Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 11:17

Le tournant

En 1917, on signale plus de naissance que de décès parmi les Indiens. Ils sont désormais en voie de réapparition.

WOUNDED KNEE tir
Il y a seulement un siécle, en 1890, un jour galcé de décembre, c'était Wounded Knee, l'anéantissement des Sioux dans les grandes plaines du Dakota du Sud. . Cette même date marque aussi la fin de la Frontiére avec un grand F, cette ligne qui reculait toujours pour démarquer le "pays des cow-boys"de celui des Indiens.
C'était la fin du western.


Les Etats-Unis affirmaient alors leur présence - et par voie de conséquence, l'absence de résistance armée indienne - de la côte atlantique à la côte pacifique. La Conquête était terminée , les Indiens pacifiés et l'aide humanitaire remplaçait l'armée. Dans  les réserves la vie s'était organisée mais la survie était difficile.
Le début du XXe siécle marque le point  le plus bas du déclin démographique : deux cent mille à deux cent cinquante mille survivants semblent les fantômes d'un passé "sauvage" voué à l'oubli.


POW WOWfemmes

Ce qui est extraordinaire , lorsqu'on se penche sur l'histoire de Indiens au XXe S, c'est leur résurgence . Grâce à l'effet conjugué de l'amélioration de vie et d'un taux de natalité élevé, la population indienne marque un redressement rapide dès les années 1920. Elle en vient à doubler de 1917 à 1960, atteignant alors plus du demi-million. Elle va tripler au cours des vingt années qui suivent. Aujourd'hui, les Indiens des Etats-Unis sont plus de deux millions.




Il y a cinquante ans, au cours de la Seconde Guerre Mondiale, quelques vingt-cinq mille Indiens se joignent aux GI. Les marins navajos se distinguent dans la guerre contre le Japon en utilisant leur langue comme code secret;  un Indien Pima d'Arizona brandit le drapeau américain au sommet d'une montagne à la bataille d'Iwo Jima.


Ce qui est particuliérement remarquable, quand on examine l'histoire de ces cinquante derniéres années, depuis la derniére guerre, c'est le caractére unique de la présence indienne au sein de la société américaine; ce n'est que depuis 1924 qu'ils sont tous citoyens des Etats-Unis; ils sont membres de communautés à certains égards souveraines dans le giron du systéme politico-juridique américain, mais placées sous la tutelle et l'autorité du gouvernement fédéral.
Leur mobilité ( contrairement à une idée reçue, ils ne sont pas "prisonniers" de leurs territoires) les conduit à se partager , par désir  ou par nécessité, entre les réserves et le monde extérieur.

Quant à leur regard sur l'Amérique, outre l'amertume propre à la "vision des vaincus", Rossel-Means-and-Irene-Bedard ACTEURS
il est empreint , selon les convictions exprimées par les leaders politiques comme par les artistes et les poétes, de la conviction d'entretenir des rapports privilégiés avec le sol américain, d'être en quelque sorte les gardiens du temple.

Comme l'a souligné l'hsitorien américain Alvin Josephy :

" L'Indien a survécu, posant au conquérant blanc un défi que beaucoup de non-Indiens, surtout aux Etats-unis, ne tolérent pas facilement même s'ils le comprennent : ils demandent de rester Indiens. Ce droit implique au fond le droit d'être différent, ce qui aux Etats-Unis va à l'encontre de l'orientation générale..."


On peut dire que la place des Indiens aux U.S.A aujourd'hui - parfois peu enviable mais incontestablement exeptionnelle - est non seulement un défi à l'ombre des conquérants d'antan mais aussi un défi à l' Histoire .
La présence indienne aux U.S.A passe par l'Histoire mais la dépasse. C'est le talent des leaders, des écrivains et des artistes indiens qui se sont fait connaitre au cours de ces derniéres décennies de l'avoir démontré en intégrant une dimension philosophique et spirituelle à leur action et à leurs oeuvres.

