Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 17:15

L'invasion blanche anéantit l'équilibre de leur univers.

" L'homme blanc détruit tout ce qu'il touche "

 

RUEE VERS L ORLes Indiens virent , en  un laps de temps relativement bref, s'effondrer leurs valeurs les plus précieuses.La terre changea d'aspect: des voies ferrées parcoururent  en tous sens leurs plaines infinies;le gibier s'enfuit à l'approche des colons; des forts, des villes s'élevérent sur leurs terrains de chasse;

les chercheurs d'or, puis les prospecteurs de pétrole retournérent le sol jusqu'à le rendre méconnaissable;le bison disparut...

 

Déracinés, harcelés par le gouvernement, les Amérindiens sentirent l'espace rétrécir BISON CONTRE LOCOautour d'eux. La maladie, l'alcool, la famine diminuérent leurs forces.

Nombre d'entre eux choisirent de se donner la mort , car, disaient-ils, 

"leur âme avait été volée".

Les puissances surnaturelles qui leur permettaient de " marcher d'un pas ferme

sur le sentier sacré de la vie " vinrent à manquer.

Ils se sentirent faibles, désemparés, disséminés dans un univers de plus en plus hostile.Ils disaient :

 

" Nous n'avons jamais eu peur des grandes plaines ouvertes, des collines ondoyantes, des torrents abrupts. Seul l'homme blanc y est dépaysé. Lui seul parle de terres incultes, infestées d'êtres et d'animaux sauvages. Pour nous, tout était Harmonie. Le monde était riche et les bienfaits du Grand Mystére nous entouraient. L'homme blanc est arrivé, il a répandu l'injustice, a détruit nos biens, et tout nous est aujourd'hui étranger... Lorsque les animaux de la forêt s'enfuirent à son approche, l'univers cessa pour nous d'être familier. "

yelloD2_5.jpg

Les Amérindiens virent les puissances de la Nature les abandonner. Les anciens rites s'avéraient impuissants à repousser l'envahisseur. De nouveaux cultes devenaient nécessaires.

Un peu partout en Amérique du Nord apparurent alors des prophétes qui tentèrent d'insuffler

à leur peuple des forces neuves.

Certains se dirent: la puissance de l'homme blanc est illimitée; peut-être tire-t-il cette puissance de ses dieux. Et ils se tournérent vers le christianisme dans l'espoir de retrouver l'équilibre des premiers jours...Tous avaient toujours étaient prêts à adjoindre de nouveaux rites à leur religion si ceux-ci s'avéraient utiles. ils acceptérent la venue de missionnaires parmi eux. L'absence de danse, la génuflexion, le luxe ostentatoire de l'Eglise leur inspiraient de la méfiance. Mais ils n'avaient pas le choix. Ils incorporérent Jésus, Marie, ainsi que quelques saints, à leur panthéon. Ils connurent le baptême et acceptérent de porter des noms anglais ou espagnols, qui leur semblaient contenir des pouvoirs mystérieux.

 

LA PISTE DES LARMES 1830Vers 1790, les Cherokees adoptérent les moeurs des envahisseurs. Ils apprirent à lire, à écrire; ils construisirent des écoles, des bibliothéques, des églises. En 1828, ils éditaient déjà leur propre journal et préparaient une Constitution écrite, l'établissement d'une Cour Suprême et la rédaction d'un code civil. Le Removal Act vint quelques années plus tard "couronner leurs efforts": il leur enjoignait de quitter leurs champs et leurs villages, de se déplacer sans tarder sur un plateau aride et de céder leurs terres fertiles aux colons blancs. Evangélisés, civilisés, ils restaient des Indiens. De quel droit envisageaient-ils de "jouir des bienfaits de la civilisation et du christianisme sur un sol honnêtement hérité de leurs pères? " On les déposséda de leurs biens, on détruisit leurs écoles et leurs fermes. A la pointe de la baïonnette, ils entreprirent en plein hiver une marche de 1 500 km qu'ils appellent aujourd'hui encore la " Piste des larmes " ; 4 000 Cherokees moururent durant l'exode. Le christianisme n'était pas pour les indiens.

