Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 14:45

KACHINASAux yeux des premiers Américains, la nature et la spiritualité sont indissociables et interdépendantes, car un esprit réside en toute chose. La terre est au centre de ce systéme , elle est le meilleur exemple du cycle génération- destruction -régénération , par lequel toute chose et tout être vivant doivent passer. La conception de la terre en tant que force nourriciére trouve son expression dans le culte de la Terre Mère , un culte commun à tout le continent, et l'un des plus  anciennement attesté avec celui des ancêtres et des morts.( photo ci-contre : kachinas hopis)

A la base de la plupart des traditions indiennes et inuits, on trouve deux idées fondamentales : les êtres vivants sont  les hôtes de la terre, et les hommes sont enracinés dans cette terre qui leur donne vie comme elle donne vie à la plante.

L'humain n'est pas considéré comme plus important que l'animal, le végétal ou le minéral. Tous les OURS POLAIRE SCULPTEéléments de la Création se partagent la Terre à égalité, et chacun est responsable des autres. Une attitude en contradiction avec la tradition judéo-chrétienne dans laquelle Dieu accorde aux humains la domination sur la Terre et sur toutes ses autres créatures.

Selon diverses mythologies autochtones d'Amérique du Nord, le monde aurait été créé par un ou plusieurs animaux . Le Créateur peut être un rat musqué qui plonge au fond de l'océan primordial pour ramener la boue qui servira à créer la terre ferme. Un autre récit de la Création raconte comment Coyote créa la tere en soufflant sur la boue que des canards avaient remontée du fonds des eaux.( photo d'une sculpture inuit d'ours polaire)

 

Les animaux jouent souvent un rôle de premier plan en apprenant aux humains comment ils doivent se comporter. Dans la plupart des contes, les " décepteurs" sont des animaux qui font bénéficier leurs voisins les humains de leçons de morale salutaires.

Au coeur de toutes les cultures indiennes et inuit, on trouve un même respect religieux, une même vénération pour le contexte    géographique propre à chacune de ces cultures. Le paysage est sacré car il est source d'identité et de force. Alfonso Ortiz , un anthropologue tewa ( Indien Pueblo de la région de Santa Fe) a rapporté que sa grand-mère lui conseillait de revenir chez lui aussi souvent que possible, dès qu'il sentait qu'il perdait son âme, afin de se ressourcer spirituellement à l'ombre des quatre montagnes sacrées qui marquent les limites du pays tewa. BADLANDS DAKOTA SUD

photo ci-dessus :Les Badlands (Dakota du Sud), haut lieu sacré des Sioux Lakotas. Les adeptes de la danse des Esprits s'y réfugièrent en 1890 avant le massacre de Wounded Knee.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article

commentaires

Le Tipi ...de Dream-Ptewi

  • : Le blog de DreamOKWA
  • Le blog de DreamOKWA
  • : " AMERINDIENS PASSION "... la Nature, ma vision du monde , mes lectures...et les peuples Amérindiens . Partager et communiquer...
  • Contact

Bienvenue chez DreamOkwa

Feeling_Grizzly-1600x1200.jpg

Un Sujet = Un Article ...

Bury my Heart at Wounded Knee

  WoundedKnee.jpg-29.12.1890.jpg

 

 

 

 

 

 

Archives

Traduction ou Gifs

 

Englishblogger

Englishblogger

españolblogger

deutsch

 

Gifs et compagnie

blogger

ANNUAIRE POUR LES NULS.

 

 

 

 

 

le Cercle des Passions

indian_bear.jpg

indian_turtle.jpg6a00d83516889e53ef00e54f39af358834-800wi.jpgla-terre-entre-nos-mains.jpg

LUNE-FROIDE.jpg