OUVRIERS AMERINDIENSEn fait , les Indiens ne sont pas des Américains comme les autres. La plupart d'entre eux se définissent par une double appartenance à la nation américaine et au monde traditionnel de leur communauté tribale. Cela les conduit à passer constamment d'un univers à l'autre, ce qui est pour certains source de déséquilibre , tandis que d'autres y voient le fondement indispensable de leur harmonie intérieure.
Les autres Américains, comme beaucoup d'Européens, s'étonnent que les Indiens défendent avec acharnement les réserves, s'obstinent à y vivre ou à y retourner fréquemment, au lieu de se fondre dans le grand corps de l'Amérique. A Washington, les administrateurs du Bureau des Affaires se sont succédé, tantôt partisans de la préservation des réserves, tantôt de leur disparition progressive. 

C'est justement parce que l'existence même des territoires indiens fut remise en cause auWELCOME KAHNAWAKE cours des années 50 qu'un courant de contestation se déclencha au début des années 60. Les Indiens ont tenu à démontrer , au cours des derniéres decennies , qu'en tant que premiers habitants du Nouveau Monde, ils comptaient conserver ce qui leur reste du continent et demeurer une minorité territoriale. 

Ils s'élevèrent contre la politique de liquidation des terre indiennes, amorcée au cours des années 1950, et par laquelle le gouvernement se proposait de mettre un terme à son statut de tutelle sur les réserves ( ainsi qu'à l'assitance financiére qui en découle) et comptait supprimer l'autonomie des gouvernements indiens. Ils voulurent maintenir la spécificité de leur statut; demeurer différents; continuer à évoluer entre deux mondes, pour préserver l'ancien.

(à suivre)

(de Terre Indienne - Autrement -)

Partager cet article

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article

commentaires

leonie 02/03/2010 20:16


Le peuple indien a raison de vouloir garder son identité, parce que abdiquer signifierait la fin de leur savoir qui contient beaucoup de sagesse qui pourrait être utile un jour  pour
l'humanité.


Dreamokwa - PTEWI 06/03/2010 01:30


re- Leonie, tout à fait d'accord et beaucoup de peuples premiers avec eux! ils possédent  à eux tous réunis  le savoir de nos ancêtres! leurs connaissances sont la richesse
de l'humanité et elles ne doivent pas disparaitre! Merci.... bisous , toksa ake


dany21 02/03/2010 08:46



Bonjour mon amie,
encore un éclairage précieux
sur ce peuple qui défie le temps ...
Bonne journée
Bises - Daniel 



Dreamokwa - PTEWI 02/03/2010 11:03


hau Dany,
ce peuple nous transmet la force et le savoir... si nous écoutions tous avec intensité leur histoire!
Merci à toi, Bises,
Ptewi


anne laure 01/03/2010 20:16


quel plaisir a te lire !!!les indiens sont fascinants !!!
j'attends la suite !!!
gros bisous
anne laure 


Dreamokwa - PTEWI 01/03/2010 22:40


hau Anne Laure,
 je te remercie de partager, avec autant de plaisir , ce qui me semble être  l'histoire d'un peuple fascinant! , Le fait d'être des hommes fiers de ce qu'ils sont, d'avoir su préserver
leur identité malgré tout , me permet de croire que l'Homme peut malgré tout avancer sur la bonne route, dans le bon sens  et vaincre les barriéres. Aprés tout ce que nous connaissons de leur
histoire, je pense que nous avons encore beaucoup à apprendre d'eux...
Promis, la suite dès que possible!!
des bisous du soir, toksa ake et encore Merci .


.Tachka. 01/03/2010 14:17


...suite au prochain épisode !!!!


Le Tipi ...de Dream-Ptewi

  • : Le blog de DreamOKWA
  • Le blog de DreamOKWA
  • : " AMERINDIENS PASSION "... la Nature, ma vision du monde , mes lectures...et les peuples Amérindiens . Partager et communiquer...
  • Contact

Bienvenue chez DreamOkwa

Feeling_Grizzly-1600x1200.jpg

Un Sujet = Un Article ...

Bury my Heart at Wounded Knee

  WoundedKnee.jpg-29.12.1890.jpg

 

 

 

 

 

 

Archives

Traduction ou Gifs

 

Englishblogger

Englishblogger

españolblogger

deutsch

 

Gifs et compagnie

blogger

ANNUAIRE POUR LES NULS.

 

 

 

 

 

le Cercle des Passions

indian_bear.jpg

indian_turtle.jpg6a00d83516889e53ef00e54f39af358834-800wi.jpgla-terre-entre-nos-mains.jpg

LUNE-FROIDE.jpg