monde , mes lectures...et les peuples Amérindiens . Partager et communiquer...
  • Contact

Bienvenue chez DreamOkwa

Feeling_Grizzly-1600x1200.jpg

Un Sujet = Un Article ...

Bury my Heart at Wounded Knee

  WoundedKnee.jpg-29.12.1890.jpg

 

 

 

 

 

 

Archives

Traduction ou Gifs

 

Englishblogger

Englishblogger

españolblogger

deutsch

 

Gifs et compagnie

blogger

ANNUAIRE POUR LES NULS.

 

 

 

 

 

le Cercle des Passions

indian_bear.jpg

indian_turtle.jpg6a00d83516889e53ef00e54f39af358834-800wi.jpgla-terre-entre-nos-mains.jpg

LUNE-FROIDE.jpg