Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 00:11

SITTING BULL

 

Sitting Bull ( Taureau assis) vit le jour en 1834. Le lieu de naissance est encore obscur. 

Certains historiens le situent à Willow Creek, un affluent de la Bad River qui se jette dans le Missouri à Pierre. D'autres penchent pour la Grand River. Le nom de son enfance était Slow ( lent ). Il n'avait pas 14 ans lorsqu'il se distingua en tuant un ennemi et un bison. La premiére partie de sa vie est remplie de lègendes dans lesquelles il brille d'un éclat inaccoutumé par ses coups de main contre les Crows et les Blackfeet. Nombreuses sont les histoires qu accompagnent ses entreprises guerriéres et ses chasses.

Sa premiére escarmouche contre les soldats américains eut lieu en juin 1863, pendant les représailles de l'armée contre les Sioux Santees après le " Massacre du Minnesota ", auquel les Sioux Tetons ne participérent pas. L'année suivante, il fut mêlé à la bataille de Killdeer Mountain dans le Dakota. A cette époque , il était vraiment sur le sentier de la guerre . En 1867, son courage et sa sagesse furent reconnus et favorisérent sa nomination comme chef unique de la nation Sioux.


FORT LARAMIE en 1868En 1868, le traité de Laramie , négocié âprement à Fort Rice , donnait aux Sioux tout le territoire du Dakota situé à l'ouest du Missouri et au sud du 46e paralléle. Il était spécifié que ce nouveau morcellement constituerait  leur réserve . Sitting Bull montra ouvertement son opposition à ce traité , qui controlait les mouvements des Sioux et qui en quelque sorte les asujettissait aux Blancs . Une autre clause du traite spécifiait ques les Indiens possédaient des droits de chasse dans les territoires attenant à la réserve , situés à l'ouest des Monts Big Horn . Cependant , dès 1869, le général Sheridan déclara que cette clause était inacceptable et que tout indien rencontré à l'extérieur de sa réserve serait puni impitoyablement. Le jeu de l'officier américain était facile à suivre : en SITTING BULL MAGNIFIQUEdécourageant l'Indien , il l'aménerait plus facilement à se soumettre au Bureau des Affaires Indiennes par l'entremise de ses agences. Cette attitude injustifiée fit souffler un vent de révolte auprés des jeunes guerriers et les poussa à se ranger derriére l'irréductible Sitting Bull, qui recommandait de ne pas croire en la parole des Blancs. De 1870 à 1876, on assiste à des attaques sporadiques de la part des Indiens contre les Blancs et on soupçonne fort Sitting Bull d'en être l'instigateur. En 1875, le chef des Sioux décide d'entrer ouvertement dans le conflit ; il déclare que toutes les terres situées de part et d'autre de la Yellowstone River sont la propriété des Sioux et il défend aux Blancs de s'y aventurer. Sitting Bull s'activa à rassembler les forces indiennes qui virent la défaite de Custer à Little Big Horn.

 

SITTING BULL signatureAprés la bataille, les Sioux se séparérent par groupes et se dirigérent vers le nord. Ceux qui suivirent Sitting Bull et Gall cherchérent refuge au Canada à Fort Walsh. C'est là que Sitting Bull demeura jusqu'en 1881, avec ses plus fidéles guerriers. Mais le gouvernement américain fit pression sur les Canadiens qui ne voulurent pas  mécontenter leurs puissants voisins. An leur tour, les Canadiens forcérent Sitting Bull et ses amis à repasser la frontiére et à se rendre aux Américains. C'est la mort dans l'âme que Sitting Bull remit son sort entre les mains des Américains. Il fut escorté et gardé à vue à Fort Buford sur le Missouri dans la partie extréme du nord-est du Dakota. De là il fut transféré sous bonne garde à Fort Randall, dans le même territoire. Deux ans plus tard, on le transféra à l'agence indienne de Standing Rock. 

De ce moment jusqu'à sa mort en 1890, il continua ses efforts infructueux pour s'affirmer comme chef des Sioux et obtenir de la part des Blancs plus de libertés et de droits pour son peuple. Pendant quelques mois il voyagea avec le fameux cirque de Buffalo Bill. Les administrateurs de l'Agence indienne de Fort Randall furent heureux du départ de Sitting Bull, à cause de sa grande influence sur les Indiens aux idées rebelles.

 

Pendant l'automne de 1890, le mouvement des " Ghost Dances " ( Danse des Esprits ) fit son apparition àGHOST DANCE Standing Rock où Sitting Bull se trouvait. Selon le Messie indien Wovoka, si les Indiens priaient et dansaient avec dévotion pendant longtemps , les guerriers décédés reviendraient sur terre et les Blancs seraient chasser à jamais des territoires indiens. Il est possible que Sitting Bull n'ait pas cru en ces enseignements . Cependant, il est certain qu'il ne fit rien pour décourager son peuple dans sa participation à la " Danse des Esprits ".

STANDING ROCK VERS 1880-1900

 

 

Le 15 décembre 1890, trente-neuf policiers indiens et quatre agents spéciaux commandés par Bull Head et Shave Head se présentérent au camp de Sitting Bull, situé sur la Grand River; ils obéissaient aux ordres de James McLaughlin, l'Agent de Standing Rock. Les policiers tirérent Sitting Bull hors de son lit et l'exposérent à la vue de ses fidéles. Crow-Foot, son fils, dit sur un ton sarcastique : " Tu as toujours voulu passer pour un brave et tu te laisses sortir du lit comme un enfant par les porteurs de plaques.  " Sitting Bull se redressa sous l'injure et refusa de suivre les policiers. Il y eut des bousculades et soudain deux coups de feu furent tirés en provenance de la foule.  Une balle atteignit Bull Head et l'autre Shave Head ; les deux hommes s'écroulérent mortellement frappés. En tombant, Bull Head tira sur Sitting Bull et Red Tomahawk laissa partir son coup de feu sur le chef indien. Une mêlée s'ensuivit au cours de laquelle trois autres policiers furent tués ainsi que huit Indiens. 

YELLOWSTONE RIVER

A la mort de Sitting Bull , l'un des rêves d'une renaissance indienne s'évanouit. Enterré d'abord à Fort Yates, ses restes furent transférés dix ans plus tard à Mobridge , South Dakota, où un monument de granit rouge veille sur son dernier repos.

 

- extrait de Vie et Mort des Indiens d'Amérique -

Partager cet article

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article

commentaires

Le Tipi ...de Dream-Ptewi

  • : Le blog de DreamOKWA
  • Le blog de DreamOKWA
  • : " AMERINDIENS PASSION "... la Nature, ma vision du monde , mes lectures...et les peuples Amérindiens . Partager et communiquer...
  • Contact

Bienvenue chez DreamOkwa

Feeling_Grizzly-1600x1200.jpg

Un Sujet = Un Article ...

Bury my Heart at Wounded Knee

  WoundedKnee.jpg-29.12.1890.jpg

 

 

 

 

 

 

Archives

Traduction ou Gifs

 

Englishblogger

Englishblogger

españolblogger

deutsch

 

Gifs et compagnie

blogger

ANNUAIRE POUR LES NULS.

 

 

 

 

 

le Cercle des Passions

indian_bear.jpg

indian_turtle.jpg6a00d83516889e53ef00e54f39af358834-800wi.jpgla-terre-entre-nos-mains.jpg

LUNE-FROIDE.jpg