Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 19:45

 

 

  Bande annonce du film de Simoneau : BURY MY HEART AT WOUNDED KNEE

 

Ce film se déroule seulement que sur les 2 derniéres parties du livre de Dee Brown,et il est vraiment d'une exactitude douloureuse ; malgré tout , il est réellement magnifique , certainement parce que les acteurs semblent " vivre leur Histoire " et j'ai eu la sensation de regarder un reportage , de ressentir la colére et le désespoir ... Bouleversant !

alors, je conseille à tous ceux qui veulent en apprendre davantage de voir ce film magnifique ( à la vente en version sous-titrée) et de lire le livre de Dee BROWN.

 





Fort Laramie Treaty (1868)

L'Histoire d'un massacre

 

De 1830 à 1840, les troupes américaines traversérent à plusieurs reprises les grandes Plaines de l'Ouest (...).

 

En 1851, prés de Fort Laramie, se tint la plus grande assemblée indienne jamais enregistrée : de 8 000 à 12 000 participants, représentant les Atsinas, les Arikaras, les Crows, les Cheyennes, les Shoshones, les Sioux, les Assimboines et les Arapahos se réunirent pour convenir d'une paix générale. Les Indiens acceptaient de laisser passer sur leurs terres les chariots à bâche des pionniers; le Gouvernement des Etats-Unis promettait en échange aide et protection...

 

Dix ans plus tard, la vache d'un colon était abattue par un Indien Sioux. Le colon déposa une plainte à Fort Laramie. Les Sioux offrirent 10 dollars de dédommagement , l'émigrant en exigea 25 . Les Sioux ne possédaient pas la somme; un lieutenant , à la tête de 32 hommes se rendit au camp indien. Une dispute s'éleva; le lieutenant abattit le chef de la tribu. Les Sioux vengérent leur chef. Les Blancs avaient enfin un prétexte. Ils massacrérent sans pitié des centaines d'Indiens , femmes et enfants compris.

 

Des traités succédaient invariablement aux massacres. Les Indiens acceptaient la reddition, CROOKparlementaient , obtenaient le droit de survivre sur des terres de plus en plus exiguës. Quelques mois plus tard, les Blancs oubliaient leurs promesses, brisaient les traités; les guerres se répétaient et de nouveaux accords étaient signés. La soif de nouvelles terres, les spéculations fonciéres sont à la base de toutes ces guerres. Selon le général Crook ( photo ) :

" La cupidité et l'avarice des Blancs - le dollar tout-puissant - sont à l'origine des neuf dixiémes de nos problémes avec les Indiens ." Les tueurs de bisons, les vendeurs d'alcool, les trafiquants de toutes sortes sont responsables du dernier dixiéme .

Les Blancs pensaient que l'écrasement des Indiens serait l'affaire de peu de temps.

Un jour de décembre 1866 , un certain capitaine W.J.Fetterman s'écria :

" Donnez-moi 80 hommes et je traverserai tout le pays sioux. "

On lui confia 81 hommes.Il trouva une fin glorieuse dans un engagement l'opposant à 10 guerriers.

Les Indiens se battaient avec un courage inégalable malgré la différence numérique et la précarité de leur armement. Les Indiens ne se battaient jamais sans l'aide de leurs shamans.

En 1857, un shaman cheyenne inventa une " medecine de guerre " puissante capable de protéger des balles. Les Cheyennes s'élancérent au combat, sûrs de leur victoire. Par un curieux hasard, le général Sumner, qui commandait les troupes américaines, décida une charge au sabre clair. Les Indiens n'avaient pas prévu cette possibilité , ils s'enfuirent à toute bride. 

Les Indiens se battaient avec toute l'énergie du désespoir. Les Blancs avec la force de la haine et le droit du plus puissant. Les chefs indiens demandaient à leurs guerriers d'épargner femmes et enfants. les Blancs ne laissaient aucun survivant. En 1864, le révérend colonel Cherington invita des Cheyennes à signer un traité. Confiants, les Cheyennes établirent leur camp à quelques km de Fort Lyon. Cherington les attaqua par surprise et les massacra en criant : " Tuez-les et scalpez-les tous, grands et petits. Ces sauvages se reproduisent comme des poux. " Quelques-uns s'échappérent; mais Chef White Antilope refusa de s'enfuir. Il resta debout à la porte de son tipi, les bras croisés sur sa poitrine et chanta ses chants de mort.

Il chantait : " Toute chose doit mourir, à l'exeption de la terre et des montagnes ! " Lorsque les balles l'atteignirent , il chantait encore. Il était âge de plus de 70 ans ...

