Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 08:12

 

i.jpgpeltier.jpgLa parenté était la clé de la stabilité , de l'intégrité, et donc de la survie de la communauté. Chaque individu avait des obligations vis-à-vis de ses parents, et il en attendait en retour aide, conseils, protection ... Les captifs, mais aussi les étrangers qui venaient s'installer dans un village, un campement ou qui s'intégraient à une bande, étaient adoptés afin que leur situation cesse d'être ambiguë et que l'intégrité du groupe soit préservée.

 

Les Anciens jouaient un rôle capital. Les parents étant trop pris par leurs multiples tâches quotidiennes et ne possédant pas toujours les connaissances ou la sagesse nécessaires, l'éducation d'un enfant incombait principalement à ses grands-parents.

 

Les Anciens étaient la référence culturelle et morale; ils étaient aussi les dépositaires et les transmetteurs de la tradition de leur peuple ( mythologie, valeurs spirituelles...)

Les membres d'un clan (groupe formé de deux ou plusieurs familles ou lignages) étaient liés par la croyance en un ancêtre commun qui était un esprit, animal ou végétal, appelé totem , d'un mot algonquien que les Ojibways prononçaient ototeman ( son frère- sa soeur) Ainsi, les Iroquois par exemple, étaient divisés en plusieurs clans dont ceux de la Tortue, de l'Ours ou du Loup. A la tête de chaque clan on trouvait une mère de clan.

LOUP

 

 

 

 

Le totem pouvait aussi être un animal qui avait joué un rôle dans la vie de l'ancêtre commun. Ainsi, les Osages du clan de l'Araignée racontaient qu'une fois un jeune homme s'était mis en quête de l'animal qu'il pourrait bien adopter comme totem. Alors qu'il suivait les traces d'un cerf dans la forêt, il se trouva pris dans une grande toile d'araignée. Celle qui l'avait tissée lui demanda comment il était arrivé là. Le jeune homme répondit qu'il était à la recherche d'un animal très fort pour en faire son totem. L'araignée reconnut qu'elle était petite et faible, mais vanta sa patience. Elle lui fit remarquer que tôt ou tard les êtres vivants venaient à elle et se prenaient dans sa toile , comme lui. Impressionné par ses arguments, le jeune homme retourna dans son village et s'empressa d'adopter l'araignée comme totem. Un individu appartenant à une société où le totémisme était inconnu pouvait tout de même entretenir une relation privilégiée avec un esprit-animal qui devenait son esprit-gardien.SOURIS

 

Membres d'un clan et individus adoptaient souvent les caractéristiques de leur animal totem ou de leur esprit-gardien. On disait de ceux du Clan de l'Ours, par exemple, qu'ils étaient forts et belliqueux. La souris étant , parait-il, très myope, les Cheyennes du clan de la Souris avaient une vision du monde tout à fait particuliére : ils faisaient très attention à ce qui se passait autour d'eux, mais se désinteressaient totalement de ce qui était éloigné dans le temps comme dans l'espace.

 

(photo 1: d'un tableau de Leonard Peltier)

Partager cet article

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article

commentaires

Josiane 23/02/2011 10:10



Bisous, bisous.



Le Tipi ...de Dream-Ptewi

  • : Le blog de DreamOKWA
  • Le blog de DreamOKWA
  • : " AMERINDIENS PASSION "... la Nature, ma vision du monde , mes lectures...et les peuples Amérindiens . Partager et communiquer...
  • Contact

Bienvenue chez DreamOkwa

Feeling_Grizzly-1600x1200.jpg

Un Sujet = Un Article ...

Bury my Heart at Wounded Knee

  WoundedKnee.jpg-29.12.1890.jpg

 

 

 

 

 

 

Archives

Traduction ou Gifs

 

Englishblogger

Englishblogger

españolblogger

deutsch

 

Gifs et compagnie

blogger

ANNUAIRE POUR LES NULS.

 

 

 

 

 

le Cercle des Passions

indian_bear.jpg

indian_turtle.jpg6a00d83516889e53ef00e54f39af358834-800wi.jpgla-terre-entre-nos-mains.jpg

LUNE-FROIDE.jpg