 

Un peu partout en Amérique, se levèrent alors des prophétes prêchant la résurrection du peuple rouge. Ils annonçaient la fin du monde , l'extermination de l'envahisseur, le retour des anciens jours. Chief Joseph Brant Memorial Brantford Ontario 1886 MonumentTenskwatawa souleva les Shawnees en 1795 : les leaders de la rébellion tombèrent sous les balles des soldats du Général Harrisson ou périrent de la petite vérole. Smohalla, fondateur de la religion des Dreamers, promit l'apocalypse aux Nez-Percés vers 1850. Il prêchait le retour aux traditions ancestrales et le rejet de tout ce que la civilisation blanche pouvait apporter. Il disait :

" Vous me demandez de labourer le sol. Dois-je prendre un couteau et ouvrir la poitrine de ma mère? A ma mort, elle refusera de me garder en son sein. Vous me demandez de retirer les pierres de la terre. Dois-je découper la peau de ma mère pour lui arracher ses os? A ma mort, elle ne me permettra pas de retourner dans son corps pour naître à nouveau. Vous me demandez de couper l'herbe, de faire du foin, de le vendre, de devenir riche comme un Blanc. Mais comment oserais-je couper les chevaux de ma mère? "

Chef Joseph inspiré par l'enseignement du prophéte mena son peuple dans une guerre sacrée. Sa femme et ses enfants furent massacrés par les soldats. Affamé, épuisé, mort de froid, il se rendit alors qu'il s'apprêtait à traverser la frontiére canadienne.

" Je suis las de me battre, mon peuple me demande à manger et je n'ai rien à lui donner. Il fait froid. Nous n'avons ni couverture ni bois. Mon peuple a faim. Où est ma petite fille? " 

Les Nez-Percésfurent déportés dans le Nord de l'Etat de Washington.

 

Wodzuwob, un Païute du Nevada, prêcha à son tour la guerre sainte. Il annonçait lui aussi la fin du monde, et ajoutait que les Indiens échapperaient au cataclysme s'ils suivaient les danses que lui avait révélées le Grand Esprit. Son enseignement inspira Wowoka, fondateur du culte de la Ghost Dance. Le destin de Wowoka , le sort de ses fidéles sont en tous points exemplaires.

 

Tous les prophètes indiens recevaient une vision, un message de délivrance. Ils entraient ART AMERINDIEN tipi decoregénéralement en transe, passaient par une mort et une résurrection, rencontraient une puissance surnaturelle qui leur annonçait la fin de leurs souffrances , la disparition de l'homme blanc, la renaisance du peuple rouge. Ils recevaient en outre la connaissance de chants, d'une danse, d'un rite, d'une technique propres à rendre cette renaissance possible.

 

Le père de Wowoka, un fidéle de Wodzuwob, était un shaman puissant. Il affirmait que la cruauté, l'injustice des Blancs entraineraient forcément la mort de la civilisation blanche. Que celle-ci s'anéantirait d'elle-même et que les Indiens échapperaient à ce processus de destruction dans lequel ils étaient entrainés malgré eux. Il disait :

"Un nouveau monde verra le jour, dans lequel les Indiens morts sortiront de leurs tombes

pour vivre en paix sur les terres qu'ils aimaient."

PROPHETIE PAIUTE WOWOKA1888

A la mort de son père, Wowoka fut recueilli par une famille blanche, les Wilson . Il mena une existence anonyme jusqu'au jour où dans une transe , alors qu'une éclipse de soleil obscurcissait le ciel , il s'écroula sur le sol. On le crut mort. A son réveil, il raconta avoir été possédé par un Esprit puissant et avoir vu les morts de sa tribu vivre à nouveau. Il prédit qu'une immense masse de boue se préparait à recouvrir la terre et à détruire la race et la civilisation blanches. Il annonça que la terre reviendrait verte à la mort du dernier Blanc, que les Indiens retrouveraient la paix des premiers temps, l'amitié des animaux, et que les morts ressusciteraient. Il enseigna une danse et des chants permettant d'éviter le cataclysme et de trouver des forces surnaturelles.

Son message se propagea comme une traînée de poudre. Du Nevada, il atteignit le Colorado puis l'Utah, l'Idaho... Les Shosshones, les Arapahos, les Cheyennes, les Kiowas, les Wichitas dansèrent en cercle en chantant... Wowoka ne chercha jamais à divulguer lui-même son enseignement. Il ne prétendit jamais être le messie que ses disciples attendaient. Il se borna à annoncer la bonne nouvelle. De tout l'Ouest des Etats-unis, il reçut des délégations prêtes à répandre sa parole.

Tous les peuples désespérés de l'Ouest dansèrent en cercle comme l'enseignait le prophéte. Wowoka ne prêchait pas la guerre. Mais les Sioux, affamés, exaspérés, dansérent une danse de mort. La danse leur inspira la fabrication de chemises sacrées en peaux de daim, décorées de plumes d'aigle, des symboles de la lune, du soleil, des étoiles, du zigzag de l'éclair, qui avaient le pouvoir de détourner les balles et de les renvoyer sur leurs ennemis. Ils ansèrent autour de l'Arbre de Vie, le cotonnier(?) , le poteau central de l'Univers.