 

SITTING BULL signatureLa guerre sur les Plaines s'intensifia aprés la découverte d'or dans les Montagnes Noires - les Paha Sapa - ; jugées jusque là sans intérêt, elles avaient été abandonnées aux Indiens dans de nombreux traités. Cette découverte amena  sur les Plaines une armée nombreuse et bien équipée. Les Sioux, à cette époque, étaient regroupés sous l'autorité de Crazy Horse - Tashunka Witko - , un guerrier oglala, et surtout de Sitting Bull - Tatanka Yotanka - un sage, un visionniare, chef de guerre des Hunkpapas. L'affrontement eut lieu prés de Little Big Horn , un dimanche de 1876. 

Custer et ses hommes périrent jusqu'au dernier. L'annonce de la défaite de Custer fut comme un coup de canon; la jeune nation* s'indigna ( *centiéme anniversaire de l'Indépenance américaine) .

Les journaux exigérent l'extermination!

Les Indiens avaient remportés leur derniére grande victoire ;

Sitting Bull et Crazy Horse perdirent en gagnant !

Des forces armées de plus en plus nombreuses se mirent en route vers l'Ouest . Les guerres indiennes touchaient à leur fin. La vie en réserve était ce que l'avenir promettait de mieux aux rescapés.

 

Les Sioux entendirent parler de la Danse des Fantômes - Ghost Dance - . La danse renforça une derniére fois leur confiance en eux-mêmes. ils la reprirent à leur compte, la compliquérent de jeûnes, de purifications et de souffrances volontaires. Ils dansérent jusqu'à la limite de leurs forces, affamés dans leurs réserves.

Les Blancs interpétérent la danse comme une menace et appelérent l'armée à l'aide.

" Les Indiens dansent dans la neige comme des fous ou de sauvages. "

Les Indiens s'effrayérent de la panique des Blancs; un groupe de quelques centaines d'Indiens,

sous la conduite de Big Foot, s'enfuit pour se cacher. Big Foot souffrait de pneumonie. Ses hommes BIG FOOTmarchaient dans le froid en haillons, le ventre gonflé par la famine. L'armée n'eut aucun mal à les capturer et les rassembler sur les rives de la Wounded Knee Creek. Les soldats américains, fiers de leur victoire, s'enivrérent. Sous un prétexte futile, le massacre commença. Deux fusils mitrailleurs d'un modéle récent balayérent le camp de leurs feux, les soldats tiraient à l'aveuglette sur tout ce qui bougeait. Ivres d'alcool et de sang, ils finirent par se mitrailler eux-mêmes ... Les Indiens , désarmés, tobaient les uns aprés les autres sans pouvoir se défendre. Le massacre aurait été total sans l'intervention d'un jeune guerrier , Black Elk - Hehaka Sapa - . Il campait à quelques kilométres de là avec une vingtaine de Sioux Oglalas. Le tonnerre des Hotchkiss leur parvint, et ils comprirent qu'un drame se déroulait. Une vision avait inspiré à Black Elk la fabrication de chemises de guerre que des peintures sacrées immunisaient contre les balles. Black Elk et ses compagnons endossérent leurs chemises, et, à cheval, armés d'arcs et de fléches, ils tentérent une diversion héroïque. Ils permirent à une trentaine de rescapés d'échapper aux soldats.( photo: Big Foot )

 

Prés de trois cent Sioux, parmi lesquels des femmes, des enfants et des vieillards, trouvèrent la mort à Wounded Knee.

Le massacre reçut le nom de bataille, et des médailles récompensérent le sang-froid des soldats.Custer était vengé et la nation satisfaite.

 

Surpassés en nombre et armemants, dévastés par des épidémies, leurs ressources alimentaires détruites, les indiens des Plaines se battirent avec une vaillance , une habileté et une vigueur telles que les fonctionnaires de Washington calculérent par la suite que chaque Indien tué, homme, femme ou enfant , avait en moyenne coûté au Gouvernement un million de dollars ...


khepaha-sapa

 photo : PAHA SAPA  -les Black Hills-

 

extrait de : Terre Sacrée - l'histoire d'un massacre - de Serge Bramly

Partager cet article

Repost 0
Published by Dreamokwa - PTEWI - dans Amérindiens
commenter cet article

commentaires

jean marie 05/02/2012 09:58


je te souhaite un bon dimanche moi je reste au chaud car il neige bises

Dreamokwa - PTEWI 05/02/2012 12:35



Hau JMarie,


...je crois que c'était prévu la neige!!! je pense qu'il vaut mieux de la neige que du froid et de la glace comme ici.. Pas d'eau encore ! grrrrrrrrr


des bisous, reste bien au chaud!!!! toksa ake



bellane 05/02/2012 09:56


c'est un film chargé d'émotions*



Dreamokwa - PTEWI 05/02/2012 12:34



Hau Bellane,


... en effet , ça fait mal mais découvrir encore et toujours leur histoire, d'hier et d'aujourd'hui , m'enrichit ( d'une certaine maniére)


