Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 11:10

SUD OUEST LowerTwinFall(...) Quand nous passions en voiture devant la maison de campagne d'une femme qui écivait dans le Saturday Evening Post et dans Colliers , mes parents ne tarissaient pas d'éloges sur elle, et l'idée de gagner ma vie en écrivant des histoires a commencé à me séduire. La maniére qu'ont les gens de devenir ce qu'ils sont a quelque chose de profondément hasardeux et comique, qui m'a toujours rappelé la phrase d'Aristophane, " tourbillon est roi" . A la fin des années cinquante, j'ai même rencontré un homme à San Francisco qui m'a confié qu'en grandissant dans une ferme du Dakota du Sud, il avait eu l'ambition de devenir gigolo et maquereau dans une grande métropole - une double vocation à laquelle il consacrait son temps avec une évidente réussite. IN ARIZONA

 

Wordsworth dit que " l'enfant est le père de l'homme " et c'est probablement une très bonne chose qu'enfants nous ignorions cette vérité. Aujourd'hui, les parents soucieux de leur progéniture utilisent cette idée pour tronquer la nature de l'enfance avec leur curiosité excessive et leur ambition sauvage. On remarque souvent une étrange apathie chez ces adultes miniatures à l'occasion de leurs jeux organisés. Les enfants des villes ont même accés à des cours sur la gestion des actions et des obligations en Bourse. 

 

Je dois reconnaître que mes propres lacunes sur le chapitre de la bonne conduite s'expliquaient peut-être par mon amour et ma recherche de la nature sauvage. Comme j'avais lu que les premiers occupants de notre Sud-Ouest aimaient beaucoup les haricots, peu aprés l'aube je partais dans la forêt avec une gourde d'eau et une boite de haricots, ainsi que parfois un arc et des flèches. Je faisais un feu pour réchauffer les haricots, mais le plus souvent je les mangeais froid. Si puissantes étaient les impressions sensuelles de ces promenades précoces que je les retrouve sans effort plus de cinquante ans après. On était alors entiérement dépourvu des opinions , des attitudes et des conclusions qui vous rendent si aisément aveugle à la nature de l'expérience, quasiment à la nature de la nature. 

< De tous ses yeux, le monde de la créature contemple l'ouvert, alors que nos yeux sont tournés vers l'intéieur >, écrit Rilke. Quand nous sommes jeunes dans un cadre naturel , nos yeux ne sont pas tournés vers l'intérieur. C'est extrémement difficile, mais adulte on peut retrouver cet état. 

 

ESCALANTE RIVERIl est bien sûr parfaitement prévisible que le poids du contenu de votre existence va déterminer vos préoccupations présentes, et vous êtes tout à fait impuissant face à cet ensemble de souvenirs et d'idéaux. Vous savez très bien que, selon notre propre vision de myope, seules les étoiles sont à l'abri de nos pulsions déstructrices. Nous ne constituons qu'une seule espéce sur un total estimé à cent millions. Bon nombre d'entre nous ont pris plaisir à savourer notre domination sur toutes ces espéces. En fait, nous avons créé certains aspects de la religion pour nous rassurer et nous convaincre que nous avons raison de souiller toutes ces autres espéces à notre guise. Nous avons organisé une théocratie virtuelle du viol de la terre qui garantit le caractére acceptable , sinon sacré, de toutes nos déprédations. Je me rappelle que ceci est le monde dans lequel je vis. Je connais tous les détails. Rien n'a changé depuis que Mark Twain nous disait que le Congrés abritait les seuls vrais criminels de notre pays. Ces politiciens ont organisé leur propre jeu de canasta dans lequel la terre elle-même constitue un facteur parfaitement dérisoire.

 

Je crois que tout ce que j'ai appris sur les premiers habitants de l'Amérique au ARIZONAcours de mon existence s'est rassemblé en une masse d'anecdotes, un agrégat peu orthodoxe qui me permettrait sûrement pas d'obtenir la moindre unité de valeur en faculté mais qui excéde néammoins les connaissances de 99,999% de mes concitoyens, lesquels se voilent résolument la face devant les péchés commis par leurs ancêtres au détriment de ces gens. Nous devons accepter le fait que la plupart d'entre nous souhaitons connaître seulement ce qui nous convient, et que les pédagogues n'ont fait que de timides percées dans cette direction. J'ai récemment demandé à un ami indien dans quelle mesure il se désespérait de nous voir incapables d'apprendre la moindre chose sur son peuple, aussi simple soit-elle. Il m'a répondu qu'il n'était pas désespéré parce que le fait d'accepter la responsabilité des torts commis est une idée religieuse et qu'il n'avait pas remarqué beaucoup de religion " en activité " dans la culture moderne. Il a ajouté que, sans cet élément de bonne volonté, tous les problémes devaient être traités d'un point de vue légal, parce que c'était là le seul langage efficace pour le changement social.

Quelle tristesse... Aucune justice n'est possible sans avocats.

 

JIM HARRISONQuelques jours plus tard, je me suis dit, " descends donc de tes grands chevaux ", une formule qui est en soi un archaïsme. Je suis apparemment un "Blanc" doté de tous les priviléges inhérents à cet état, ainsi que de ces autres priviléges liés à ma réussite financiére, ce qui me place assez haut dans le classement planétaire par pourcentage. Cela n'éveille pas chez moi la moindre culpabilité supplémentaire parce que j'ai tout accompli par moi-même en écrivant et que je suis donc un opérateur indépendant dans une industrie non extractive. J'ai plutôt foré et creusé dans ma tête, pour ainsi dire . Mon probléme tient à mon sens implacable de la parité, un sens que j'ai acquis à l'étourdi et qui s'applique non seulement à la race humaine, mais aussi aux cent millions d'autres espéces. Je crois vraiment que la réalité est l'agrégat des perceptions de toutes les créatures.

 

( à suivre si....)

------------------------------

 

Pourquoi Jim Harisson ? j'ai lu et lis encore ces livres...

Je me sens bien lors de ces lectures, j'aime son coeur, son esprit ouvert sur des beautés invisibles à beaucoup !

En ce moment, je découvre " Retour en terre " , un roman plein de sensibilité , un hymne à la joie , de la vie à la mort.... 

Ce texte " Seule la vie est éternelle" fait partie d'un des nombreux livre offert par la collection Terre Indienne chez Albin Michel , par le libraire; je les garde précieusement et les relis, parfois, pour ressentir un peu de cette passion qui habite certains écrivains... ils jonglent avec les mots de plus belle maniére que je ne pourrais le faire!!!! 

Bonne lecture..... DES BISOUS   

Partager cet article

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Mes lectures - mes passions...
commenter cet article

commentaires

Le Tipi ...de Dream-Ptewi

  • : Le blog de DreamOKWA
  • Le blog de DreamOKWA
  • : " AMERINDIENS PASSION "... la Nature, ma vision du monde , mes lectures...et les peuples Amérindiens . Partager et communiquer...
  • Contact

Bienvenue chez DreamOkwa

Feeling_Grizzly-1600x1200.jpg

Un Sujet = Un Article ...

Bury my Heart at Wounded Knee

  WoundedKnee.jpg-29.12.1890.jpg

 

 

 

 

 

 

Archives

Traduction ou Gifs

 

Englishblogger

Englishblogger

españolblogger

deutsch

 

Gifs et compagnie

blogger

ANNUAIRE POUR LES NULS.

 

 

 

 

 

le Cercle des Passions

indian_bear.jpg

indian_turtle.jpg6a00d83516889e53ef00e54f39af358834-800wi.jpgla-terre-entre-nos-mains.jpg

LUNE-FROIDE.jpg