Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 00:29

C' ETAIT UN BEAU RÊVE

 

"Je ne comprenais pas, alors, que nous avions atteint la fin amère.

Lorsque du sommet de ma vieillesse je fais un retour sur le passé,je vois encore les femmes et les enfants massacrés, jonchant le fond du ravin tortueux dans toute son étendue avec autant de netteté que si j'avais la scéne sous les yeux, comme à l'époque de ma jeunesse. Et je m'aperçois que quelque chose d'autre est mort dans ce bain sanglant, enseveli par la tourmente de neige.
Le rêve de tout un peuple... C'était un beau rêve...
l'alliance de la nation est brisée, dispersée aux quatre vents.

Le noyau n'est plus, et l'arbre est mort."
ELAN - NOIR

29-DECEMBRE-WOUNDED-KNEE.jpg


 

 

 

Au camp de Wounded Knee Creek, les Indiens reçurent l'ordre de s'arrêter pour être comptés méticuleusement ; ils étaient 120 hommes et 230 femmes et enfants. En raison de l'obscurité, le major Whitside décida d'attendre le lendemain pour désarmer les prisonniers. Il leur assigna un terrain dans l'alignement du camp militaire, du côté sud, leur distribua des vivres et, comme ils manquaient de toiles et de peaux de bêtes pour faire des abris, il mit à leur disposition plusieurs tentes. (...)
< Le lendemain matin il y eut une sonnerie de clairon ; soudain je vis des soldats monter  cheval et nous encercler. On nous annonça que tous les hommes devaient se rassembler au centre pour un interrogatoire puis qu'ils allaient être acheminés vers Pine Ridge. Grand-Pied fut transporté et installé devant sa tente et ses compagnons âgés furent groupés tout autour de lui. >
Aprés avoir distribué les biscuits pour le petit déjeuner, le colonel Forsyth informa les Indiens qu'ils seraient désarmés tout de suite.
< On nous demanda nos fusils et munitions . Nos armes furent entassées en faisceaux au milieu de l'enceinte > Les militaires ne semblaient pas satisfaits du nombre des armes rendues, aussi firent-ils fouiller les tentes par les soldats. (...)
Toujours insatisfaits, les officiers ordonnérent aux guerriers d'ôter leurs pagnes et  leurs couvertures afin de se soumettre à une fouille. Les visages des Indiens exprimérent la colére, mais seul le sorcier , Oiseau-Jaune, protesta ouvertement. Il esquissa quelques pas de la Danse Des Esprits et entonna un chant sacré, rassurant les guerriers en leur affirmant que les balles des soldats ne pouvaient pas traverser leurs vêtements sacrés. (...) Les soldats ne découvrirent que deux fusils sur les Indiens, dont l'un était un winchester neuf qui appartenait à un  jeune Minneconjou nommé Coyote-Noir. Le jeune Indien brandit le Winchester au-dessus de sa tête, s'écriant qu'il avait payé beaucoup d'argent pour cette arme et qu'elle était à lui.
< S'ils l'avaient laissé tranquille , il aurait déposé son arme à l'endroit indiqué. Mais au lieu de cela ils s'emparérent de lui et le tournérent vers l'est. Même alors il n'était toujours pas inquiet . Il ne pointait la gueule de son fusil sur personne. Son intention était visiblement de déposer son arme. Ils se jetérent sur lui et saisirent l'arme qu'il était sur le point de déposer. A peine l'eurent-ils fait tourner sur lui-même qu'on entendit une détonation, un claquement sec . Je ne pouvais dire si quelqu'un était touché, mais l'explosion fut suivie d'un bruit retentissant. >

Pendant les premiers moments du déchainement meurtrier, la fusillade fut étourdissante, et l'air devint suffoquant à cause de la fumée de la poudre. Parmi les mourants qui étaient étendus sur le sol gelé se trouvait Grand-Pied. Puis il y eut une bréve accalmie dans le crépitement de la fusillade, tandis que de  petits groupes d'Indiens et de soldats s'empoignaient dans un corps à corps acharné, utilisant des couteaux, des massues et des pistolets.  Comme seuls quelques rares Indiens disposaient d'armes , il ne leur restait qu'une seule chance : la fuite. Aussitôt, les mitrailleuses Hotchkiss ouvrirent le feu sur les fuyards, ratissant tout le camp indien, déchiquetant les tentes sous une pluie de balles , tuant hommes, femmes et enfants. (...)

Lorsque la folie meurtriére prit fin, Grand - Pied et plus de la moitié de son peuple étaient morts ou griévement blessés; officiellement 153 personnes furent trouvées mortes, mais bon nombre des blessés succombérent par la suite dans leur fuite désespérée.  Le total des morts approchait de 300 , or le clan avait compté initialement 350 hommes, femmes et enfants. (...)