DANSE DES ESPRITS Ghost Dance 

Ils tentèrent une derniére fois de faire refleurir l'arbre sacré de la tribu.

 

extrait de "Terre Sacrée" : La dernirèe voix. de Serge Bramly

 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article

commentaires

appartement nice 02/02/2012 09:22


c'est intéressant cet article

Dreamokwa - PTEWI 02/02/2012 10:23



... l'Histoire est interessante même si rien ne change, que les leçons du passé n'éveillent pas la Conscience des Hommes. Tragique, sanglante... L'histoire de ces peuples est commune pour
tant d'autres aussi et c'est hallucinant que ça continue encore et toujours... mais il faut le dire, en parler pour ne pas oublier et savoir tiré des leçons qui pourraient faire toute la
différence !


Merci de ton passage, bien à toi, toksa ake



jean marie 02/02/2012 08:27


trés bon article et bravo,je te souhaite un bon jeudi,bises

Dreamokwa - PTEWI 02/02/2012 10:19



Bonne journée JMarie... sous la neige et le froid, mais l'hiver est bien là !!!!


des bisous, toksa ake



Amigo13 02/02/2012 01:13


Je vais faire court car je suis révolté par ce récit dont je ne connaissais que les grandes lignes.


Le Sang que la plus grande nation d'aujourd'hui a dans son passé, comme toutes les Nations Colonisatrices et soit-disant civilisées ... n'a pas assagit les Hommes,
et leur soif de conquête. De nos jours .. c'est plus subtil..


Conquérir par la force et les atrocités, voler, piller et imposer ses lois et convictions religieuses (je préfère ne pas aborder le domaine de la Religion qui de
tous temps et encore de nos jours est le fil conducteur de la plupart des guerres) ... tout celà n'a rien de très glorieux ....


Allez j'arrête ou tu vas être obligée d'ouvrir un second Blog


Bisous et Douce Nuit ...

Dreamokwa - PTEWI 02/02/2012 10:18



...Rien de glorieux, c'est clair! Les leçons du passé n'ont rien changé et tout continue... La Conquête des territoires, des richesses de la terre, etc...sont aujoud'hui encore sources de
conflits, de massacres... Comme quoi, le prophéte à la vision si "effroyable" pour les Blancs n'a peut être pas su voir dans le Temps des Rêves... ça nous pend au nez d'une maniére ou d'une autre
, vu le ryhtme que prend tout ce merdier mondial !!!


grrrrrrrrr... stop !!! et pas le temps pour un 2e blog!!


des bisous, belle journée à toi , toksa ake ( tu dois avoir de la neige ?! ici quelques flocons seulement.. et toujours pas d'eau ! )



arlette 02/02/2012 00:55


quel beau récit de ce tragique épisode


bisous et bonne nuit

Dreamokwa - PTEWI 02/02/2012 10:13



...et malheureusement il y en a trop de ces tragiques épisodes! tant de peuples opprimés pour des futilités ! la terre appartient à tous les Hommes, chacun sa propre religion sans en
faire une affaire " d'état ! tout serait si beau ...


bisous et belle journée, toksa ake



margaux33 01/02/2012 20:25


magnifique et triste récit qui leur rend hommage


bises

Dreamokwa - PTEWI 01/02/2012 21:10



Merci Margaux ! Ils sont souffert mais ils sont toujours là.... je trouve que grâce à leur histoire  , ( comme celles d'autres peuples Premiers ) les Hommes pourraient en tirer des
leçons, leur souffrance ne serait pas pour rien car, malheureusement,  l'Equilbre est anéanti de +en+


des bisous, bonne soirée, toksa ake



Le Tipi ...de Dream-Ptewi

  • : Le blog de DreamOKWA
  • Le blog de DreamOKWA
  • : " AMERINDIENS PASSION "... la Nature, ma vision du monde , mes lectures...et les peuples Amérindiens . Partager et communiquer...
  • Contact

Bienvenue chez DreamOkwa

Feeling_Grizzly-1600x1200.jpg

Un Sujet = Un Article ...

Bury my Heart at Wounded Knee

  WoundedKnee.jpg-29.12.1890.jpg

 

 

 

 

 

 

Archives

Traduction ou Gifs

 

Englishblogger

Englishblogger

españolblogger

deutsch

 

Gifs et compagnie

blogger

ANNUAIRE POUR LES NULS.

 

 

 

 

 

le Cercle des Passions

indian_bear.jpg

indian_turtle.jpg6a00d83516889e53ef00e54f39af358834-800wi.jpgla-terre-entre-nos-mains.jpg

LUNE-FROIDE.jpg