Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 09:05

ECRITURE AMERINDIEN SUR PEAUUn Européen conçoit le passé comme une longue route toute droite qui conduit d'ici et maintenant vers un lieu situé au-delà de l'horizon. Ce point de vue fait du passé un endroit éloigné et étranger, et coupe l'homme d'aujourd'hui de celui d'hier , y compris de ses ancêtres.

Au contraire, de nombreuses tribus indiennes conçoivent l'écoulement du temps comme cyclique, jalonné par la naissance, la croissance, la maturité , la mort et la régénération de toutes les créatures qui se partagent la Terre : les plantes, les animaux, les humains. Une conception inspirée des cycles solaire et lunaire . Le passé est le lieu où se trouve désormais tout ce qui a accompli son cycle naturel, non pas distant du présent mais immanent à lui.

 

Le lever et le coucher du soleil dictent le rythme de base de la vie quotidienne de chaque Indien, quelle que soit sa culture. Pour le long terme, il observe un calendrier naturel dont les divers repères sotn les modifications saisonniéres de son environnement. Le frai des saumons est une date aussi importante pour les Indiens de la côte N-O que la maturité du cactus saguaro pour les Indiens des déserts du S-O. Les Iroquois célébrent la venue du Printemps , de l'été puis de l'automne en se basant sur l'écoulement du sirop d'érable ( février-mars) , la maturité des premiéres fraises ( juin) et la récolte du maïs (octobre).

Il est probable que certains Indiens mesuraient le temps en observant la position des corps célestes.

Le smystérieuses "roues medecines" du nord des Grandes Plaines ont peut-être servi à repérer de événements astronomiques ... Photo LO 3947

 

Un passé toujours vivant

 

Beaucoup d'Indiens croient que leurs ancêtres ne sont jamais très loin d'eux, et qu'après leur mort ils les rejoindront dans un autre état d'existence , qui se trouve être enchâssé dans le présent. Là où un Européen dirait : < Grand-Père vivait au début du XX siécle et Sitting Bull au XIX > , un Sioux dit : < Grand-Père et Sitting Bull sont ici présents >.

La présence aimante des ancêtres est rappelée en permanence par les oeuvres d'art et les récits traditionnels. Ainsi , les Indiens de la côte N-O vivaient-ils dans un univers saturé de représentaions du Corbeau , de l'Orque et d'autres ancêtres mythiques responsables de la création du monde et des hommes.

Ces figurations , plus ou moins réalistes, étaient omniprésentes sir les mâts totémiques, les maisons, les canots, les vêtements, les masques , les objets du culte, les outils et  les ustensiles de tous les jours.


MATS TOTEMS TSIMSHIANS

 

photo "Spirale et Croix" = tracées dans le roc par les Anasazis, des paléo-Indiens , prés de Tuba-City , arizona. De tels "cadrans solaires" pouvaient aider à déterminer les dates de plantation et de récoltes. Chez Les Hopis, un "guetteur de soleil" observait chaque jour l'astre à son lever pour déterminer les dates des solstices.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article

commentaires

Le Tipi ...de Dream-Ptewi

  • : Le blog de DreamOKWA
  • Le blog de DreamOKWA
  • : " AMERINDIENS PASSION "... la Nature, ma vision du monde , mes lectures...et les peuples Amérindiens . Partager et communiquer...
  • Contact

Bienvenue chez DreamOkwa

Feeling_Grizzly-1600x1200.jpg

Un Sujet = Un Article ...

Bury my Heart at Wounded Knee

  WoundedKnee.jpg-29.12.1890.jpg

 

 

 

 

 

 

Archives

Traduction ou Gifs

 

Englishblogger

Englishblogger

españolblogger

deutsch

 

Gifs et compagnie

blogger

ANNUAIRE POUR LES NULS.

 

 

 

 

 

le Cercle des Passions

indian_bear.jpg

indian_turtle.jpg6a00d83516889e53ef00e54f39af358834-800wi.jpgla-terre-entre-nos-mains.jpg

LUNE-FROIDE.jpg