Aprés avoir conduit leurs propres blessés au district de Pine Ridge , un détachement de soldats inspecta le champ de bataille de Wounded Knee, ramassa les Indiens qui étaient encore en vie ; comme à la fin de la journée une tempête de neige s'annonçait, les Indiens morts furent laissés sur place , gisant à l'endroit même où ils étaient tombés.
Arrivés à  pine Ridge, les baraquements étaient complets ; les blessés furent laissés dans les voitures sans toit, malgré le froid glacial, la nuit tombée, tandis qu'un officier partait à la recherche d'un abri. Finalement, on leur ouvrit les portes de la mission épiscopale, on en sortit les bancs et on répandit à l'intérieur de la paille sur le sol raboteux.

? ! ? ! ? ! ? ! ? ! ? !  ? ! ? ! ? ! ? ! ? ! ? ! ? ! ? ! ? ! ? ! ?

C'était le quatriéme jour aprés le fête de Noël
en l'an 1890 de "Notre Seigneur" . 
Lorsque les premiers corps déchiquetés et ensanglantés furent transportés dans l'église éclairée aux chandelles, ceux qui n'avaient pas perdus connaissance purent apercevoir des guirlandes de Noël suspendues aux chevrons sous le ciel ouvert.
Au-dessus de la chaire, à travers le sanctuaire, était étendue une banniére qui portait l'inscription peinte d'une main malhabile :

PAIX SUR TERRE AUX HOMMES DE BONNE VOLONTE .

( TEXTE DE :ENTERRE MON COEUR à WOUNDED KNEE )
de DEE BROWN
  



           Un hommage à rendre au peuple amérindien ...
  sans oublier toutefois toutes les souffrances actuelles dans ce monde égoïste , 

 replié sur le " MOI JE ..."

en oubliant l'entraide,l'amour et l'amitié, le respect, la compréhension ,le partage, la différence...

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article

commentaires

jean marie 31/12/2011 09:15


bonne fin d'année,bon reveillon et que 2012 soit pour toi et tes proches une trés bonne année,bises

Dreamokwa - PTEWI 01/01/2012 19:05



Meilleurs Voeux JMarie.... que 2012 soit belle et remplie de Bonheur...


des bisous, toksa ake



Liliane 29/12/2011 15:25


Que de massacres inutiles... Très bel article !
Bon bout d'an.
Bisous.

Dreamokwa - PTEWI 01/01/2012 19:07



... des massacres depuis des millénaires et rien ne change ???


Souhaitons que la Conscience s'éveille où nous courons à notre perte ? j'espére que tu as passé un bon réveillon , et une belle 1er journée ... des bisous, toksa ake



Josiane 29/12/2011 09:48


Et les tueries continuent, plus sur les indiens mais toujours des êtres sont massacrés par d'autres, quand donc l'homme s'ouvrira t'il à l'amour,, quand il sera trop tard ?....


Bisous

Dreamokwa - PTEWI 01/01/2012 19:08



????? Là est la Question ?!


Meilleurs Voeux ma douce ... te souhaitant que du Bonheur, la Santé et enfin la Paix sur la Terre...


des bisous, toksa ake



margaux33 29/12/2011 09:08


se souvenir ! plus jamais ça !


paix !!! bises

Dreamokwa - PTEWI 01/01/2012 19:08



Pace, Salute ...


bises



Marc Lefrançois 29/12/2011 09:03


C'est terrible et bien triste... enfin, je te souhaite quand même de belles fêtes de fin d'année...

Dreamokwa - PTEWI 01/01/2012 19:10



...terrible et triste car rien ne change! aujourd'hui comme hier, les Hommes se détruisent!!!


 


Meilleurs Voeux à toi et tous les tiens,


merci de ta visite, bien à toi, toksa ake



Le Tipi ...de Dream-Ptewi

  • : Le blog de DreamOKWA
  • Le blog de DreamOKWA
  • : " AMERINDIENS PASSION "... la Nature, ma vision du monde , mes lectures...et les peuples Amérindiens . Partager et communiquer...
  • Contact

Bienvenue chez DreamOkwa

Feeling_Grizzly-1600x1200.jpg

Un Sujet = Un Article ...

Bury my Heart at Wounded Knee

  WoundedKnee.jpg-29.12.1890.jpg

 

 

 

 

 

 

Archives

Traduction ou Gifs

 

Englishblogger

Englishblogger

españolblogger

deutsch

 

Gifs et compagnie

blogger

ANNUAIRE POUR LES NULS.

 

 

 

 

 

le Cercle des Passions

indian_bear.jpg

indian_turtle.jpg6a00d83516889e53ef00e54f39af358834-800wi.jpgla-terre-entre-nos-mains.jpg

LUNE-FROIDE.jpg