Magnifique ce mimosa... hum je sens presque son parfum! en ce moment, sous la neige je suppose mais bientôt, tout resplendira de mille couleurs!


des bisous, bon diamnche, toksa ake



Amigo13 05/02/2012 07:27


J'ai lu ce récit avec attention et émotion, mais comme chaque fois , il me vient ce petit pincement ..


Je vais essayer de me procurer le film, j'aime bien Adam Beach, qui joue aussi dans "Windtalkers" (dont tu parles plus bas), que l'on a revu y'a pas si longtemps à
la télé ...


Passe un Bon Dimanche et prends bien soin des pitchounes, Moi je vois ... les "miens" , (4 et 7 ans) dimanche prochain pour l'anniversaire du plus grand, mais ses
parents ont déjà commencé à le gâter à l'avance.


Bisous

Dreamokwa - PTEWI 05/02/2012 12:32



...le pincement au coeur, je connais! je crois même qu'il est là en continu car je lis, je regarde et...je pense Amérindien !!!! je viens de mettre pps et replay de reportage sur le blog,
pour occuper nos journées sibériennes...


Dimanche prochain, la famille au complet! nous allons fêter les 4 ans de Angie ( 31-01) et l'anniversaire de ma maman aussi ( 8-02) ... nous serons donc en fiesta ensemble!!! en espérant que le froid soit moins vif , je tiens pas trop la forme par ce temps...grrrrrrr!


bon dimanche kola, des bisous , toksa ake



Amigo13 04/02/2012 19:24


Pour l'Anti-gel .. y'a la solution .. d'une dose de Whisky .. ça marche .. mais pour ton bassin .. je connais pas la dose .. Et puis après, les Poissons vont t'en
réclamer tous les jours.


Prends ton temps avec les petits enfants, ces moments là sont très importants, Bisous

Dreamokwa - PTEWI 05/02/2012 12:28



... Hum...ils vont se noyer mes poissons à ce régime !


Les filles sont à la maison, disputes en continue pour pas grand chose... oups! pas évident!!! Elles ont des caractéres différents, des attitudes de grandes ( 10,6, 4) et ce n'est pas
simple tous les jours! J'avoue que je ne trouve pas toujours du plaisir à garder tout ce petit monde, ça m'épuise! On va trouver quelque chose en faire, en silence si possible , pour éviter les
heurts le + possible!!! des bisous, toksa ake



Amigo13 04/02/2012 14:08


Tu m'as donné de la Bonne Lecture pour ce soir, Bisous

Dreamokwa - PTEWI 04/02/2012 19:20



Hau Amigo,


pour sûr ! et profites car je ne penses pas avoir beaucoup de temps les jours à venir! ma fille a repris le boulot et part en formation 4 jours demain soir ; donc 3 pitchounes à  la
maison, non stop sans oublier les " poils, écailles, carapaces, plumes " !!!!!!! Je galére avec le bassin qui géle sur 5
cm au moins et j'ai souvent les mains dans l'eau gelée pour tenter de trouver le bon moyen anti-gel .... grrrrrrr! Je vais plus pouvoir pianoter mon clavier!!!  des bisous, bonne soirée, toksa ake



Le Tipi ...de Dream-Ptewi

  • : Le blog de DreamOKWA
  • Le blog de DreamOKWA
  • : " AMERINDIENS PASSION "... la Nature, ma vision du monde , mes lectures...et les peuples Amérindiens . Partager et communiquer...
  • Contact

Bienvenue chez DreamOkwa

Feeling_Grizzly-1600x1200.jpg

Un Sujet = Un Article ...

Bury my Heart at Wounded Knee

  WoundedKnee.jpg-29.12.1890.jpg

 

 

 

 

 

 

Archives

Traduction ou Gifs

 

Englishblogger

Englishblogger

españolblogger

deutsch

 

Gifs et compagnie

blogger

ANNUAIRE POUR LES NULS.

 

 

 

 

 

le Cercle des Passions

indian_bear.jpg

indian_turtle.jpg6a00d83516889e53ef00e54f39af358834-800wi.jpgla-terre-entre-nos-mains.jpg

LUNE-FROIDE.jpg